Partagez | 
 

 Uzumaki Namikase Naruto [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uzumaki Naruto*
avatar
Messages : 2
Ryôs : 909
Date d'inscription : 28/05/2015
MessageSujet: Uzumaki Namikase Naruto [UC]   Jeu 28 Mai - 18:54

     
NOM + PRENOM

     


   Nom : Uzumaki Namikase
    Prénom : Naruto
    Âge : 32 ans
    Sexe :Hinata ne s'est jamais plaint de... Masculin
    Surnom : "papa" ça compte ?

   



    Village :  Konoha
    Rang : Kage
    Affinités :Fûton (principalement)
    Clan : Uzumaki
    Nindô : Je ne reviens jamais sur ma parole !

     
     
❝ Bon sang !!! ❞


     
Caractère


     
5 lignes minimum :
J'ai vécu seul une grande partie de ma vie, désormais ma famille est le centre de celle-ci.
Orphelin, rejeté par tous, Naruto a grandi en se confrontant, jour après jour, à la haine de tout un village sur lui. Parce qu'il était l'hôte du "démon renard à neuf queue" et que ses pairs ne pouvait pas honorer la mémoire et la volonté de Minato Namikase. Voir Naruto comme le héros du village.

Pourtant, malgré tout, Naruto n'a jamais véritablement hait les habitants du village, ressentant principalement de la peine à leur attitude, et le désir d'être reconnu pour ses bêtises à défauts de ses qualités. Ce qui ne l'empêchait pas d'aider les personnes qui avaient besoin d'aide. Notamment une jeune fille au regard doux, blanc et chaleureux.

Et puis, je ne reviens jamais sur ma parole, c'est comme ça que je conçois mon Nindo.
Trahir la parole qu'il donne. Sans doute LE tabou pour le jeune Naruto qui, très vite, peut-être trop vite, développa une forme de sens de la justice assez étrange tout en se dotant de solides barrières mentale pour ne jamais devenir un monstre d'égoisme ou de froideur. Ces mots, empruntés à un ninja rencontré lors d'une de ses premières missions d'importance, le transformèrent et changèrent à jamais sa vie. C'est par ces mots qu'il sut gagner le coeur de celle qui allait devenir sa femme. Et lui redonner courage et foi en elle même. C'est aussi ces mots qui lui firent faire cette promesse insensée de ramener Sasuke Uchiha au village malgré sa trahison. Une promesse qu'il honora bien des années et des épreuves plus tard. Ces mots lui firent également promettre à Neiji de changer le destin cruel du clan Hyuuga. Promesse qu'il espère avoir réussi à tenir.
Une voix qui n'est plus seulement mon Nindo, mais le notre non ?

N'allez pas croire pourtant que le jeune homme, l'adulte et le Kage ont changé tant que ça. Car dans le fond, même s'il ne peut plus passer autant de temps qu'il le voudrait avec son fils et sa fille, Naruto reste un éternel adolescent toujours prêt à s’encanailler avec Bee ou à surprendre sa chère et tendre épouse en rentrant plus tôt du bureau pour lui offrir un diner en famille, voir un diner romantique en tête à tête. Plus que tout, le sourire de ces soleils sont les plus beaux trésors de sa vie, et si chaque habitant du village est devenu un membre de sa famille, les membres du clan Uzumaki dont il est le patriarche occupent une place spéciale dans son cœur et dans son emploi du temps.

Les souvenirs de son passé ne se sont pourtant pas effacés, et il apprécie de savoir que ses enfants ne seront jamais seuls ni traités comme il le fut. Son passé, ses errances, ont laissés une cicatrice dans son âme que seul l'amour de ses parents d'abord, par le chakkra qu'il reçu d'eux et leurs mots, puis sa femme et ensuite ses enfants sont capable d'apaiser par leur simple présence dans sa vie.

Au fond c'est un grand jaloux
Moi j'ai fait mon trou Yeah
Et maintenant ils se multiplient
Les soleils entrent les uns après les autres dans ma vie


Confiant et souriant donc, le Hokage se porte donc bien dans sa nouvelle vie.
A l'écoute des conseils des ainés du village et surtout de ceux de Shikamaru, il garde une affection constante pour Iruka sensei (qu'il ne pourra jamais appeler autrement) et Konohamaru qu'il imagine bien reprendre, pourquoi pas, le flambeau de la flamme de la volonté. Enfin quand il aura démontré que ses sexy meta sont capable de le troubler plus qu'un simple sourire de sa belle épouse.

Les épreuves ont donc renforcés la volonté de l'homme qu'il est devenu autant qu'elles sont sut guider son coeur dans la bonne direction. Ne lui reste plus qu'à s'atteler à sa tâche de Kage, d'époux et d'amant d'Hinata autant que de père pour ses enfants, de frère pour Konohamaru et de protecteur pour le village caché des feuilles.





     
Histoire


     
Post Suivant




     
Derrière l'écran


     


   
Pseudo :  Keiyan le plus souvent / Tigrou pour ceux qui savent
     Âge : 28 ans, célibataire sans enfants...
     Comment avec-vous connu le forum ?Google est un de mes plus proches amis
     Que pensez-vous du forum ?Inscrit donc qu'il est bien (mais un peu vide coté RP ^^ va falloir animé tout ça en soirée familiale ma petite Hinata-chan)
     Quelle est votre disponibilité ? Connexion: 5/7 /// pour la prose plutôt 2/7 en ce moment
     Autre chose ? Faiiiim
   

   



© Halloween

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzumaki Naruto*
avatar
Messages : 2
Ryôs : 909
Date d'inscription : 28/05/2015
MessageSujet: Re: Uzumaki Namikase Naruto [UC]   Dim 31 Mai - 11:35
Première Partie : Une lueur d’espoir pour le futur heros de Konoha

Dès le début, j’étais seul.
L’histoire de notre héros débute de la pire des façons. Non pas accueilli dans le soulagement et le bonheur d’une famille aimante, entouré de ses proches et de ses futurs amis, mais en plein combat de son père contre l’homme au masque, l’homme qui allait réussir à faire jaillir un certain démon renard à 9 queues pour le lancer contre le village de Konoha, obligeant ses parents à se sacrifier pour sauver tout le monde, scellant du même coup la moitié du Chakkra de Kyubi dans le jeune bambin qu’il était alors.

Mais, loin d’être vu comme le héros qu’il était pourtant, il fut considéré par la grande majorité des habitants du village comme une menace pour leur sécurité, trahissant les espoirs et le dernier souhait de ses parents. C’est donc dans la plus grande des solitudes et devant les regards de haine de ses pairs, de leurs enfants, de tous, que Naruto grandit, ne se doutant alors pas de son passé.

Quelle bande de brutes
Bien qu’étant encore un enfant, et ne maitrisant aucunement les techniques les plus simples de l’art ninja comme le clonage ou la métamorphose, Naruto avait tout de même développé au fond de son cœur son sens de la justice. Il ne pouvait supporter, parce qu’il était seul et mal aimé, que d’autres de ses camarades se fasse maltraités à leur tour. Et il n’hésitait pas non plus à intervenir pour aider les personnes plus faibles, ou du moins n’osant pas se défendre. Il y perdit quelques dents, mais gagna en assurance. Et puis, celui qui rêvait déjà de devenir Hokage ne pouvait qu’apprendre à encaisser les coups pour mieux se relever non ?

Il fut le premier à reconnaitre ma valeur.
Et puis un jour, il fit une erreur, se laissa embobiner par un rebelle au village et vola l’un des rouleaux interdits, contenant les secrets du Multiclonage. C’est ce jour-là qu’il commença à en apprendre d’avantage sur lui-même. Sur le pourquoi de la haine des habitants à son encontre. C’est aussi ce jour-là qu’il reçut pour la première fois son bandeau, et qu’il fut reconnu à sa juste valeur par l’homme qui était chargé de l’élever et de l’éduquer. Iruka Sensei, pour la première fois, venait de reconnaitre Naruto comme un être humain et non pas un démon camouflé. Les premiers rayons de soleil parvinrent jusqu’à son cœur meurtri.

Pourquoi faut-il que je fasse équipe avec lui ?
En tant que Genins, les nouveaux promus de l’académie devaient rejoindre les équipes décidés par les responsables du village. Et Naruto Uzumaki ne fit donc pas exception à la règle, se retrouvant affecté à l’équipe de Kakashi, l’équipe 7, pour y accomplir un nombre impressionnant de missions. Les plus barbantes laissèrent vite place aux plus excitantes quand Naruto se retrouva face à son premier adversaire : le démon Zabusa. Et qu’il décida au fond de lui de ne jamais renoncer, de ne jamais revenir sur sa parole. Empruntant les paroles d’autrui, il fit de cette promesse son Nindo, et commença à évoluer.

Les épreuves et la peur ne l’abandonnèrent pas pour autant, mais il comprit que la voix qu’il s’était choisie ne pouvait pas être si facile. S’il voulait devenir le futur Hokage, il lui faudrait venir à bout de bien des épreuves et être reconnu par tous. Un long et difficile parcours s’ouvrait à lui, qui commençait juste à en prendre conscience.

Bientôt, ce fut l’examen pour devenir Chunin qui se profila à l’horizon. Ses efforts et sa confiance en lui payèrent face au redoutable Ibiki et à sa question piège, mais aussi lors de ses différents affrontement avec ses camarades. Kiba puis Neija apprirent vite à ne plus sous-estimer le jeune orphelin, dont les efforts avaient su lui permettre de les surpasser.

Une jeune fille morne, indécise, ennuyeuse et pas nette ? Ou réfléchie, calme, reposante et agréable à côtoyer ?
Il ne s’en rendit pas compte durant cette période-là, mais une personne de son entourage était toujours là pour l’encourager et suivre son exemple. Et puis il y’avait aussi Konohamaru Sarutobi, élève, rival pour la course au titre de Kage. Sans s’en rendre compte, le jeune garçon avait commencé à tisser de nombreux et merveilleux liens avec ses camarades, avec les habitants du village. Parmi toutes ces personnes, il ne réalisait pas à quel point le discret soutien de l’une d’entre elle était devenu important pour lui. Lui redonnant courage et foi dans sa victoire peu avant son duel face au génie des Hyuuga, Neiji. Peut-être n’était-elle pas si morne, ennuyeuse, indécise et pas nette qu’il l’avait décrite.

En quelques semaines, il avait fait d’impressionnants progrès et parvint ainsi à mieux maitriser le chakra de son Bijuu, ainsi qu’à invoquer quelques Crapauds, rejoignant ainsi son maitre et le 4eme dans le clan de ces invocateurs de batraciens.

Toutefois, les évènements commencèrent à s’enchainer autour de lui, le menant à affronter son homologue Gaara, et à le convaincre de laisser tomber cette histoire de haine pour réussir enfin à avancer en paix avec lui-même pour pouvoir s’accepter.

Ramener Sasuke : une mission, une promesse
Peu de temps après, c’est Sasuke qui se retrouva emporter au loin par quelques ninja d’Oto, au service du redoutable et pernicieux Orochimaru. Sans se poser de questions, encore une fois il était tellement insouciant, Naruto fit cette promesse à Sakura. Ramener leur camarade et ami à Konoha par la peau des fesses et redonner le sourire à son amie. Il l’aimait, la petite Sakura, cherchant à gagner son attention pour gagner face à Sasuke autant que pour créer un lien de plus. Le temps aidant, ces sentiments évoluèrent toutefois. Il ne s’en rendait pourtant pas compte, ne se posant pas de questions sur le regard qu’il sentait souvent sur lui. Un regard plein d’affection et de chaleur.

Aider de Neiji, Choji, Kiba et Shikamaru, ils réussirent presque à ramener l’orgueilleux personnage au village. Presque. Et Naruto échoua à tenir sa promesse. Sa convalescence acheva de motiver Naruto à s’entrainer d’avantage, à progresser encore et toujours plus dans les arts Ninja pour pouvoir réussir, la prochaine fois, à tenir sa promesse. Vaincu d’abord par le Taijutsu de Komimaro, puis par les pupilles et la marque maudite de son ami et rival, Naruto se jura de faire tant de progrès qu’il ne craindrait plus personne.

Interlude
Je n’ai jamais perdu l’espoir de te revoir
Les deux années qui suivirent virent le jeune cancre réaliser de formidable progrès avec l’ermite Jiraya, sauf sur le plan de la perversitude mais cela, il ne s’en plaignait pas tant les manières dégoutantes de son sensei l’avaient parfois mis dans l’embarras. Ou valu quelques coups mal mérités.

Combien de fois se firent-ils poursuivre par une troupe de femmes en furie, poursuivant son maitre et lui à cause des faceties du premier ? il en perdit bien vite le compte pour se concentrer d’avantage sur les mots précieux, sur l’espoir que plaça son sensei en lui : trouver une réponse pour faire naitre une paix véritable dans le monde shinobi.

Deuxième Partie : Il me faut des Ramens bon sang !!!
[En cours]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Uzumaki Namikase Naruto [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: Présentations
-