Partagez | 
 

 Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Terumî Shin
avatar
Messages : 4
Ryôs : 922
Date d'inscription : 17/05/2015
MessageSujet: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   Dim 17 Mai - 16:09

 
Terumî Shin

 


Nom : Terumî
Prénom : Shin
Âge : 20ans
Sexe : Homme
Surnom : Aucun pour le moment




Village : Kiri
Rang : Juunin
Affinités : Suiton, Katon, Doton, Yôton, Futton et Kuchiyose
Clan : Aucun
Nindô : L'être humain se nourrit d'espoirs et de rêves.

 
 
❝ Rassure-toi, avec les cicatrices que je vais te laisser, tu seras « fondant ». ❞


 
Caractère


 
Shin est un garçon qui à deux facettes a sa personnalité.

Le majeur parti du temps c’est un garçon énergique et enjoué. Il n’aime pas rester sérieux et n’aime pas quand les gens autour de lui essai de l’être. Il aime s’amuser plus que tout et il essaie toujours d’inclure un peu de plaisir dans tout ce qu’il fait. Il est aussi assez soucieux de son apparence. Il tient sa de sa mère. Il ne sortira pas de chez lui si ses cheveux ne sont pas à point et qu’il n’est pas très bien vêtu. Shin n’est pas quelqu’un de susceptible, mais n’aller pas abuser car ça pourrait chauffer! Il est un garçon de nature assez gentil, il ne s’attaquera pas à quelqu’un sans raison et est doté de beaucoup de compassion. C’est un garçon assez festif, il n’hésite jamais à faire la fête, même si cela lui coutera une gueule de bois lors d’une mission le lendemain. Shin est très loyal, envers ses amis comme envers lui-même; il a des valeurs et des convictions qu’il n’est pas prêt de laisser tomber. Il a un côté joueur qui peut parfois être mépris pour de l’arrogance ou le faire percevoir comme quelqu’un de hautain. La curiosité peut être une qualité comme un défaut. Dans le cas de Shin c’est définitivement un défaut. Il y a des limites à tout vouloir savoir!
L’autre aspect de la personnalité de Shin survient lorsqu’il est confronté à une situation très importante et critique. Il perd tout son sens du jeu et son côté enjoué. Il devient alors un garçon des plus sérieux qui garde le focus sur la situation. N’allez pas faire des blagues ou essayer de le détourner de son but à ce moment-là!





 
Histoire


 
Chapitre 1 | Nounous

Je suis né d’un accident. En tout cas, c’est ce que j’ai toujours cru. Je n’ai jamais connu mon père alors je suppose qu’il n’est pas resté dans la vie de ma mère bien longtemps. Ma mère a toujours clamé que mon père était mort lors d’une mission peu après ma naissance mais je doute fort que ce fusses complètement vrai. Je crois en fait que ma mère est tombée amoureuse d’un homme sans trop le connaitre et qu’il a profité d’elle avant de partir. Cela expliquerait son complexe avec sa vie sentimentale en tout cas…

Lors de mon enfance, ma mère était aux commandes du village de Kiri alors j’avais peu de chances de passer beaucoup de temps avec elle. Je ne peux pas lui en vouloir elle avait bien d’autres choses à faire. J’ai eu une très belle enfance quand même je ne peux pas me plaindre. J’ai été élevé par 3 nounous; Cho, Fumi et Hoshiko. Se sont eux qui se sont occupé de moi durant mes débuts dans la vie. Elles étaient 3 vieilles dame du village en qui ma mère avait une confiance aveugle. J’avais à peine deux jours où’elles ont dû me prendre en charge et s’occuper de moi. Ceci dit, elles le faisaient très bien. J’étais trop jeune pour vraiment me rappeler d’elles aujourd’hui car, je n’avais que cinq ans lorsque je les ai quitté, par contre, je leur rends encore aujourd’hui régulièrement des visites et elles en ont encore beaucoup à m’apprendre sur la vie.

Fumi et Hoshiko sont des jumelles. Elles sont nées dans une famille de marchands. Leur père et leur oncle passaient de région en région pour récolter et vendre des herbes qui avait un peu de valeurs (médicinales par exemple). Elle voyageait donc avec Maman, Papa et Tonton. Papa était un homme bon qui aurait tout fait pour sa famille. Il pouvait parfois paraître sévère, mais c’était seulement car il s’inquiétait pour ses deux petites perles. Maman était douce et attentionnée. Elle aurait fait n’importe quoi pour plaire à ses deux filles. Tonton par contre, était complètement l’opposer des deux parents.Il était exigeant et rude avec les filles. Fuies et Yoshiko n’ont que de mauvais souvenir de lui. Elles l’ont laissé derrière lorsqu’elles avaient 9 ans. Elles avaient été battues après que Tonton ai pris un peu trop d’alcool. Leur père s’était enragé et après s’être lui-même battu avec son frère, toutes la petite famille l’a quitté pour de bon. C’est un bon 30 ans plus tard qu’elles ont rencontré ma mère. Celle-ci n’en avait que 12 à l’époque. Fumi et Hoshiko étaient toujours des marchandes, mais elles voyageaient maintenant seules. Elles faisaient maintenant poussé leurs propres herbes pour assurer la rentrée d’argent. Ma grand-mère était malade et avait un besoin urgent d’une plante médicinale qui n’était pas très commun. Les jumelles passaient au village et ma mère les avait supplié de lui faire un rabais sur les plantes car elle n’avait pas assez d’argent pour se les offrir. Fumi et Hoshiko lui avaient offert les plantes et lui avait fait promettre de prendre soin de sa mère. Dix ans plus tard, les deux soeurs ont trouvé une nouvelle espèce de plante médicinale qui était des plus bénéfiques. Elles ont vendu leur recette et sont devenu des femmes riches. Elles se sont donc installé à Kiri où elles se sont bâti une maison sur les terres qui leur appartenaient déjà (ceux sur lesquelles elles faisaient pousser leur plante). Après s’être installée, elles ont gardé un contact régulier avec ma mère qui les visitait souvent pour leur tenir compagnie. C’était sa façon à elle de leur rendre le pareil.

Cho. Cho est née dans une famille de Shinobi. Lorsqu’elle avait 7 ans, un conflit a éclaté entre le pays de Suna et celui de Kiri. Ses parents étaient des Junin très réputés au village et une nuit, quatre ninjas du vent se sont introduit chez elle et ont assassiné ses parents. Traumatisée, Cho a décidé qu’elle dédirait sa vie pour protéger les autres enfants et habitants du village. Elle a grimpé les échelons très rapidement et déjà a l’âge de 17 ans, elle était promue Junin. C’était une Shinobi exceptionnelle selon ce que j’ai entendu. Elle exécutait les missions les plus périlleuses et cela seule: elle refusait de prendre le risque de voir quelqu’un de son équipe mourir. Elle avait même créé ses propres techniques suiton. Je ne les ai jamais vu de mes yeux mais on raconte qu’elle était capable de condenser tellement de chakra dans ses techniques suiton qu’elle était capable de faire exploser l’eau. Cette technique était redoutable et elle était crainte de beaucoup. Un jour, elle avait reçu l’ordre d'éliminés deux ninjas du pays des cascades. Ceux-ci complotaient contre Kiri et essayaient de montée un groupe armé pour s’y attaquer. Cho s’était donc rendu chez eux en pleine nuit. Elle les avait combattue tous les deux en même temps et lorsqu’il était venu le temps de les exécuter, une petite fille d’environ 5 ans avait hurlé en voyant ses patents sur le point de mourir. Cho avait figé. Laissant tomber sa mission elle était rentré au village pour annoncer au Mizukage qu’elle avait échoué. Elle avait ensuite abandonné son titre de ninja et ne l’a jamais repris. C’est un peu plus tard qu’une petite fille du nom de Mei était venu la voir en la suppliant de lui apprendre à utiliser le suiton. Cho avait refusé. Ce n’est qu'un an d’insistance plus tard que la dame avait flanché et aidé cette jeune Mei avec son suiton. Elle avait par contre toujours refusé de transmettre sa technique meurtrière d’explosion. Elle avait toujours gardé une belle relation avec cette jeune Mei qui s’était avéré être très talentueuse.

Ce sont ses trois fabuleuses dames qui m’auront élevé. Et j’en suis très reconnaissant.

Chapitre 2 | Guerre

La guerre a éclaté et je n’avais que 5 ans. Je n’ai que peu de souvenir de ce temps-là, mais Fumi qui adore raconter des histoires me l’a répété au moins 15 fois…

« C’était une journée sombre et brumeuse, comme l’on en voit souvent au pays de la brume. Nous étions tous les quatre dans le salon et tu jouais avec tes figurines à l’effigie de ninja de Kiri. Tu avais déjà hâte de rentrée à l’académie à cet âge. Cho trouvait cela un peu tôt pour un enfant de 5 ans à vouloir être un grand ninja mais elle a toujours été un peu bloquer avec le fait que tu entres dans ce monde de Shinobi. Soudainement, le sol s’était mis à trembler et tes figurines sont tombées sur le sol. Tu t’es levé avec une expression d’interrogation sur le visage et nous t’avons amené au balcon. De là, on pouvait voir des milliers de ninjas qui déambulait dans les rues. Tous se dirigeant dans la même direction; vers la porte principale du village. Tu nous avais demandé ce qui se passait et nous avions décidé que tu étais assez vieux pour être au courant. Malgré ton jeune âge tu avais compris et tu regardais ce troupeau de soldat descendre les rues avec une étoile d’admiration dans les yeux. Nous avons ensuite été convoqué au bureau du Mizukage, ta mère voulait te voir. Nous nous y sommes rendu tous les quatre, mais ta mère avait demandé un tête-à-tête. Et seulement toi connaît la suite…»

Et en effet, je la connais très bien. C’est probablement mon souvenir le plus clair et le plus lointain. J’étais entré d’un pas hésitant dans ce qui me semblait être un bureau très vaste a l’époque. Ma mère m’avais invité a m’asseoir en face d’elle sur un ton assez neutre. Elle était un peu distante avec moi; je lui rappelais mon père. Je m’étais assis doucement sur la chaise, sans faire de bruit. Elle me paraissait tellement grande et imposante. C’était la première fois que j’étais seul avec elle. Elle m’avait expliquer qu’elle partirait sur le champs de bataille. C’était important pour elle et m’avais avoué qu’elle ne savais pas si elle reviendrait. Bien que je ne la connaissais que peu, cela m’avais fait de la peine et les larmes ont montées a mes yeux. Elle avait été un peu surprise et m’avais alors promis qu’elle ferait tout en son possible pour revenir. C’est a ce moment qu’elle avait défait son bracelet orné d’un coquillage. Elle me l’avais tendu et je l’ai pris avec hésitation. Elle m’avais expliquer que je pouvais le garder et qu’à son retour je la lui rendrait. Je l’avais enfiler a mon poignet et je m’étais levé, avait fait le tour du bureau et avait entouré ma mère de mes bras. Elle avait figé. Elle n’avait toujours pas bougé lorsque je m’étais dirigé vers la sortie du bureau. Mais lorsque je m’étais retourné pour fermé la porte, elle m’avais sourit.

Chapitre 3 | Ninja

Lorsqu’elle était revenu de la guerre, elle avait changé. Ma mère était venu me voir et sans dire un mot, elle m’avait enlacée. Tout avait changé entre moi et elle depuis qu’elle était revenu. Ses obligations de Mizukage avaient été enlevées de ses épaules et pour une raison qui m’échappe, elle avait décidé de dédier ses temps libres à son fils. Nous nous sommes beaucoup rapproché grâce à cela et ma mère a pris sa place de mère dans ma vie.

Quelques années plus tard je sortais de l’académie. Je m’étais mis beaucoup de pression au départ. Ma mère était l’ancienne Kage du village et tout le monde était au courant maintenant alors je voulais montrer que son fils était à la hauteur. J’avais travaillé fort, mais malheureusement je n’ai jamais réussi à me classer dans les plus doués. Je n’étais pas des plus faibles non plus mais j’aurais bien aimé faire mieux. J’avais été assigné à l’équipe 3 lorsque j’eus terminé à l’académie.

Maki était une très jolie fille. Elle l’est encore d’ailleurs. Je dois avouer que j’avais un peu le faible pour elle a l’époque. C’était l’une des membres de mon équipe. Blonde, elle avait toujours les cheveux attachés. Elle portait cette robe bleue évasée qui était faite sur mesure pour lui permettre de la porte et d’être à l’aise en mission. Toujours de bonne humeur c’est une jeune fille plein d’énergie! Raidon est complètement l’opposé de Maki. Il est l’autre Genin qui faisait partie de l’équipe 3. C’est un garçon paresseux et las. Il portait toujours des vêtements confortables, mais des moins pratiques pour le combat. Parlant de combat, je dois admettre que lorsqu’il en était obligé, sa paresse était mis de côté lorsqu’il en engendrait un. Yukimasa était notre Sensei. C’est un grand homme. À l'époque ses cheveux n’étaient pas encore commencés à grisonner, mais il portait déjà cette ridicule imperméable jaune. Nous avions un peu honte à l’époque et avions essayer, en vain, de le convaincre de la jeter à maintes reprises. C’était notre fabuleuse équipe.

Au fil des missions, nous avons tous découvert que nous avions différentes spécialités. Maki s'est avérée excellente pour maitrisé tout ce qui était taijutsu et elle était aussi capable d’utiliser le suiton. J’avais apris à maitriser l’invocation. Mon Kuchiyose était le hibou. Ce n’était pas vraiment une invocation offensive mais plutôt tactique; je pouvais voir à travers les yeux des hiboux “espion” que j’invoquais. Encore aujourd’hui c’Est à peu après la seule chose que je peux accomplir avec cette invocation mais je l’aime bien, cela peut s’avérer ultra-pratique. Je tenais mon Kuchiyose de mon père selon ma mère; c’est la seule et unique fois qu’elle m’aura parlé de lui. Raidon avait un talent particulier pour les techniques raiton et il a eu un excellent entrainement de Yukimasa sensei qui en était un grand utilisateur. Nous faisions une équipe du tonner!

Lorsque l’examen Chuunin est arrivé, nous nous sommes bien sûr inscrits. Nous avons tous les trois passés les épreuves avec brio et avons obtenu notre titre de Chuunin. Cela nous a permis de se lancer dans des missions de plus en plus difficiles et nous nous améliorions tous…sauf moi. J’avais une sorte de blocage et j’avais de la difficulté à améliorer mes techniques et à en apprendre des nouvelles. Au fil du temps, j’avais de plus en plus de difficulté à suivre le reste du groupe et je me sentais de plus en plus comme un fardeau. C’est à ce moment que j’ai pris la décision de quitter temporairement mon équipe pour partir en entrainement spécial. Ma mère m’avait proposé cette alternative où nous partirions tous les deux sur une île loin de toute population pour qu’elle puisse m’aider à progresser. J’avais tout de suite accepté: ce n’est pas tous les jours qu’un Kage (ancien) vous propose de vous entrainer.

Chapitre 4 | Entrainement

Le pays de l’eau est tapissé d’îles. La plupart de ses îles sont découvertes et habitées, mais il en reste encore beaucoup qui n’on jamais accueillit l’homme. C’est sur ce genre d’île que nous sommes partis nous entraîner; une île déserte au milieu de nulle part. C’était une petite île à environ 4 heures de marche de Kiri. Elle faisait à peine la superficie du village mais nous n’avions pas besoin de plus; nous n’étions que deux.

Cela ma prit un an et demi pour apprendre trois ninjutsus élémentaires de bases: Doton, Suiton et Katon. À la base, l’élément de mon chakra était le Katon. Probablement cadeau de mon père cela aussi car ma mère a toujours été meilleure avec son Suiton. J’ai donc rapidement sût maîtriser le Katon; à peine un mois. Par contre, j’ai eu un peu plus avec mon Suiton et mon Doton qui aura été le pire. Bien sur, comme ma mère est excellente dans la maitrise de ses trois éléments, j’ai fini par moi aussi avoir le tout avec ses éléments.

Les choses se sont corsées lorsqu’il est venu le temps des mixtes… Nous avons commencé avec le Suiton et le Katon: Futton. J’ai eu toute la misère du monde à réussir à créer un simple filet de Futton. Et le travail n’était même pas encore à moitié faite. Deux ans en tout pour mon Futton. Quoique je sache utiliser le Katon, le plus dur avec le Futton avait été d’être capable d’y immuniser mon corps; autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Bien sûr nous faisions le voyage vers Kiri régulièrement. Une fois tous les mois nous partions faire le plein de provisions et faisions le tour de notre cercle d’amis. Après ses trois ans et demi, lorsque je suis revenu au village, le Mizukage avait décidé de me confier une mission. C’était une mission rend C, très simple. Je devais aller chercher un parchemin qui me serait offert par un ninja de Konoha. C’était très urgent et c’est pourquoi il m’interrompait dans mon entrainement. J’ai donc quitté Kiri pour me rendre au point du rendez-vous. C’était un piège. Non pas du ninja de Konoha mais du Kage de Kiri. En arrivant pour faire l’échange, le contact de Konoha fut assassiné et près de 15 déserteurs se sont sauvés avec le parchemin. J’ai poursuivi les mercenaires et j’ai dû tous les combattre pour récupérer le parchemin. De retour au village j’ai appris que tout ce coup monté était un test de mes capacités et ayant réussi la mission avec brio, j’ai été promus Juunin.

L’entrainement a tout de même repris: j’allais aller jusqu'au bout. Le Yôton a été le pire de tous. Quoiqu'il m’ait pris moins de temps à apprendre que le Futton (un an et demi), le Yôton était le pire à contrôler. J’avais déjà un peu d’expertise avec les mixte alors le créer a été moins compliqué. Par contre, l’élément de lave est l’un des plus difficiles à contrôler. Je dois avouer que c’était une bonne idée d’aller sur une île déserte car au fil des entrainements, l’île a fini par être complètement fondue de toute part. Comme tout le reste, j’ai fini par être capable de le maîtriser aussi bien que ma mère.

Chapitre 5 | Aujourd’hui

Fraichement revenu au village, j’ai beaucoup d’ambition. Mon équipe 3 veut que l’on continue à faire des missions ensemble, le Mizukage a espoir que je travaille pour lui et j’aimerais bien partager mon expérience avec des genins un jour. Plus que tout, j’aimerais beaucoup travailler dans la même direction que ma mère; faire du pays de l’eau un endroit paisible et sécuritaire pour tous et laisser son passé houleux derrière.




 
Derrière l'écran


 


Pseudo : William
 Âge : 18ans
 Comment avec-vous connu le forum ? top-sites
 Que pensez-vous du forum ? Il a l'air très bien! J'ai hâte de commencer!
 Quelle est votre disponibilité ? 4 à 6 fois par semaine habituellement Smile
 Autre chose ? Mon personnage préféré est Mei si vous n'aviez pas déjà remarqué Wink




©️ Halloween

 


Dernière édition par Terumî Shin le Jeu 4 Juin - 23:58, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzumaki Hinata
avatar
Messages : 6
Ryôs : 1188
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Marié(e)
MessageSujet: Re: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   Lun 18 Mai - 16:00
Bonjour !

Je tiens tout d'abord à te souhaiter la bienvenue sur le Forum de Naruto Jiyuu.

Hormis quelques fautes d'orthographes et autres qui sont parfois dérangeantes. Malheureusement, je ne peux pas te valider pour différentes raisons d'anachronisme au niveau de l'oeuvre originelle. Ton personnage n'a que 20 ans, ce qu'il fait qu'il avait que 5 ans lors de la Quatrième Grande Guerre Shinobi qui a opposé l'Alliance contre le Projet Tsukiyomi Eternel. Et malheureusement à 5 ans, tu n'es même pas encore aspirant ninja et ce dans n'importe quel village. Dans ce cas, tu n'as pas pu aider pendant la Grande Guerre. Par contre, le fait que tu sois le fils de la Godaime Mizukage ne me dérange pas plus que cela.

Ensuite, un autre détail vient de tes affinités, même si tu es l'héritier de Mei Terumi cela ne veut pas forcément dire que tu as hérité de toutes ses facultés et surtout qu'il est très difficile pour une personne de maîtriser un Kekkei Genkai comme le Yoton et le Futton, même avec de l'entraînement. Je ne dis pas que tu ne puisses pas les apprendre et les avoir. Toutefois, il faudrait que ta présentation soit plus importante et que tu montres que tu as vraiment passé du temps à t'entrainer ce que l'on ressent pas trop au niveau de ta présentation qui est pour moi trop peu développée. Ensuite, n'oublie pas que tu as aussi hérité de certaines compétences de ton père, même sans le connaître.

Merci de rectifier certaines de ses erreurs.

Cordialement

Hinata Hyuuga, Femme et Conseillère personnelle du Nanadaime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom Kagami
Uchiha Kagami
avatar
Messages : 134
Ryôs : 1872
Date d'inscription : 09/05/2013

Fiche Ninja
Nindô: Protéger le clan
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   Dim 31 Mai - 11:17
Des nouvelles ? =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terumî Shin
avatar
Messages : 4
Ryôs : 922
Date d'inscription : 17/05/2015
MessageSujet: Re: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   Dim 31 Mai - 14:39
Oui désoler je recommence l'histoire au complet pour que tout fonctionne. ^^
(Désoler j'ai eu beaucoup d'imprévues ses derniers temps...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terumî Shin
avatar
Messages : 4
Ryôs : 922
Date d'inscription : 17/05/2015
MessageSujet: Re: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   Jeu 4 Juin - 23:46
Un petit up: j'ai terminer!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ah… Quel dommage, vraiment ! Un si beau garçon. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel est le plus beau garçon de Mystic Falls ?
» Quel land est le plus beau quand il fait noir ?
» quel dommage !!!
» Night and Day de James Mangold
» Le plus beau garçon de Sunnydale !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: Présentations
-