Partagez | 
 

 Une Hozuki un peu folle [ finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hozuki Izana
avatar
Messages : 4
Ryôs : 947
Date d'inscription : 24/12/2014
MessageSujet: Une Hozuki un peu folle [ finish]   Dim 10 Mai - 5:09

 
Hôzuki Izana

 


Nom : Hozuki
Prénom : Izana
Âge : 19 ans
Sexe : féminin
Surnom : La Démone de la Brume




Village : kiri o kuni
Rang : Épéiste  Légendaire (Kubikiribôchô)
Affinités : Suiton / Inton / Kenjutsu
Clan : Hôzuki
Nindô : Devenir la première femme à diriger le clan Hozuki et faire de son clan le plus puissant de Kiri no kuni

 
 
❝ Citation ! ❞


 
Caractère


 


N'oublie pas que les mots que l'on utilise sont le reflet de notre véritable caractère.

Commençons par le côté le plus flagrant du caractère de la jeune Hôzuki, en effet Izana est une jeune fille très sûr d'elle et de ses capacités. Elle est au dessus de la normalité et ne rate pas une occasion de le rappeler à ceux qui l'entourent. N'hésitant pas à leur marcher dessus et frapper là où ça fait mal pour prouver ses dires. Son comportement lui vaut la haine et la rancune de beaucoup de monde, mais cela lui passe bien au dessus de la tête. La kunoichi est bien trop fière pour avouer qu'elle a besoin de quelqu'un et cela la rend peu à peu des plus solitaire.

Cette solitude est pour elle un moyen de regagner sa liberté, n'aimant guère recevoir des ordres et à avoir à se soucier des autres lors des missions. C'est seulement lorsqu'elle agit seule que la Hozuki peut utiliser ses capacités sans avoir à se retenir, n'oublions pas qu'elle n'est pas le genre de fille à faire dans la dentelle. Izana se rapproche plus du garçon manqué que de la fille parfaite, crachant et jurant à tout va. Rien ni personne ne semble capable de la freiner, une tête brûlée comme on en voit plus dans les rues de Kiri no kuni.

S'il y a bien une chose qui caractérise Izana c'est sans en douter son amour pour la violence. Semant le carnage à la première occasion qui se présente à elle, la kunoichi  est capable de transformer une simple mission de capture ou de récupération en une énorme boucherie digne du carnage semé pendant la guerre. Sa touche personnelle est  de trancher la tête de ses victime et de les attacher par les cheveux au niveau de sa ceinture. Méthode macabre qu'elle a mise en place à l'âge de dix ans pour ramener ses trophées au sein du clan Hôzuki et montrer à tous qu'elle n'est pas là pour plaisanter. Vous êtes maintenant prévenu, devenir l'ennemi de l'épéiste légendaire revient à faire ses adieux à sa pauvre petite tête et cela qu'importe votre âge !

Le seul véritable amour que détient le coeur de la belle n'est autre que l'amour de son clan, elle le protège et l’idolâtre depuis son plus jeune âge. Insulter le clan ou l'un de ses membres est pour elle un crime méritant la mort pur et simple. Son rêve est de placer son clan au dessus des autres et le voir devenir la référence de tout Mizu no kuni, un défi aussi fou qu'elle à vrai dire qu'elle continue de construire mission après mission. Il faut dire que derrière son côté bourrin et cruel se cache une véritable stratège politique.

Connaissant l'importance des alliances et leur fragilité, Izana se rend fréquemment au sein des autres clans et pays pour former de nouvelles alliances. Ce monde de paix est pour elle quelque chose d'éphémère tout comme les villages et sait que le jour venu seules les alliances solides traverseront le temps et les épreuves de la vie. Pour y parvenir Izana offre quelques services à ses potentiels alliés, assassinat, kidnapping ou argent tout y passe..

Il y a un seul et unique trésor que la bretteuse ne cédera jamais, il s'agit bien entendu de son arme qu'elle garde auprès d'elle de jour comme de nuit. Il faut dire que cette épée a traversée bon nombre d'épreuves à ses côtés et représente en même temps l'héritage de celui qui avait été son mentor durant plusieurs années. Sans elle la jeune épéiste légendaire se sentait comme nue devant une foule moqueuse, tenter de lui voler ce bien reviendrait à l'obliger à entrer dans un état second qui se terminerait par le massacre de toute votre famille, du nouveau-né à l'arrière grand-mère mourante.






 
Histoire


 
10 lignes minimum : Un clan pour les dominer tous !

Le clan Hozuki est actuellement mondialement connu, que se soit pour ses alliances qui ont données naissance à Kiri no kuni ou ses nukenins sanguinaires qui provoquèrent de véritables boucheries. Chez les Hozuki il faut savoir que l'on est fière de ce genre d'évènement qui permettent de se faire connaître et peu importe si les faits soient bons ou mauvais. Il faut dire que les membres de ce clan sont connus pour leur goût pour le sang, les grosses boucheries et les grosses épées. Comme le reste du monde d'ailleurs, mais eux l'assument entièrement et cela les rend encore plus dangereux.

Izana a était élevé dans cette ambiance un peu étrange ou spéciale dirons-nous, les histoires de son ancêtre Mizukage et celles des plus grands criminels du clan ont bercées son adorable enfance. Là où d'autres auraient été horrifiés par ce genre de récit, la seule fille de la famille en réclamait encore. Ce qui faisait la fierté de son père qui espérait bien faire d'elle une digne descendante qui fera un jour trembler le monde d'une façon ou une autre. Son histoire préférée était de loin celle de Mangetsu, un jeune Hozuki qui par la force des choses avait réussit à manipuler les sept épées légendaires avant de devenir le chef de cette escouade si renommait de nos jours.

Quand ce n'était pas le père qui lui racontait ce genre d'histoires, s'était sa mère qui prenait le relai pour lui donner bien plus que des rêves. Elle poussait sa fille à avoir de l'ambition et la force de réaliser ce qu'elle entreprendrait dans les années à venir. Lui racontant qu'un jour elle pourrait devenir la première femme à diriger l'escouade des épéistes, Mizukage ou encore une grande criminelle qui serait recherchée par les cinq grandes nations ! Il est certain que ce style d'éducation doit paraître étrange aux yeux de l'extérieur, ne faut-il pas être un peu fou pour chercher la renommer au point de former de futurs assassins ?! Les Hozuki vous répondront tout simplement que c'est ce que font les pays tous les jours et pourtant cela ne choque personne.

Au fil du temps et des années la petite fille finissait enfin par trouver son propre nindô, celui-ci n'était autre que dépasser ses ancêtres par n'importe quel moyen. Criant à qui veut l'entendre qu'un jour le monde serait qu'elle était la Hozuki la plus puissante que le clan n'ait jamais connu. Objectif bien difficile à réaliser et semé d'embûche, surtout lorsque l'on fait le point sur ceux ayant déjà laissés leur trace en ce monde.

Un génie !

Quelques années plus tard la petite dernière du clan Hozuki entrait finalement à l'académie ninja, une opportunité de premier choix pour Izana qui espérait bien montrer de quoi elle était capable. Bien que la paix était installée depuis plusieurs années dans les pays et que l'on se demandait de plus en plus si les ninjas avaient encore un avenir dans ce monde, la fillette ne lâchait rien. Cherchant à toujours se surpasser et obtenir la première place dans toutes les épreuves que l'on lui proposait, ce qui la rendait d'ailleurs déjà assez narcissique et provocatrice envers ses camarades et formateurs. Ce qui n'était pas pour déplaire à ses parents qui conservaient ses bulletins de notes sans cacher leur fierté à leurs voisins.

Il faut dire aussi que la petite Izana était quelque peu précoce pour son âge et possédait une capacité d'apprentissage supérieur à la moyenne. Avant même d'obtenir son rang de genin la kunoichi était capable de se liquéfier entièrement et d'utiliser le suiton, ce qui était une chose rare même au sein du clan Hozuki. Et ce fut sans surprise que la gamine alors âgée de sept obtenait son diplôme de genin, augmentant ainsi volontairement les murmures à son sujet au sein du village. Les gens se rappelaient bien du dernier hozuki a avoir emprunté ce chemin et du carnage qu'il avait provoqué par la suite et tous ce demandait quelle voix Izana allait suivre. Serait-elle un atout pour le village ou alors une tare de plus qui ensanglanterait la réputation de Kiri no kuni.

Suite à cela la kunoichi était transférée dans une équipe lambda afin de faire ses preuves sur le terrain et entrer dans le vif du sujet. Tout en continuant à s'entraîner avec son père dès que l'occasion se présentait, Izana et son équipe réalisaient plusieurs missions d'escorte et de transport de  messages avant de s'attaquer aux petits brigands de Mizu no kuni après un an de formation. Âgée de huit ans elle laissait pourtant filtrer quelque chose de fort en elle, un potentiel énorme qui restait malheureusement à l'abandon. Son senseï le savait et comptait bien s'en emparer avant le père de la petite Hozuki. Il espérait ainsi pouvoir guider Izana sur le droit chemin et faire d'elle une assassin de rang S grâce à un entraînement spécial qui allait durer deux ans.

Au bout de ses deux ans d'entraînement intensif, Izana était maintenant prête à faire ses véritables preuves. Inscrite à l'examen des chunins alors qu'elle n'était âgée que de dix ans, elle faisait partie des plus jeunes ninjas inscrits cette année là. Cela attirait la curiosité des spectateurs et des autres villages qui se demandaient bien ce que pouvait avoir cette fillette un peu crapuleuse pour participer à cet examen pourtant difficile. Les mauvaises langues disaient qu'il s'agissait un plan pour éliminer la Hozuki avant qu'elle ne devienne hors de contrôle ou simplement pour lui remettre les pieds sur terre une bonne fois pour toute.

Accueillons la démone de la brume !

La première partie de l'examen s'était réalisée sans embûches et les plus fragiles nerveusement avaient été éliminés, laissant ainsi place à ceux qui en voulaient vraiment et qui étaient prêts à tout pour cela. Izana était l'une d'eux ce jour-là, bien qu'encore nombreux, les concurrents savaient qu'à la fin de la deuxième épreuve ils ne resteraient que les meilleurs et pour cela ils observaient avec attention le moindre mouvement de leurs camarades. La kunoichi gardait pourtant son comportement habituel, narguant et s'empressant de rejoindre le lieu de l'examen avec ses compagnons. La soif du combat et de reconnaissance la poussait toujours plus en avant. C'est d'ailleurs à partir de ce moment que l'histoire d'Izana commence réellement.

[Flash Back]

Le jour de la deuxième épreuve est finalement arrivé et le trio de genin approche de la zone de combat, ici pas de rouleau ou de porte individuelle. Depuis le changement de pouvoir et les décrets de l'ancienne Mizukage Mei Terumi, les candidats n'ont plus à s'entretuer comme par le passé. Désormais deux groupes principaux sont formés, le premier représente celui des pseudo assassins et le deuxième celui des pseudo gardiens. Le but est simple comme bonjour, l'équipe une doit entrer sans se faire repérer pour dérober un objet de valeur et l'équipe deux doit l'en empêcher. Les groupes réussissant obtiendront leur accès à la dernière épreuve tenue secrète pour le moment. À cette occasion l'unité Zu a était affectée au groupe des assassins, leur mission étant de dérober un rouleau détenue par une des équipes adverses dans la tour des vents brumeux.

La cloche retenti et les équipes se disperses à droite et à gauche, cherchant à s'écarter des autres équipes pour installer son avant poste en cas de repli. Le trio s'installe avec précaution, déployant pièges cachette  et réserve pour les vivres, rien ne doit être laissé au hasard et ils le savent parfaitement. Après deux heures de préparatif l'équipe se réunit enfin autour d'un rondin de bois avec une carte de la tour face à eux, c'est alors Juzyo le chef  provisoire et aussi le membre tactique de l'équipe qui prend la parole afin de donner la marche à suivre à ses coéquipiers.

Juzyo : "Bien nous allons devoir agir avec précaution et discrétion, compris Izana ?"

Izana: "Tch ! Pour qui tu me prends Juz ! Je suis la reine de la discrétion moi !"

Garomo: "Mouais, on reparle du carnage du pays du riz ou c'est bon ?"

Izana: "Toujours cette histoire..."

Juzyo: " Écoutez moi vous deux ! Notre plan se déroule en plusieurs parties alors retenez les bien je vous prie ! La première sera la récolte d'information, nous devons savoir où est placé le rouleau avant de foncer dans la tour. Pour cela il nous faudra une diversion le temps que ma chauve souris fouille les lieux, cette diversion nous permettra par la suite d'attaquer la phase d'infiltration. Des questions ?"

Garomo : " Oui, comment comptes-tu nous faire entrer dans la tour si nous sommes déjà au front, notre repli va paraître étrange et alarmer les gardiens non ?"

Juzyo: " Nous avons la chance d'avoir un atout dans notre camp Garo, une Hôzuki ! Le moment venue nous lancerons une attaque suiton et katon pour former un écran de fumée qui permettra à Izana de pénétrer par l'eau qui aura filtrer entre les pierres tout comme nous l'a apprit notre senseï au pays des trois visages. Une fois à l'intérieur elle n'aura plus se faufiler dans le bâtiment et nous ramener le rouleau."

Izana: " C'est dans mes cordes ! On commence quand ?!"

Garomo: " Vous semblez oublier quelque chose vous deux.... Et si l'ennemi se rend compte de son absence ou détient le rouleau sur lui que ferons-nous ? Ne vaut-il pas mieux élaborer un plan plus costaud et moins basique que celui-ci ?"

Juzyo: " Une fois encore Garo tu te montre d'une prudence exemplaire.... Ne t'en fais pas pour cela et suivez mes consignes tout simplement, le reste suivra mes amis !"

Sur ses paroles le trio se mettait alors en route pour la fameuse tour tout en restant dissimulé dans l'ombre, attendant avec patience que la nuit tombe enfin sur le pays de l'eau. La chauve-souris partait alors en éclaireuse tandis que les genins attendaient le moment tout en écoutant les derniers changements liés au plan. Tout semblait parfait ou presque et le sonar de l'animal venait donner le signal de départ. Surgissant de l'ombre tel des loups enragés, la team Zu lançait sa première attaque en direction du mur de la tour.

Affolé et sûr d'eux à la fois, les gardiens  s'empressaient d'apparaître pour défendre le  trésor, un combat à longue distance venait d'être engagé. Les attaques fusaient dans les deux sens et transformaient peu à peu la paisible tour en véritable champ de bataille. Profitant de la diversion de ses compagnons et du nuage de fumée, Izana créait un clone aqueux avant de se faufiler à travers les briques gorgées d'eau. La première partie du plan venait de se déroulait sans encombre et tout en courant à travers les sombres couloirs la genin plaçait discrètement quelques parchemins explosif sur les parois avant de rejoindre la chauve-souris.

Tout ce déroulait comme prévu, mais Izana devait semer le doute dans le coeur de ses ennemis avant d'accomplir le reste de sa mission. Faisant alors exploser un des parchemins explosif, elle créait une brèche dans la paroi se trouvant à l'opposé de sa position. Obligeant ainsi ses ennemis à se disperser pour assurer la protection du trésor, pendant ce temps elle arrivait face au rouleau qu'elle s'empressait de ranger dans l'une de ses poches avant d'attraper la chauve-souris et de lui tirer une balle d'eau. Il était pour elle impossible d'achever cet examen sans laisser une trace de son passage dans l'histoire du village.

"Juz, Garo,je suis désolé les amis... Il est temps de prouver à tous que les Hôzuki ne sont pas des ninjas de seconde zone à ces enfoirés !"

Activant simultanément la totalité  des parchemins explosif, la genin faisait alors tomber la tour en ruine. Les pierres se détachaient pour finalement former un mont de pierres immense sous lequel il étaient tous ensevelit désormais. Grâce à la technique de liquéfaction la kunoichi réussissait à s'en sortir indemne et cherchait à présent le corps des autres ninjas. La plupart étaient mort aussi bien ennemi qu'allié, il ne restait plus que deux survivants à part elle. Juzyo qui était au bord du coma et un ennemi qui avait la jambe écrasait par une grosse pierre qui devait sûrement venir du haut de la tour, s'approchant d'eux tout en affichant un air sadique sur son visage pâle la démone qui sommeillait en elle venait de se réveiller.

Juzyo: " Izana ! non... je t'en supplie arrête avant qu..."

Sans même le laisser finir son avertissement la genin fonçait droit sur son ennemi toujours piégé afin de lui trancher la gorge avec son kunai tout en regardant la peur de mourir envahir son regard. Le sang lui giclait dessus de façon abondante et pourtant elle continuait de découper le cou de sa victime pour finir par lui décrocher la tête du reste de son corps sous les yeux effrayés de son compagnon de mission. Tout en se relevant la démone attaché son trophée à sa ceinture grâce aux cheveux de celui-ci et allait se placer devant Juzyo.

"Tu es un excellent stratège Juz, mais je ne suis pas du genre à partager une victoire aussi facilement. On se reverra en enfer mon ami !"

Lançant le kunai dans la tête de son compagnon  sans laisser passer la moindre émotion, Izana s'en allait trancher la tête des autres victimes avant de partir en direction de la sortie  où l'attendait son senseï avec impatience. En la voyant arriver seule et couverte de sang, l'homme comprenait alors que la Hozuki n'avait pas faite dans la dentelle une fois encore. Gardant pour lui ses commentaires sur cette façon de faire, le senseï se contenter de lui donner le pass pour la prochaine épreuve avant de disparaître tout en lui annonçant qu'il ne serait désormais plus son formateur.

[fin du flash back]

Toujours plus !

L'examen s'était terminé par la promotion de Izana au rang de chuunin et de tristes funérailles pour ses anciens compagnons. La kunoichi faisait fuir les autres ninjas de sa génération, très peu souhaitaient encore faire équipe avec elle. La réputation qu'elle s'était forgée n'allait pas dans le sens des préceptes du nouveau Mizukage qu'elle admirait pourtant d'une certaine façon, il avait connu la guerre et possédait une des épées légendaires. Elle était alors conduite dans une nouvelle filière, son nouveau maître n'était autre que celui qui avait récupéré l'épée de Zabuza Momochi après la grande guerre. Celui-ci avait apprécié le style de la Hôzuki qui lui rappelait celui de Suigetsu et Zabuza, il allait faire d'elle une véritable assassin fidèle au pays de l'eau.

L'amenant avec lui dans la plupart des missions d'élimination, de traque et de nettoyage comme il aimait le dire. La gamine continuait d'apprendre, de s'entraîner tout en gagnant peu à peu en maturité. Elle savait maintenant  ce qui était possible de faire et ce qui ne l'était pas, en seulement trois ans de temps Izana était devenue une véritable tueuse. Suivant les consignes au doigt et à l'oeil et supprimant ceux qui devaient l'être, le nombre de nukenin foulant le sol de son pays lui laissait largement de quoi s'entraîner. Jusqu'au jour où une nouvelle venait changer le train de vie de la petite Hôzuki. Elle qui n'était alors âgée que de quatorze ans allait devenir une juunin, son maître avait appuyé sa candidature  avec beaucoup d'insistance auprès du Mizukage avant de partir en mission.

L'examen n'était pour elle qu'une banalité de plus grâce à laquelle elle pouvait prouver une fois de plus son habilité en ninjutsu et en kenjutsu. C'est d'ailleurs lors de cette examen si précieux que la hôzuki mettait au point une technique que l'on n'avait pas vu depuis des années dans le monde des shinobis. Elle avait secrètement apprise à maîtriser la technique de la brume du tyran grâce à laquelle elle avait réussi à éliminer ses adversaires de façon violente et sanglante. Le clan était fière de cette nouvelle, elle était devenue pour eux l'héritière de Gengetsu Hôzuki ! Une shinobi qui ne pouvait qu'avoir un destin hors norme...

Mais le pays était toujours infecté de déserteurs qui trouvaient refuge  un peu partout et la kunoichi qui était spécialisée dans les exterminations  faisait de plus en plus souvent cavalier seul. Ce qui devait être une démarche exceptionnelle durait pas moins de deux années entières. Izana qui avait atteint ses seize ans était maintenant bien au dessus de ses camarades et de moins en moins présente au sein du village. À un tel point que les gens commençaient à se demander si elle était encore vivante, certains même allaient jusqu'à dire que la démone s'en était retournée en enfer rejoindre son maître.

Faite entrer l'épéiste légendaire !

C'est à ses dix sept ans que le Mizukage faisait mander la jeune fille dans son bureau, une nouvelle funèbre l'attendait. Son maître d'arme avait péri durant un assaut, le village ne pouvait en dire davantage. Mais celui-ci avait eu le temps d'invoquer une de ses créatures pour lui confier son arme avec une lettre destinée au Mizukage et à Izana. Celle-ci était presque illisible à cause du sang, mais ce qui en ressortait suffisait pour décrire ce qu'il désirait. L'épéiste légué son arme à sa seule et unique élève Izana Hôzuki, lui faisant ainsi part de son titre par la même occasion. Il demandait au Mizukage de garder un oeil sur la kunoichi et de l'aider à atteindre ses rêves. À Izana il demandait de porter fièrement son arme et de devenir l'une des épéistes légendaires les plus craintes de notre époque.

Ce jour-là Izana ne l'oublierait jamais de toute sa vie, le sang frais de son maître était en train de  redonner la forme initial de son arme tel un dernier cadeau avant son envol. Afin de faire le deuil de son maître et d'apprendre enfin à utiliser correctement Kubikiribôchô, les deux shnobis décidaient de l'envoyer sur une île en compagnie d'un autre bretteur pour lui enseigner les usages de cette arme et ses secrets. Une manière comme une autre de lui offrir des vacances tout en la gardant à l'oeil pour observer sa réaction. Il était évident que la confiance que l'on donnait aux Hozuki était assez fragile au départ et qu'ils ne tenaient qu'à eux de s'en montrer digne.

Cet exil qui devait être court durait encore et encore, Izana refusait de revenir pour le moment prétextant que tout devait être parfait avant son retour. C'est à son dix-neuvième anniversaire que la Hôzuki se décidait enfin à revenir dans le circuit, l'épéiste légendaire était de retour avec une nouvelle arme tout nouveau répertoire et un nouvel objectif à atteindre.




 
Derrière l'écran


 


Pseudo : Pseudo habituel
Âge : Renseigner
Comment avec-vous connu le forum ? top-sites ; google ; partenaires...
Que pensez-vous du forum ? N'ayez pas peur!
Quelle est votre disponibilité ? La fréquence de vos connexions
Autre chose ? Dites ce qui vous passe par la tête




© Halloween

 


Dernière édition par Hozuki Izana le Mer 13 Mai - 12:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1230
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Une Hozuki un peu folle [ finish]   Dim 10 Mai - 9:20
Hey rebienvenu sur Naruto Jiyuu. Smile Pour ta fiche je pense qu'il vaudrait mieux attendre le nouveau contexte pour éviter toutes incohérences ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom Kagami
Uchiha Kagami
avatar
Messages : 134
Ryôs : 1753
Date d'inscription : 09/05/2013

Fiche Ninja
Nindô: Protéger le clan
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Une Hozuki un peu folle [ finish]   Lun 11 Mai - 17:18
bienvenue ^^

Le contexte est terminé et tu peux commencer ta présentation Smile

oublie pas de prendre le nouveau modèle Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hozuki Izana
avatar
Messages : 4
Ryôs : 947
Date d'inscription : 24/12/2014
MessageSujet: Re: Une Hozuki un peu folle [ finish]   Mer 13 Mai - 12:26
C'est maintenant terminé, merci à vous pour les messages Wink

Ringo est de retour mouhahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1230
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Une Hozuki un peu folle [ finish]   Mer 13 Mai - 18:30
Très belle fiche mais avant de te validé...Il s'est passé quoi au pays du riz Suspect. Non je déconne, te voilà validé, tu peux aller faire ta fiche techniques ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une Hozuki un peu folle [ finish]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Une Hozuki un peu folle [ finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folle boutique Rolex vintage de Londres
» [McCann, Colum] Et que le vaste monde poursuive sa course folle
» L'île de Hozuki de Kei Sanhe
» Les dessins d'une folle :p
» Archives : Folle ascension HTC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: Présentations :: Fiches Validées
-