Partagez | 
 

 Hyûga Heizo [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hyûga Heizo
avatar
Messages : 5
Ryôs : 1118
Date d'inscription : 07/11/2014
MessageSujet: Hyûga Heizo [DONE]   Ven 7 Nov - 20:29

 
 


 


 Hyûga Heizo
 

 
 
 Age : Quatorze ans
 Famille : Hyûga
 Grade : Hinin
 Affinité : Suiton
 Pays : Vagabond
 Nindô : Faire justice à ceux qui le méritent, à ma façon.
 


 


 Histoire
 

 Guerres, affrontements et combats interminable. Voilà ce autour de quoi tournait la vie au sein du pays du feu, depuis un grand nombre d’années. Mes ainés ne cessaient de me répéter que seule la bataille, une offensive décisive, pouvait parvenir à mettre un terme à ce grand conflit. Peut-être que ceux-ci avaient raison, toutefois, je m’évertuais à continuer de croire que mes ancêtres avaient tort sur toute la ligne. La nature humaine fait de l’homme une créature rancunière et qui désire toujours davantage que ce qu’il possède déjà. L’être humain en veut toujours plus, et n’en a jamais suffisamment. Au départ je ne l’avais pas saisi, du moins pas avec cet angle de vue-là, les hostilités ayant rendu le problème trop compliqué pour le garçon de quatorze ans que je me trouve être. Ce n’est qu’en rapportant la situation sur un exemple beaucoup plus simple que je ne finis par comprendre toute l’étendue de la chose. J’aime beaucoup les connaissances et n’en aurai jamais assez, ne me contenterai jamais du peu que je possède, et je ne pourrai hélas changer cela. En transportant ce soucis personnel et en le rapportant sur la lutte actuelle, en considérant que les connaissances représentent l’inconnu X et que le contentement se remplace par l’inconnu Y, nous ne parvenons pas à atteindre le point Z. Ce dernier n’existe pas, est éphémère, puisque notre inconnu Y est instable et tangent. Les contes ne se terminent pas toujours par « Et ils furent heureux… ».

Pendant de longues années, depuis ma naissance jusqu’à mes treize ans, les membres de ma famille ont tout fait pour m’enseigner les valeurs qui me tiennent à cœur ainsi que l’histoire de notre univers, même si cette dernière n’a pas toujours été très belle. C’est peut-être ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, un garçon au sens intellectuel développé comparativement aux autres de son âge. Je ne dirais pas que je suis plus fort, ou encore meilleur, qu’un autre. Je suis cependant très reconnaissant de l’éducation qui me fut conférée par le biais de mes proches. Mes apprentissages m’ont d’ailleurs poussé à accroitre une curiosité intéressante, parfois gênante puisque j’arrive souvent à me mettre les pieds dans les plats par sa faute, mais toujours attrayante malgré tout. C’est d’ailleurs cette dernière qui est à l’origine de mon départ des terres appartenant au feu en tant que jeune vagabond. Découvrir ce qui se cachait aux limites de nos frontières se trouvait être un savoir inestimable à mes yeux. Évidemment, j’ai voilé, jusqu’au dernier instant de présence en ces terres riches, mes intentions. À leurs yeux, j’ai probablement été enlevé par des Shinobis provenant d’autres pays. Ceux-ci ne savent pas en réalité ce qui s’est passé avec moi, ni où je me trouve – ou du moins ma dépouille – à l’heure actuelle. Si je leur avais fait part de mes desseins, ils ne m’auraient pas laissé partir.

En voyageant, je compris rapidement que la guerre à l’extérieur du pays du feu n’avait rien de bien différent qu’à l’intérieur de celui-ci. Pauvreté, souffrances et craintes baignaient toutes les populations où ces tristes évènements faisaient rage. Ce n’est qu’en vivant parmi eux, tout en devant voler pour manger et dormir dehors à la manière des sans-abris, que je saisis que rien ne nous différenciaient entre nations. Nous étions tous dans le même bateau et personne n’oserait lever le petit doigt pour rompre l’inégalité qui sépare les riches et les pauvres. Appauvrir les uns afin de faire profiter les autres, ainsi est malheureusement la race humaine. Je le sais, au plus profond de mon âme, que cette espèce est à radier de la surface de la terre. Pourquoi crois-je donc encore que je peux aider ces gens ? Que je peux parvenir à leur faire justice, avec le temps ? Parce que je ne suis qu’un enfant, après tout. Le désir et les rêves se mélangent pour former ce profond sentiment d’espoir qui m’habite et grandit de jour en jour, en moi. Je n’envie point la guerre, ne convoite pas toute cette violence gratuite et désire que cette colère s’épuise enfin, qu’elle disparaisse pour de bon.

Évidemment, je savais pertinemment qu’aider tous ces gens relèverait d’une tâche loin d’être aisée. Dieu seul sait le nombre de sacrifices que je devrai devoir exécuter sans dire mot, pour aboutir à quelque part. Marcher sur mon orgueil et mettre de côté certaines de mes valeurs dans l’intention de réussir à faire quelque chose de bien seraient nécessaire, il en était indéniable. C’est d’ailleurs avec cette dernière idée en tête que me vint la pensée suivante : Si je veux vraiment aider mon prochain, je n’y arriverai pas en continuant à vivre tel un vas nus pieds, à voler les marchands et à fuir la justice par la suite. Un emploi polyvalent, qui me permettrait de continuer de voyager partout dans l’univers Shinobi, voilà ce dont il me fallait. Au début, quand je postulais sur les annonces de gens divers à la recherche d’un homme de main pour exécuter des tâches variées – parce qu’effectivement il s’agissait du métier que j’avais choisi pour me refaire monétairement – les gens se moquaient quotidiennement de moi. Ce n’était pas très étonnant, quand on y repense, je ne suis qu’un gosse de quatorze ans après tout. Cependant, après leur avoir montré mon potentiel, suite à une série de discussions interminables, certains me laissaient une chance et acceptaient mon offre. Jamais – du moins à mon souvenir – ceux-ci n’étaient déçu.

C’est d’ailleurs en accomplissant l’une des tâches pour lesquelles je me trouvais être payé que je vins à rencontrer deux individus particuliers. Le niveau de difficulté de cette mission s’avérait être beaucoup plus élevé que les précédentes qui se trouvaient à mon effectif et normalement je ne m’engageais jamais à exécuter les opérations dans ce genre. Néanmoins, la prime élevée que cette dernière rapportait tâchait de me faire saliver et c’est sur une impulsion de cupidité soudaine que je signai le contrat. La complexité de l’épreuve était beaucoup trop considérable pour moi seul et mon employeur avait engagé deux autres mercenaires pour parvenir à ses fins. Un membre du clan Senju, provenant également du pays du feu, ainsi qu’un individu nommé Kami Banzan. A prime abord, j’ai eu crainte que le Shinobi descendant du grand Ashura n’ait eu entendu parler de ma disparition, par le biais du clan Hyûga. Toutefois, il n’en parla point. En m’associant avec ces hommes pour achever cette mission ardue, je découvris des personnes possédant des idéaux similaires aux miens, c’était une première dans ma jeune existence.

Après avoir conclus cette mission complexe, nous ne nous séparâmes pas immédiatement. Quelque chose me disait que ces individus n’en étaient pas venus à me rencontrer par hasard. J’insistai pour passer davantage de temps avec eux, à les suivre pendant un moment par-delà les différentes nations que ceux-ci croiseraient. Malgré une légère hésitation, ils ne refusèrent point. Je me souviens que, parfois, on discutait en rêvassant d’un monde où guerres n’existaient pas, où la population n’était pas forcée de vivre sous le commandement de tyrans et d’avares. Le paradis, tout compte fait. Ce soir-là, je compris que les convictions qui nous animaient nous pousseraient à travailler en collaboration, tous les trois. Ensemble, pour un avenir meilleur.


 Apparence & Caractère
 

 Une pureté certaine émane du jeune descendant du grand Hamura, frère de l’humble Rikudo. Son regard d’un blanc immaculé témoigne de ses origines et de la branche à laquelle celui-ci appartient. Ses pupilles, blanches comme la neige, recèlent un pouvoir mythique qui n’attend que d’être découvert jusqu’aux limites de ces dernières. Le garçon d’une quinzaine d’années, bien qu’il se trouve être un fin stratège malgré son tout jeune âge ainsi qu’un grand observateur, n’est toutefois pas encore parvenu à mettre la main sur toute l’étendue du secret de ce dojutsu puissant. Son intelligence surprenante, couplée à une curiosité sans fin, lui permettra peut-être de parvenir à acquérir toutes ces connaissances dans un avenir rapproché, qui sait. Un courage particulièrement imposant, si l’on considère sa tranche d’âge, gît au plus profond de lui, faisant de lui un jeune garçon très déterminé et qui atteint pour la plus part du temps les objectifs qu’il se distribue lui-même.

La sagesse ainsi que la sériosité lui ont été enseigné dès sa naissance, du moins lorsqu’il fut à même de comprendre les paroles de ses ascendants immédiats. Toujours peser le pour ainsi que le contre s’avère être une valeur très importante pour le garçon, et savoir faire preuve d’empathie envers les autres l’est tout autant. Les blagues, farces et autres jeux du genre enfantin ne l’intéressent guère, ce dernier préférant reporter son attention sur des éléments plus importants comme l’étude du ninshuu, par exemple.

À l’entendre parler, on lui donnerait parfois le double de son âge. Néanmoins, toutes ces premières impressions sont dissipées au moment où l’on pose le regard sur lui. Son corps chétif et faible vient nous rappeler qu’il s’agit en réalité d’un enfant, et non d’un homme comme l’on pourrait vouloir entendre en discutant avec lui. À vue de nez, il mesure aux alentours d’un mètre soixante et doit peser environ quarante-cinq kilogrammes. Celui-ci ne joue effectivement pas chez les poids lourds, comme vous pouvez le constater. Son visage enfantin est particulièrement singulier, ses joues gonflées arrondissent légèrement son visage tandis que ses grands yeux blancs l’adoucit. Une tignasse bleue pâle, abondante et cotonneuse surmonte allégrement le tout. Cette dernière est particulièrement bien agencée à ses vêtements classiques qui se trouvent être un short de toile bleue marine ainsi qu’un haut blanc et azur.


 © Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Heizo
avatar
Messages : 5
Ryôs : 1118
Date d'inscription : 07/11/2014
MessageSujet: Re: Hyûga Heizo [DONE]   Sam 8 Nov - 14:51


    Présentation terminée. Merci d'avance pour la validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJConteur de Légendes
Ôtsutsuki Hamura
avatar
Messages : 26
Ryôs : 1218
Date d'inscription : 12/08/2014
MessageSujet: Re: Hyûga Heizo [DONE]   Lun 10 Nov - 5:39
plop :3

Un petit personnage très sympathique que j'ai hâte de voir in rp o/
Tout est bon, tu peu aller faire ta Ft et Rp avec tes petits camarades :3

Bienvenu sur Jiyuu et have fun o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hyûga Heizo [DONE]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Hyûga Heizo [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v2 :: Présentations & Ft
-