Partagez | 
 

 Le bois et les flammes, suite [Ryûko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Mer 5 Nov - 21:57
Shiro avait du mal... De plus en plus de soupçons étaient dirigés envers la belle au bois dormant qui étaient bien endormie dans la chambre du chef de clan. Soupirant, il ne savait pas comment gérer la situation, la plupart des gens souhaitaient réellement sa mort, en dédommagement de tout ceux que leur clan a fait. Un juste retour du noble sacrifice d'Hisaki quelques temps auparavent qui avait vraiment laissé aux Senju l'espoir de la paix.

Shiro a refusé tout net, celui qui touchera le moindre de ses cheveux il subira sa colère. Chose rare mais redouté car il perdait généralement le sens du commun. Il venait de vraiment passer une sale journée mais bon que voulez vous. Au moins, il trouva du réconfort en allant voir Ryûko, au moins il avait réussi a la sauver ce qui était son principal objectif pour l'instant.

Tenant sa main sous sa couverture, il éponge doucement le front de l'Uchiha, elle semblait calme et paisible et pour l'instant il avait hâte et peur qu'elle se réveille... Cette femme le laissait étrange. Les étreintes et les baisers qu'ils avaient échangés même si c'était pour dissimuler leurs actes et pousser son père a se dévoiler avaient fait plus de chemin qu'il ne l'aurait cru.

Il continuait de prendre soin d'elle pour l'instant, savant qu'il y avait surement des gens qui essayaient de surprendre des bribes d'une éventuelle conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Mer 5 Nov - 23:11



Uchiha Ryûko








Aucune pensé, aucun rêve. Le néant m'avait engloutis peu après avoir tué mon père de la technique que j'avais crée pour le sauver. Je regagnai peu à peu mes sens. Ma tête me lançait et me faisait un mal de chien. Je bougeai quelque peu ma mains gauche serrant dans ma paume quelque chose de doux ... des draps ?

J'étais dans un lit ? étonnée, j'ouvris les yeux et y vis particulièrement flou. Je n'avais pas encore la force de me redressée, mais immédiatement la première chose qui me vain a l'esprit était mon œil droit ! Je porta immédiatement la mains a mon visage .. constatant que mon œil était bien en place .. Étais-ce Shiro qui s'était occuper de moi ?

J’ouvris la bouche pour pousser un léger gémissement de douleur, ceci-dit ce n'était pas grand chose a côté de l'état dans lequel je me réveillait après mes entrainements avec mon père. J'avais des forces, mon Chakra s'était partiellement restaurer, suffisamment pour que je sois alerte. Par ailleurs je sentis quelque chose dans mon autre mains ... Une euh .. mains ?

Tournant la tête sur le côté je vis Shiro, planté là a côté de moi ... définitivement ce n'était pas ma chambre. Serais-ce celle de Shiro ? Non il n'avait sans doute pas été stupide au point de ... mais si ? Il l'avait fait ce demeurer ?! Il m'avait embarquer chez lui au milieux des Senju ! Moi, une Uchiha ! Normal !


P..Pitier Shiro ... me dit pas .. qu'on est là ou je pense qu'on est ...


là pour le coup il aurait mieux valut que je décède face a mon père .. Moi, au milieux de la demeure des plus mortels ennemis de mon clan. Si ça se trouve j'avais déjà rencontrer plusieurs Senju du domaine ? J'avais même peu être tué certain frères et sœur de plusieurs d'entre eux ? Je me sentais un peu comme un poisson devant un cuisinier ... sans doute nombre d'entre eu se demandaient a présent a quel sauce ils allaient me bouffer ...


- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 17:11
Le jeune homme se demandait comment cela allait se passer. Si les vieux tiendrons leur langue. Il n'avait parlé qu'au conseil du fait qu'elle était une Uchiha, mais Nowaki était le plus imprévisible. Il n'a toujours pas accepté la mort de leur grande soeur ce qui pose un peu de soucis dans leur relation. C'est comme s'il s'était engagé dans une voie assez obscur et qu'il n'arrivait pas a lui faire entendre raison.

Soupirant, il continuait de prendre soin d'elle, l'inconnue, c'était qu'il ignorait combien de personnes l'avaient vue durant les batailles. Garder ça secret allait se révéler plus dur que prévu... Avoir perdu son calme la n'était pas une bonne idée. Il aurait du l'emmener dans un hôtel ou une auberge pas loin ou ils auraient pu se voir en secret. C'était assez compliqué.

Elle reprends conscience, et elle panique. Logique après tout. Doucement, il pose sa main sur son front pour la calmer. Caressant doucement sa joue, il la regardait dans les yeux et chuchote:

"Mais non tu ne risques rien. Je ne te l'ai pas dit, mais je suis le chef de ce clan. Ma parole fait force de loi. Seuls les anciens du conseil et mon petit frère savent qui tu es. Je n'ai pas pris ta veste pour que personne ne sache que tu es une Uchiha."

Il ne savait pas trop quoi lui dire, se penchant, il dépose un baiser sur sa joue:

"Ce n'est que temporaire, le temps que tu te remettes. Tu pourra ensuite partir si c'est ce que tu désires. Mais la tu as l'occasion de nous découvrir"

Rougissant un peu et détournant le regard il chuchote moins fort:

"Et de passer du temps avec moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 18:10



Uchiha Ryûko








On étaient bien au seins du clan Senju, mais même si celons Shiro peu de gens étaient au courant de mon identité et qu'il était le chef de clan, je ne me sentais pas à l'aise du tout. Enfin, j'étais en sécurité, au moins pour le moment.

Il m'informa que tout cela était temporaire et qu'il ne me gardait que le temps que je récupère, je n'étais donc pas prisonnière ... mais ...


Que je parte si je veux ? Partir ou Shiro ? j'ai tué mon père, le clan Uchiha doit déjà savoir ce que j'ai fais et ils doivent être à ma recherche ... je n'ai pas le choix, je n'ai plus nul part ou aller ... Je suis une criminelle maintenant, quoi qu'on en dise, que ce soit ma faute ou pas.


Je soupirai quelque peu a sa mains sur ma joue et a son baisé sur ma joue; Shiro était vraiment un gentil garçon même si son comportement était clairement intéresser. Je me redressai avec difficulté, mais refusant toute aide; J'avais beau avoir trahis, je restais une Uchiha avec ma petite fierté.

Où je pourrais prendre une douche ?

- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 18:37
Le jeune homme l'écoute attentivement, c'était vrai... Elle ne pouvait aller quelque part, traquée par son clan, la seule aide possible apparemment venant d'un clan qui pourrait l'égorger rien qu'en entendant son nom de famille. Il voulait faire tout son possible mais il n'avait pas encore la solution miracle en tête, mais il la trouvera. La fixant il finit par dire:

"Je ne sais pas... ta situation est dure. Mais je ne te laisserais pas tomber. C'est aussi de ma faute d'un sens... enfin bref. Pour l'instant reste dans le domaine, au moins ici tu n'as pas a craindre ton clan. Pour la suite on en parlera plus tard"

Il la fixe et reste une seconde surpris, pas par sa demande, fin il fait l'erreur pendant une seconde de l'imaginer dessous, vision qui lui plut mais il se trouva extrêmement grossier. Refoulant cette pensée qui n'avait pas sa place (enfin c'est ce qu'il croit), il rougit fortement et réponds:

"La bas la porte, tu entre et tourne a droite. Normalement tu as tout ce qu'il faut."

Son teint rouge devait surement indiquer sans équivoque a l'Uchiha l'image qui venait de lui traverser la tête, extrêmement gêné, le jeune homme soupire et s'assieds sur une chaise, une autre pensée le taraude un petit peu. Est ce qu'elle va réussir a tenir debout dans sa douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 19:14



Uchiha Ryûko








Forcement, les Uchiha ne me cherchaient pas ici, mais c'était troquer un coupe gorge pour un autre, je restais chez "l'ennemi". Prenant une profonde inspiration je me mise debout. Restant parfaitement droite malgré mes jambes flagellantes. La douleur était là, mais ma fierté était tout ce qui me restait.

Droite, le regard dur, jusqu’à ce que je reste stable. Je pris ensuite une profonde inspiration et repris un visage plus doux. En suivant les instructions de direction de Shiro, sans même m'appuyer sur un mur ou autre chose. je n'avais pas prêtée attention a son teint rouge écrevisse, c'était un homme, normal qu'il se fasse des images.

tant qu'il ne me suivait pas sous la douche ...

Je prise pied dans une sale de bain pour le moins classique. Une douche, un miroir et un lavabo, tout ce qu'il y avait de plus simple. Les Senju étaient des gens humble jusque dans leurs quotidien. je fermai la porte derrière moi et me déshabilla. Mes vêtements étaient couverts du sang de mon père et ils sentaient la sueur ... Je les jetai nonchalamment sur le côté et posai pied dans la douche, fermant doucement le rideau.

L'eau était froide sortant de la pomme de douche, mais cela me réveillait un peu. J'avais posée mon dos contre le mur pour soulager un peu mes maigres forces. l'eau réchauffai rapidement, mon coeur s'embrasait aussi a mesure, alors que je me repassai les dernier instants de la vie de mon père en tête.

Il m'avait appris tout ce que je savais, mon père je l'avais aimée si fort, je l'avais idolâtrée et même lorsqu’il succomba à la folie, j'avais refusée d'y croire. mais maintenant il était mort, tué de ma propre mains et pourquoi ? Pour un Senju ?!

Fondant en larme, je compris ... je ne me serais pas défendue s'il n'y avait eu que ma propre vie en jeu ... mais je n'avais pas put me résignée à risquer la vie de Shiro ... Alors j'avais pris la vie de mon père, l'homme que j'aimais le plus au monde .. du moins c'est ce que je pensais jusqu’à ce que Shiro arrive.

Toshi m'avait apprise a ne jamais montrée signe de faiblesse, ne jamais lâcher la moindre larme car une Uchiha était au dessus des sentiments des hommes. Nous étions les descendants des dieu et nous devions porté fièrement notre héritage sans jamais faiblir.

Là au moins, les larmes salé qui coulaient sur mon visage déformer par la tristesse, le front désormais plaquer contre le mur, le mêlait à l'eau de la douche. Jusqu’à moi même j'essayais de me convaincre que je ne pleurais pas ...

je passa de longues minute plaquer là a pleurer seule avec comme seule compagne l'eau qui coulait sur ma peau, masquant le bruit de mes sanglots. Je fini enfin par me calmée et me lava, précautionneusement comme j'en avais l'habitude. Réfléchissant à tout ça, à que faire.

Je sorti de la douche et m'observai un moment dans la glace, mes Sharingan étaient présent dans mes yeux, ils avaient tendance a resté incontrôlables et a s'afficher d’eux même lors des fortes émotions ... Peu être que .. peu être que la solution était d'accepter mon destin, quel qu'il soit ... cesser d'être une menteuse, a commencer par ne plus me mentir a moi même, assumer pleinement mes sentiments et ne plus me cacher derrière le blason de mon clan.

Sur le côté il avait été préparer un Kimono rouge pour moi, affubler de l'emblème du clan Senju .. Si je mettais ce vêtement ...

Finalement j'enfilai le Kimono. je me sentis étrange a me voir avec cet emblème, mais pourquoi pas. Après tout cela n'était que temporaire. Sortant de la sale de bain, je partis retrouver Shiro, il m'attendait toujours là semblait t'il. Il était peu être soucieux, mais j'avais une réponse a lui donner, quelque chose de murement réfléchis que je lui dit en m'approchant de lui.


Shiro ... je n'ai plus d'avenir ou que ce soit, ça peu sembler être un fait, mais ce n'est pas tout à fait exacte.


Je m’assis devant lui et pris son visage entre mes doigts.

Je vais essayer, peu importe ce qui vas se passer, si on m'accepte ou pas. je vais tentée de vous comprendre d'apprendre a être l'une d'entre vous, parce que je reste Shiro, aussi longtemps qu'il le faudra.


Je fini par posé mes lèvres tendrement sur les siennes, offrant un doux baisé au jeune homme qui m'avait sauver la vie, qui m'avait offert un toit et un peu d'espoir. A partir de maintenant j'allais assumé pleinement tout ce que je ressentais, sans me bridée, sans laisser qui que ce soit dicter ma vie ...

- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 22:44
C'est en réfléchissant que le jeune homme la laisse partir, quant a lui, il décide de prendre ce temps pour renforcer ses compétences médicales, ce n'était pas la puissance ni la technique qui lui faisait défaut mais la connaissance sur le corps humain. Il était conscient que la réussite de cette technique venait de ce stress qu'il avait ressenti a l'idée de la perdre. Apparemment, son oeil droit fonctionnait très bien.

Continuant de lire, il entendait l'eau couler et apparemment elle semblait réussir a tenir dedans, il en profite pour aller discrètement dans la chambre de sa soeur décédée qui par chance faisait la même taille et a peu près les mêmes mensurations que son invitée et dépose un magnifique kimono rouge a son intention. Bon sur le coup ça pouvait paraître osé...

Il lisait mais ses oreilles étaient tendues, il guettait un éventuel bruit de chute mais tout vas bien, a moitié allongé dans son lit, le dos contre le mur. Il lève les yeux quand il voit Ryûko sortir, le souffle un peu coupé, elle était juste... les seuls moment ou il l'avait vu c'était couverte du sang des batailles ou de la sueur d'un dur labeur mais la il était vraiment sous le charme.

Il la laisse s'installer devant lui, la fixant dans les yeux, légèrement rosé lorsqu'elle saisit son visage, il la laisse parler, c'était son moment. Il était touché, touché que maintenant elle décide de rester avec eux, donc par extension lui. La fixant dans les yeux, elle pouvait y lire une petite étincelle de bonheur, ce "bienvenue" sans même besoin qu'il le formule.

Le baiser le surprends, il n'avait pas pensé que ce qu'il commençait a ressentir était... partagé par elle. Passant doucement ses bras autour d'elle, il rends son baiser, l'embrassant avec une extrême tendresse, sa main venant caresser sa joue. Il ferme les yeux, savourant ce moment de bonheur comme ils sont trop rares. Lorsque ce baiser s'arrêta, elle pouvait voir dans ses yeux le bonheur qu'il ressentait. Doucement il lui chuchote:

"Alors reste avec nous. Deviens une des notre. Construisons ensemble ce monde dont nous rêvons."

A son tour il l'embrasse, ses lèvres touchant les siennes comme si qu'elle était la chose la plus précieuse qu'il avait. Ce qui n'est pas faux, en tout cas elle était l'une d'elles, entre son clan et son petit frère. La regardant de nouveau, il était embarassé, trois petits mots, trois petits mots qu'il n'arrivait pas a dire mais qu'il ressentait du plus profond de son être. La regardant, il souris:

"Dis moi? Tu n'as rien avalé en deux jours. Tu veux que je t'apporte un repas ici?"

Crétin... voilà qu'il se mettait a mal détourner la conversation, il avait été incapable de lui dire... faudra qu'il s’achète un vrai courage un jour. Se battre contre des ninja et leur balancer des lapins aux fesses c'est bien beau, mais être incapable de dire la vérité sur ce qu'il ressentait a Ryûko, c'était bête. Même si cette dernière était loin de l'être et qu'elle l'avait surement deviné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Jeu 6 Nov - 23:06



Uchiha Ryûko








Finalement, ce n'était pas une si mauvaise chose que de se laisser un peu aller. Je n'étais toujours pas prompte a pleurée dans ses bras, mais au moins a la vue de sa réaction, j'avais trouver quelqu'un de bien pour m'accompagner sur la route difficile et tortueuse que j'avais empruntée.

En ce moment rien ne pouvait me rendre plus heureuse, me faire oubliée mes soucies que lui. Il était gêner, il n'osait pas trop prendre les devants, c'était mignon. Il était heureux et c'était bien une des seuls fois dans ma vie que je donnais autre chose que des coups à quelqu'un. c'était agréable. Il semblait bien incapable de dire quelque chose, il semblai chercher un moment pour finalement me demander si j'avais faim.

Je n'y avais pas pensée mais effectivement le dernier repas que j'avais prise était un petit déjeuner sommaire et un Onigiri au bord d'un lac ... je lui fais un grand sourire et acquiesçai d'un hochement de tête. Je restait ensuite assise sagement en attendant qu'il ne revienne.

C'est lorsqu'il revint que finalement j’eus l'idée de meubler la conversassions, histoire de dissipé sa gène.


Alors ? Parle moi un peu de toi, de la culture des Senju ? Comment vous vivez ? Et toi ? raconte moi un peu ta vie ?


- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Ven 7 Nov - 16:27
Un moyen de s'éloigner un peu pour reprendre son calme, l'Uchiha n'avait pas été dupe a tous les coups donc il décide de faire vite. Un repas bah tout ce qu'il y a de plus banal en réalité. Un bol de riz, du poisson et de l'eau, franchement, qu'est ce qu'il y a de plus a dire vis a vis de ce repas? Rien en fait.

Revenant, il dépose le plateau devant la jeune femme, réfléchissant a ce qu'elle venait de lui dire. La culture des Senju... leur mode de vie ainsi que la manière dont ils vivent. C'était tellement une chose habituelle pour lui que de tout dire sera difficile. Prenant une inspiration il finit par commencer a parler d'une voix douce:

"Bon alors tout d'abord... Je vais te parler de notre philosophie. On a une manière de voir le monde différente que ton clan. Disons que l'on pense qu'il serait possible de raisonner tout le monde et créer un système qui permettrait de faire cesser les combats.

Reprenant position a côté d'elle, il pose doucement sa tête sur son épaule et continue a parler de cette même voix douce:

"C'est ce que mon père a essayer de faire en fondant le clan Senju. Il pensait qu'en se réunissant, les attaques cesseraient, genre l'union fait la force tout ça tout ça. Sauf qu'il n'avait pas pensé que l'exemple serait suivi."

Inutile de parler des carnages qui ont lieu depuis le système des clans. Elle connaissait aussi bien que lui les guerres qui avaient lieu pour leurs ambitions personnelles. Continuant de réfléchir il dit:

"Notre mode de vie? Assez simple je t'avoue. La plupart de nos frais sont dans les dépenses en nourriture et en alcool, je t'avoue qu'on apprécie pas mal de boire un verre en s'amusant. Même si on s'entraîne avec application et que l'on est très sérieux, les duels ou l'on blesse notre adversaire on les prohibe. On évite les fratricides tu vois."

Maintenant il réfléchissait a sa vie... elle n'avait rien de si... enfin bref:

"Ma vie... bah en fait... elle est normale, je m'entraîne pour devenir plus fort, j'essaie d'apprendre des choses en ninshuu. Quant a ma famille, ma grande soeur est morte au combat durant la dernière grande bataille entre les Uchiha et les Senju, mon père est entre la vie et la mort. Mon petit frère est un meilleur gouverneur que moi mais... je ne sais pas, je pense qu'il est trop jeune et impulsif pour que je lui laisse la tête du clan même si a terme je pense le faire."

Il soupire et la regarde ne pouvant cacher son affection dans son regard mais reviens sur sa pensée de plus tôt... Arquant un sourcil il lui chuchote:

"Dis moi... a part pour les ambitions personnelles des seigneurs, la rivalité entre ton ancien clan et le mien et protéger les gens de bandits. Tu t'es battu pour quoi?"

Bon la protection contre des bandits compte comme la seule raison de combattre honorable a ses yeux. Mais si les seigneurs arrêtaient de lever des armées a tout va pour se faire la guerre... est ce que cela diminuerais la présence des bandits?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Ven 7 Nov - 17:25



Uchiha Ryûko








Les Senju étaient des gens simples. J'écoutais ce qu'il disait en mangeant tranquillement, plutôt étonnée de leurs mode de vie au vue de leurs compétences au combat. Leurs entrainement était plutôt léger, sans blessures.

Il me parlait aussi de lui, de son frère. Un sanguin d'après ce qu'il disait, celui-ci pourrait peu être posé problème et à mon avis il serait l'un de ceux qui n'accepteraient pas une Uchiha permis eux. Il avait aussi perdu beaucoup et était en passe d'en perdre encore plus; il voulait sauver son père et peu être y arriverait t'il.

Je posai doucement ma mains contre mon œil gauche .. c'était lui qui me l'avait bien remis en place et j'y voyais parfaitement claire, sans aucun soucie, comme-ci rien ne s'était passer. La douleur par contre resterait gravée dans mon âme à jamais ...

Il me posai ensuite des questions sur moi, légitimes, après tout j'étais son invitée. je finis donc tranquillement ma bouche et pris la parole.


Je me suis battue ... parce que c'est ce qu'on attendait de moi ...


Je soupirai doucement, après tout il m'avait parler de son clan, juste retour des choses qu'il en apprenne plus sur moi et sur mon clan au passage. J’espérais juste qu'elle n'allait pas trop durement nous juger.

Tu sais, nous les Uchiha sommes très différents dans notre mode de vie. Nos entrainements sont violents, très violents. Mon père m'a faite tué mon premier homme a l'age de 6 ans et m'a ensuite entrainer de façon très brutale comparer a vos coutumes. Je me suis plusieurs fois retrouvée en soins intensif, lorsque je n'arrivais plus à suivre il me battait et il m'enfermait dans ma chambres plusieurs jours, seule.

Dans notre culture les Uchiha représentent le sommet de ce que peu être un humain, nous sommes les descendants des dieu et notre pouvoir nous donne autorité légitime sur les "inférieurs". Nous sommes endoctriné tout petits et vivons un quotidien brutal, plonger dans la loi du plus fort. Tué ou être tué. c'est finalement à la brutalité exacerbée de mon père que je dois d'être aussi libre d'esprits.


Je lui fis un sourire tendre. c'était fini tout ça pour moi, maintenant que j'étais ici, si tout ce passait bien, je n'aurais put à faire face à la violence de mes paires. Mais se rendait t'il vraiment compte de tout ce que je disais ? Avait t'il vraiment compris ? ou du moins est ce qu'un Senju qui avait toujours vécu dans un monde de guimauve pouvait le comprendre ? mes Sharingan étaient toujours présents dans mes yeux depuis la douche que j'avais prise. Avec mes yeux, je pouvais aisément lui montrer tout ça.

Si tu veux te rendre compte de toute cette folie, je peu te la montré, mais je ne peu pas garantir que tu ne finira pas définitivement écœuré de mon Clan .. et de moi même ...


Oui, j'avais fais des choses pas très jolies, au nom du clan, de la guerre ou de la paix. Au nom de tout ce que mes employeurs avaient comme motivations. Terres, richesses ou même femmes, si je montrait tout cela a Shiro, il me verrait sous tout mes jours, toute ma vie. il y verrait la Ryûko que j'avais été, aussi bien derrière le masque que je portais tout les jours, mes mensonges et les actes que j'avais commise pour camoufler ma douceur, ma gentillesse ...

- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Ven 7 Nov - 20:37
Shiro l'écoute attentivement, bien qu'il ne soit pas rare que les Senju s'entraînent jusque l'inconscience et terminent dès fois a devoir rester a l'infirmerie (ce qui est rare vu l'endurance des Senju on est tous d'accord) c'est toujours par leur propre choix et ce n'est pas forcé, même si le travail dur était inscrit dans leur culture. Il ne faut pas croire que Shiro a développé le Mokuton en se reposant.

Néanmoins il était surpris de la violence de l'entraînement des Uchiha et comprends mieux leur détermination. Ils se considéraient presque comme des dieux, bon ils étaient les descendants comme eux du Rikudo. Soupirant il hoche la tête en la regardant dans les yeux, signe d'acceptation et dépose un petit baiser sur ses lèvres et chuchote:

"Montre moi. Mais ça ne changera pas... ça ne changera pas le fait que... que... je t'aime..."

Puis il fixe les sharingan, se laissant tomber dans l'illusion, il avait enfin réussi a lui dire... Puis ce qu'elle voulait lui montrer débute. Il était surpris, surpris de toute cette cruauté, de tout cet endoctrinement. Il était choqué, choqué de cette violence, la dureté de l'homme qui était son père.

Il voit tout, elle lui montrait plus qu'elle en avait jamais montré a personne, enfin c'est ce qu'il pensait. Les mises a mort, la compétition, c'était... mais entièrement il la voit, la vie qu'elle a mené, les bons sentiments qu'elle avait du dissimuler. Combien... combien étaient ils comme elle? A avoir du gâcher leur bonne nature.

Néanmoins la mort d'Hisaki avait été terrible pour lui a voir... C'était un membre de sa famille proche, un de ses oncles les plus jeunes. Il finit par assister a cette ancienne vie, terrible... serrant les dents, il se promet qu'il ferait tout pour que ça ne recommence pas, qu'elle n'aie plus a cacher ses sentiments...

L'illusion s'arrêtait et Shiro n'avait pas remarqué qu'un mince filet de larmes coulait de ses yeux, regardant l'Uchiha, il ne savait pas quoi dire, muet de stupeur. Posant une main sur sa joue, il lui caresse et chuchote:

"Excuse moi... ce Senju, c'était un de mes oncles..."

Reprenant son souffle il la fixe, étant donné la culture guerrière des Uchiha, trouver une paix avec eux... C'était presque impossible. Est ce qu'il devait l'imposer par la force? Soupirant, il était encore plus perplexe la fixant, il comprenait bien mieux celle qui était maintenant sa compagne, enfin c'est ce qu'il espérait. Lui prenant sa main doucement il chuchote:

"Je ne savais pas... que ta vie a été si dure. Je t'avoue que mon univers fait très "mignon" comparé a ce que tu as vécu. On ne m'a pas fait exécuter de gens, enfin c'est le rôle du chef de clan de tenir la lame. Chez nous."

Il ne savait absolument pas quoi lui dire, gêné, ce qu'elle avait partagé c'était...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1344
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Sam 8 Nov - 0:23



Uchiha Ryûko










Il voyait tout, je partageai tout ma vie avec lui sans en oublier le moindre détaille. Il était choquer, atterrer, mais plus que tout attrister, car je ne savais pas que l'homme que j'avais vue mourir, le Senju que j'avais rencontrée avait été son oncle.

Je le pris doucement dans mes bras et garda ma mains dans la sienne. Caressant doucement sa tête de mon autre mains en soupirant très légèrement. je déposa un doux baisé sur sa joue avent de prendre la parole.


J'ai conscience que la vie de chef de clan doit être difficile. je suis une Uchiha, je n'ai donc aucune légitimité ici, mais je connais mon clan, je sais comment ils réagissent et leurs façon de faire. Je vais t'aider pour que les Senju et les Uchiha aient le moins possible à s'affronter

Je le gardai dans mes bras, le berçant doucement dans une tendre étreinte chaleureuse et bienveillante. Mes Sharingan disparurent de mes iris, cela n'avait peu etre pas été très avisé d'utiliser mes Dojutsu dans mon état de faiblesse actuelle.

Je t'aime Shiro et je resterais à tes côtés pour t'aider de mon mieux ... Je vais devoir me reposée encore un peu, mon chakra est encore épuiser et je n'ai pas retrouvée mes forces ... désolée


Je le lâchai et m’allongeai comme ça, sur le lit. Sans rabattre ma couverture ni rien. A vrais dire j'étais bien trop épuisée pour le faire. Je restai la a le fixé encore un moment avent de me décider a fermer les yeux. Sereine et calme, j'allais peu être pouvoir avoir un sommeil réparateur cette fois-ci ?


- Hrp -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1293
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   Dim 9 Nov - 14:54
Le jeune homme se détends sous les tendresses que sa bien aimée lui offrait. Même si les Senju étaient des êtres assez pacifiques et gentils, il n'en restait pas moins que gouverner ces êtres a la forte personnalité était loin d'être un chose aisée surtout avec la présence de Ryûko mais maintenant il s'en fichait a vrai dire... il était dans les bras de la femme qu'il aimait et elle l'aimait elle aussi...

Néanmoins une fois de plus elle s'était servi de ses sharingan et il se doutait que sa réserve de chakra était dangereusement basse. Touché par sa déclaration d'amour, il la laisse s'endormir tranquillement, se permettant juste de rabattre la couverture sur elle pour la recouvrir. Le sommeil lui était venu tellement vite qu'il n'avait pas eu le temps de prendre la parole pour lui répondre.

La regardant, il lui souris et dépose un bref baiser sur ses lèvres en lui chuchotant qu'il l'aimait alors que la porte s'ouvrait et qu'une jeune femme l'air paniquée entrait. Se retournant, Shiro se relève et soupire, il avait encore du travail avant d'avoir le droit de se reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le bois et les flammes, suite [Ryûko]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Le bois et les flammes, suite [Ryûko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ORPHELINE DU BOIS DES LOUPS de Marie-Bernadette Dupuy
» Dédicace de Michael Jackson ( suite Belle au bois dormant )
» La mort dans les bois
» A l'orée du bois -suite-
» Clichy-sous-Bois : suite (et fin ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v2 :: Rps
-