Partagez | 
 

 Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1240
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Sam 1 Nov - 23:57
La nuit. C'était maintenant que ce n'était plus a toi de veiller dessus. Les anciens ne lui avaient pas dit ce qu'il y avait dans ce chariot mais ils n'avaient pas laissé le choix a Shiro. Jamais il ne les avait vu comme cela et ça l'avais changé, comme si qu'ils ne pouvaient pas refuser ce job. Il n'avait eu que très peu d'écho sur la mission en particulier juste qu'il devait protéger un "colis" dans un certain chariot de telle caravane de marchand.

Il savait juste que la requête venait des proches du Daimyo et que échouer a cette mission et/ou ne pas y mettre leurs "élite" aurait surement provoqué leur colère et surtout une chose, jeté le discrédit sur leur clan. Vu la situation dans laquelle ils sont, le clan ne pouvait se permettre de se mettre a dos la noblesse du pays du feu. Ils pourraient engager et soutenir les Uchiha pour une extermination en règle... Un peu trop sérieux je vous avais dit.

Marchant dans les rues de ce petit village qu'il ne connaissait que de nom, il décide de se chercher un lit dans la petite auberge du coin mais a vrai dire, il devait faire vite parce qu'il y avait de nombreux marchands et très peu de chambre. Alors qu'il était l'un des premiers dans la file, le Senju fut celui qui a eu le dernier sa chambre.

Soupirant de soulagement, il prends une longue heure de détente dans leur source chaude, entouré d'homme et soupirant devant la bêtise de ceux qui essayaient de regarder les femmes a travers de trous dans la clôture, refusant aussi les propositions de venir voir lui aussi. Que penserais sa princesse si il faisait ça? Etant incapable de lui mentir a elle plus qu'aux autres, il savait que ça finirais en dispute... Encore pire que des frère et soeur ces deux la.

Sortant, il se sèche et se rhabille assez rapidement, décidant de prendre son repas pendant que c'était calme. Bon c'était une petite auberge et fatalement... il ne peut pas demander des sushis ça ils ne font pas. Bon bah va sur les ramens au poulet qu'ils proposent, puis faut dire qu'Hime et les Uzumaki l'ont pas mal converti a ce plat la, ils en font au moins tous les deux jours pour vous dire.

Se baladant de table en table, il finit par s'asseoir a côté d'une autre garde du convoi, il ne lui avait jamais vraiment adressé la parole. Il s'était fait passer pour Shiro Akayuki, jeune combattant qui avait perdu son maître et qui essayais de survivre comme mercenaire a bas prix. Couverture qui semblait apparemment lui réussir. Souriant il lui dit:

"Dis moi? Est ce que je peux manger avec toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Dim 2 Nov - 0:20


Une nuit agitée


Souvenirs, souvenirs…


La mission qu’on lui avait assignée en ce moment était vraiment étrange, autant dans l’ordre que dans son exécution. Elle se rappelait avoir vu des personnes assez peu confiantes et défensive, ne lui parlant de rien d’autre que le convoi, comme si ils évitaient de la mettre au courant, cherchant à lui cacher diverses choses, bien plus que le convoi, non, de nombreuses autres choses.

Ne jamais refuser une mission, telle était sa devise, mais elle devait bien admettre qu’en ce moment elle y avait beaucoup pensé – Quelque chose ne tournait pas rond, et surtout, elle n’était pas la seule garde. C’était rare pour elle d’avoir du stress ou de ressentir quelque chose comme ceci, mais là, c’était assez important et grave, à un point qu’elle préférait rester beaucoup sur la défensive pendant tout le trajet, se faisant discrète et essayant de cueillir des bribes de réponse qui n’arrivaient jamais. Quand elle posait une question, on ne lui répondait pas ou on lui disait de se mêler de ses affaires.

à peine était-elle arrivée dans la ville qu’elle commençait à utiliser un des bibelots qu’elle avait ramené de chez elle pour monnaie d’échange, arrivant à arranger avec un marchand le prix d’une chambre et d’un repas tout juste, elle s’était un peu renseignée au départ du convoi.

Elle rentrait alors après un peu de marche, une visite de ce village qu’elle commençait franchement à bien aimer, pour son calme mais aussi sa tendance très marchande, qui lui permettait de dégager de grands profits, jouant de marchandage à prix forts. Dans l’auberge, sa première préoccupation fût le repas, elle ne se pressait jamais pour de nombreuses choses et préférait les prendre comme elles venaient.

Ainsi se retrouvait elle assise à une table, le visage renfermé, mangeant calmement, et les gens semblaient comme l’éviter ou la fuir, elle ne savait pas bien pourquoi. Peut-être n’aimaient-ils pas la voir ainsi, ou peut-être étaient-ils méfiants quant à une femme mercenaire, ou bien à une femme tout court.

Elle n’allait pas non plus se plaindre ou quoi que ce soit, ce n’était pas son genre du tout, et la solitude lui allait plutôt bien… Il valait mieux être seule que mal accompagnée. Elle se le répétait toujours, mais la solitude finissait par venir la chercher et la dévorer, comme toujours.

Cependant, à un moment, une personne vint à son niveau, souriante et aux cheveux blancs. Elle avait entendu parler de lui un peu plus tôt, et son parcours ressemblait  au sien, surtout un aspect qu’elle avait préféré oublié, et qu’il lui rappelait forcément, la faisant encore plus baisser la tête… Si son maître à lui était mort, ce n’était rien comparé au sien, qui avait subi le même tragique destin… Sauf que lui, c’était bien plus que ça pour elle, et elle n’arrivait jusqu’à présent à l’oublier, et son souvenir la poursuivait tellement qu’elle souffrait toujours en silence, c’était un peu à cause de lui si elle se méfiait maintenant de tous les Shinobis.

« - Dis-moi, est-ce que je peux manger avec toi ? »

Elle levait alors la tête, empêchant ses larmes de couler un moment, et la hochait en lui souriant. Elle n’avait aucun problème avec lui, bien au contraire, c’était rare pour elle de fréquenter d’autres mercenaires qui avaient sûrement de quoi l’aider, de quoi la conseiller, car elle n’était qu’une débutante ne sachant pas trop s’y prendre.

Elle se crispait un peu en le regardant, et se mordait rapidement la lèvre. Elle reposait ses baguettes sur la table et baissait son regard. Plus elle le voyait, et plus elle était envahie de ces sentiments tirés de son passé, comme si elle eût été face à un miroir. Rien que pendant ces quelques secondes, il y avait la haine de la traitrise et la tristesse de la mort… Même si en ce moment elle aurait voulu parler, sa voix ne serait pas sortie.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1240
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Dim 2 Nov - 20:59
Elle n'avait pas l'air d'être dans son assiette, silencieuse elle était loin d'être la plus joviale des compagnies il l'avait vu en l'observant quelques temps a la dérobée. Il était un shinobi après tout et aucun des autres gardes avaient échappé a ses yeux. Un simple hochement de tête pour lui indiquer qu'elle était d'accord et il s'assoit devant elle, l'observant un peu puis commence a remuer ses ramens dans son bol et finis par dire:

"Tu ne m'as pas l'air dans ton assiette. Le ragoût assez étrange de ce midi ou autre chose?"

C'est vrai qu'il était étrange ce plat, le jeune Senju pourtant loin d'être une fine bouche avait eu du mal a ne pas rire en voyant le résultat. Il n'avait même pas réussi a savoir c'était de la viande de quoi. Bon je vous avoue qu'il ne l'a pas mangé, ça se trouve ça pouvait être un animal étrange dedans comme du chien ou du chat, même si le cuisinier avait juré sur sa toque qu'il s'agissait de chèvre... Bon faut dire qu'il n'en avait pas donc...

La regardant dans les yeux, il soupire doucement. Bon alors... La maintenant on se retrouvait dans une situation assez dérangeante. Si elle refusait de parler ça allait surement être joyeux comme repas. Souriant, il commence a manger ses ramens au moment ou un énorme éclair retentis dehors, regardant la fenêtre, il fait une moue, les gens qui allaient dormir dehors allait passer une salle nuit. Trouvant ça assez amusant, il s'étire:

"Ah? Eh bah... je ne pensais pas qu'il y aurait du sale temps."

Il ne s'en faisait pas du tout. Enfin une petite idée germait dans sa tête... et si elle n'avait pas de chambre? Est ce qu'il pouvait vraiment laisser une jeune femme dormir dehors sous la pluie et dans la boue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Mar 4 Nov - 19:33


Une nuit agitée


Pluie de mémoires


Toujours aussi fermée, la jeune fille préférait ne pas regarder son interlocuteur dans les yeux – Non pas par gêne, non, mais plutôt pour ne pas lui montrer sa peine et sa douleur en ce moment. Cependant, il ne semblait pas agressif ni abruti comme la plupart des autres mercenaires qu’elle avait croisé, se rapprochant plus de hors-la-loi, non, bien au contraire, il se montrait d’une gentillesse assez peu commune, mais surtout d’un calme qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps, avec le passage chez les deux autres familles d’excentriques, où les chefs n’étaient pas dignes de leur titre – Sans vouloir manquer de respect à personne, bien sûr…

Il fit alors une remarque sur le temps, une chose simple qui exprimait le souhait de briser la glace, mais en ce moment, elle n’avait vraiment pas envie… Pas tant que ça. Elle levait un peu la tête, ouvrait la bouche, restait fixe un moment, mais aucun son ne daignait sortir. Elle se mordait alors la lèvre et baissait de nouveau la tête, fermant les yeux et soupirant un peu. Si jamais elle essayait de parler, sa voix ne serait qu’une longue plainte, et elle n’en avait surtout pas envie.

« - Au moins, là, il ne pleut pas du sang… »

Elle avait dit cette phrase sans vraiment y penser, sans même réfléchir, sans s’en rendre compte, mais elle en fût vite consciente, alors que son expression s’effaçait pour laisser place à un visage creux et surpris, elle n’osait plus regarder son ami ni personne, préférant rester concentrer sur ce qui se trouvait devant elle… Le mauvais temps.

« - dormir dehors en temps de pluie, je m’en fiche. »




© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1240
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Ven 7 Nov - 16:59
Le jeune homme la regarde, surpris de sa réponse. Une pluie de sang... combien de batailles avait elle vu pour parler ainsi? C'était une métaphore utilisée surtout par les combattants expérimentés. Même si le sang est en réalité une boue sale et tenace qui te recouvre et ne te lâche jamais. Les sols lors des grandes batailles ne peuvent même plus l'absorber... Tu finis par marcher dedans, glisser et t'en recouvrir. En fait non ce n'était pas une pluie...

La fixant, le jeune homme se souviens qu'il doit jouer le rôle d'un jeune mercenaire pas très doué et très peu expérimenté. Prenant un air assez perplexe, il continue de remuer les pâtes de ses ramens dans son bol, a son avis c'était maintenant assez remué pour qu'il les manges. Il finit par lui répondre:

" Une pluie de sang? Je t'avoue que j'ai du mal a imaginer ça."

Elle était gênée et n'osait plus regarder le Senju dans les yeux. D'un sens s'est normal, de l'autre elle ignorait qu'elle avait en face de lui un shinobi donc... ben en fait il ne sait pas a quoi ça conduisait. La surprise se lisait sur son visage. Pour le mauvais temps ou cette phrase qui avait dépassé sa pensée? En tout cas il commence a porter ses pâtes a sa bouche a l'aide de ses baguettes, commençant a manger ses ramens et réponds machinalement:

"Peut être mais moi ça ne me dérange assez. Tout d'abord parce que ça serais pas sympa de ma part de laisser une dame dormir sous la pluie et... en fait il n'y a pas d'autres raisons"

Si il y en avait une, c'était que si elle était malade elle serait moins efficace en cas de combat. Une caravane comme celle la, protégée par quelques mercenaires de visiblement bas prix... C'était encore étonnant qu'ils n'étaient pas encore attaqué et un mauvais pressentiment l'habitait, il ne savait pas l'expliquer. Genre "c'est trop simple".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Sam 8 Nov - 13:10


Une nuit agitée


Proposition étrange


Comme elle s’en était doutée, il insistait, et la voilà dans une situation complexe… Comment pourrait-elle fermer l’œil dans une telle situation ? Au milieu d’un endroit plein de monde, et où se cachaient sûrement quelques Shinobis, chose qu’elle n’arrivait toujours pas a tolérer… Elle se crispait un peu sur ce qui lui servait de manteau, serrant sa prise sur son épée, puis soufflait un long moment en la relachant – Il était hors de question de montrer un signe de faiblesse –

Elle souriait alors à l’autre personne, de cette expression faussée que n’importe qui aurait interprété en tant que tel – Elle était mauvaise pour jouer la comédie, encore plus quand il s’agissait de faire semblant d’être joyeuse, elle n’avait que très peu connu ce véritable sentiment, et le reproduire s’avérait donc très complexe.

Elle fermait les yeux à un moment, et un bâillement vint influencer ses pensées – Il était vrai qu’elle était fatiguée, cela faisait un bout de temps qu’elle n’avait plus bien dormi, forcée à se contenter de l’extérieur… En ce moment, elle se sentait reconnaissante envers l’autre personne, mais aussi un peu méfiante, le jaugeant maintenant d’un regard perçant.

« - Mais… Si c’est juste ça, je peux me contenter de dormir dans un hall, je n’en vois pas le problème. »

Au même moment, elle essayait de se convaincre elle-même de ce qu’elle venait de dire, car elle ne voulait pas déranger, mais dormir en pleine vue était encore plus dangereux, car elle pourrait à n’importe quel moment se faire attaquer sans pouvoir se défendre… Elle soupirait un peu et se levait.

« - Bon, très bien, j’accepte, mais laisse-moi quelques secondes. »

Elle se décalait ensuite dans la direction de son conseiller qui mangeait non loin de là, à table avec les conducteurs de la caravane, parlant de tout et de rien, mais surtout du bon temps, avant que la guerre ne batte son plein, il y avait une quinzaine d’années… La situation avait de quoi faire sourire, et Nihal se surprit à rentrer les lèvres pour ne pas rire.

« - Hey, c’est bon pour moi aussi, pas besoin de chercher plus longtemps… »

Et elle se retournait de nouveau, laissant les deux vieux à leur conversation certainement passionnante, mais qui ne présentait pour elle qu’une sorte de sketch.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1240
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Dim 9 Nov - 14:06
La lecture des expressions du visage et la tromperie sont des choses apprises très jeunes chez les shinobis, en particulier lorsqu'ils risquent de se retrouver face aux menteurs et aux hypocrites dans l'exercice du gouvernement de leur clan. Comme Shiro. Autant la, bien que la rônin soit très douée dans cet exercice, elle n'était pas une shinobi et le jeune chef de clan arrive a percer dans le faux sourire. Visiblement elle était très marquée par ce qu'elle a vécu...

Elle lui demande d'attendre un peu, Shiro qui avait des ramens dans la bouche se contente de hocher la tête pour lui dire qu'il était d'accord. De toute manière il n'avait pas encore fini son plat alors ça lui laissait un peu de temps. Dormir dans un hall, ce n'était pas une réflexion de mercenaire expérimenté, le moindre shinobi pouvait l'égorger sans soucis. Et ça pas besoin d'être un Tatsujin pour y arriver.

Il ignorait ce qu'elle allait faire, mais il ne s'en préoccupe pas. Comment dire... Il n'avait pas a se préoccuper de ce qui ne le regardait pas. Pendant une seconde il se demande qui est ce vieux pour elle, son maître? Son père? Son oncle? Son amant? Cette dernière réflexion l'écoeure un peu, il n'a jamais compris les personnes jeunes attirées par les plus âgés... Bon après il ne la juge pas, si elle est attirée par lui elle a ses raisons.

Finissant ses ramens, il s'étire et se retiens de rire, toujours un sourire aux lèvres et baille un peu, assez fatigué, il ne faisait pas parti de ceux qui se servaient d'un cheval pour voyager. Est ce qu'un cheval pouvait sauter de branches d'arbres a branche d'arbres si besoin? Non...

"Bon moi je vais monter me reposer, c'est la chambre 12, tu me rejoins quand tu veux mais préviens moi que je ne t'attaque pas par erreur"

Il lui fait un clin d'oeil et commence a se diriger vers le grand escalier, se demandant si leurs douches étaient en bon état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   Dim 9 Nov - 14:22



Une nuit agitée



Paranoïa




Il montait donc se reposer directement… Et elle le comprenait, ils venaient de faire une longue journée de marche, et ils devaient donc tous être aussi fatigués qu’elle… Après tout, même si l’endurance n’avait jamais été son point fort, elle restait une Kunoïchi.

Lentement, elle se déplaçait pour aller face à la vitre, et regardait la pluie tomber,  se mordant un peu la lèvre quant à l’état de la route le lendemain  à l’aube – Il y aurait sûrement beaucoup de boue, de quoi rendre le voyage un peu plus complexe, mais rien de bien dangereux.

Ce qui lui faisait le plus peur, c’était que la pluie effaçait les traces et couvraient les preuves, ce qui voulait dire que c’était le moment rêvé pour des criminels d’attaquer la cargaison… Et de kidnapper les gens qui la défendaient. Elle devrait mettre au point quelque chose comme un piège ou de cet acabit pour s’assurer de sa sécurité.

La paranoïa dont elle faisait preuve était assez stupide, et elle en était consciente, elle savait bien que personne ne viendrait la tuer ou tuer son collègue juste sous prétexte qu’ils défendaient la caravane, et elle se fit sourire d’elle-même quant à  cette idée, guidée par un instinct de survie.

Elle montait lentement les escaliers, maintenant, sans trop se préoccuper de ce qu’elle faisait. Elle avait la tête pleine d’idées et de pensées, et la fatigue rendait l’exécution de multiples tâches extrêmement compliquées. Arrivée devant la porte, elle toquait légèrement et puis parlait, de sa voix douce et calme.

« C’est moi, je rentre… »

Elle lui parlerait de son idée sûrement après, mais pour le moment, il fallait qu’elle fasse un petit état des lieux… L’intelligence n’avait jamais été son fort non plus, et, bien qu’elle sache se débrouiller, elle était loin de savoir palier à toutes les situations.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit qui restera en mémoire [Nihal][Hen... nan je déconne, vous y avez cru hein?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» René Barjavel , La nuit des temps
» Le Tournoi "Mémoire 44" ou tout ce que vous devez savoir...
» FZ1000 mes photos au puy du fou.
» Logiciel montage video
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v2 :: Rps
-