Partagez | 
 

 Entrée Ouest...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Himitsu Hyouri
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1179
Date d'inscription : 29/07/2014

Fiche Ninja
Nindô: Mon Esprit est ma Force ; ma Force est mon Esprit.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Entrée Ouest...    Mar 2 Sep - 22:07
[quote="Himitsu Hyouri"]
Pouvait-on appeler cela une mission ? Je n'aurais pas trop su le dire. Pour moi, cette excursion ressemblait plus à une mauvaise blague qu'autre chose... Un pas dans le passé.

[...]

Tu seras accompagné de Misaki et de Kuzan, un Jonin que j'ai sélectionné. Concernant le dernier membre de ton équipe, je te laisse choisir. Je suppose que ce sera un shinobi sous tes ordres...

Evidemment.

Pour une fois, j'étais le plus sérieux du monde. Mes pupilles rougeâtres semblaient s'obscurcirent, comme pour signifier la tension qui régnait déjà dans le bureau de la Kazekage. J'étais peut-être le chef de l'ANBU mais je n'étais pas aveugle ; des mecs plus forts que moi, je savais qu'il y avait. Cette mission était cruciale puisqu'il s'agissait de combattre une bande de guerriers surhumains d'après les rapports, mais aussi et surtout de récupérer un certain objet légendaire. Pour ce dernier, je me demandais encore de quoi il pouvait bien s'agir...

Sans trop attendre, je disparus du bureau de ma cousine, allant voir mon autre cousine afin de la débriefer. Cette mission s'annonçait dangereuse pour nous deux puisque nous étions des Jinchuuriki. Cela étant, je tenais à l'avoir au mieux de sa forme. Notamment ses compétences médicales qui pourraient certainement nous sauver la vie.

[...] Comme prévu, nous avions traversé la frontière entre Suna et Ame de nuit. Je pouvais sembler dur comme chef d'escouade mais je ne pouvais m'empêcher de faire ainsi. Je souhaitais plus que tout que nous retournions à la maison le plus vite possible, de préférence, en ayant réussis notre mission. Et si notre timing nous permettait de devancer les autres villages et ninjas hors-catégorie, j'en aurais été d'autant plus ravi.

Tout se passait relativement bien. Tout. Jusqu'à ce qu'on tombe sur une bande de petits nukenin qui tentèrent de nous détrousser. Enfin, je suppose que c'était ça. Je ne leur avait pas vraiment laissé l'opportunité de s'expliquer et il faut dire que cela ne m'intéressait pas vraiment...

Retour au présent. Ah... L'humidité et l’exiguïté... Sans doute les deux choses que je détestaient le plus. Et pourtant, il fallait que l'entrée que nous trouvions soient de ce genre-là. Cela aurait été le comble si j'avais peur de l'obscurité. Heureusement, ce n'était pas le cas. Bien au contraire, je m'y sentais bien à mon aise. Je ne savais pas trop dire pour Misaki mais j'étais quasiment sûr que mon ANBU à masque d'aigle et Kuzan, notre quatrième membre se débrouillaient très bien. Peut-être même mieux que moi.

Tout se passait pour le mieux au début puisque j'utilisais mon affinité naturelle avec la roche pour tailler un passage, histoire de pouvoir se faufiler un brin facilement dans les failles. Failles qui semblaient interminables dans la noirceur qui nous entourait. Jusque-là, pas de soucis.
Brûler de la mousse ne me posait pas de soucis non plus ; d'autant plus qu'on arrivait sur un escalier plongeur dans les entrailles du sol. Ce dernier était large et solide en apparence, ce qui fit me rassura au premiers abords.

Et voilà que tout un coup, ma jambe traversait la pierre, puis mon corps tout entier. Bonjour la chute... ! Le sol s'était effrité sous moi alors que nous avions entamé notre descente, me faisant voler quelques mètres plus bas, heureusement, sur le chemin de marches. Je ne me sentais pas l'âme de sauter jusqu'en bas en une fois. Même Gobi ne me guérirait pas suffisamment vite pour que j'y survive je suppose.

Alors que je gisais au sol, heureux d'avoir amorti ma chute en générant du sable, un bout de roche se détacha de là d'où j'étais tombé, pressé de m'éclater la tête. Je me laissai passer à travers le sable comme de l'eau dans un filet, atterrissant encore plus bas... Sur les pieds cette fois. Au dessus de moi, j'entendais les voir amplifiée de mes compagnons inquiets...

Je suis encore vivant. Me tuer pas aussi facilement ! Allez, bougez-vous ! Je vous attends.

Si l'ennemi était tapis dans l'ombre, pour sûr, nous étions repérés. Je restais sur mes gardes, étudiant mon environnement en faisant attention à chacun de mes pas cette fois. Je n'aimais pas vraiment ce genre de surprises. Et Gobi qui se moquait de moi sans gêne...

*Tu sais que t'es une grosse m*rde quand tu veux, hein, gamin ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1172
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Entrée Ouest...    Sam 6 Sep - 14:49
    C’était un peu comme une mission suicide pour Hyouri et moi. Nous étions Jinchuuriki tout les deux et les ennemis que nous devions affronter en aurait surement après les bijuu. C’était mon cousin qui était venu me débriefer sur sa rencontre et la mission que la Kazekage nous confiait. Peut-être étions nous les plus à-même de la réussir mais heureusement que les autres villages étaient là également, ou je ne donnais pas cher de notre peau. Oui d’accord, Hyouri était ANBU et moi Jonin médical et en plus un autre ANBU et Jonin nous accompagnaient mais quand même !!!

    Sur le chemin qui nous menait… je ne savais même pas où (oui ce n’était pas moi qui tenait la carte, j’ai un sens de l’orientation peu développé), un endroit où se trouvait la bande de gros méchants et un objet légendaire recherché par tous. La difficulté ne devait pas être très élevée puisqu’en plus d’avoir Yoiyami et l’objet inconnu, des nukenins s’étaient également invité à la partie !!! Une attaque bien dérisoire comparée à ce qui nous attendait. A chaque fois qu’un équipier se blessait ou rencontrait un problème, je le soignais. Nous devions être au meilleur de notre forme, pour espérer ne serait-ce qu’une chance de réussir cette mission.

    Nous arrivions doucement à l’endroit fatidique. Le ciel ne passait même plus tellement la canopée était dense. Une sorte de jungle nous entourait et plus nous avancions, plus nous rencontrions des énormes rochers qui s’entassaient et bloquaient le passage. Le chemin se terminait dans un cul-de-sac. Un amas de pierre, de gravats et de rochers gigantesques nous barraient la route. Seul moyen pour nous d’avancer, se faufiler dans les interstices et brûler la mousse. Hyouri était passé en premier et je le suivais. La terre était humide et s’était très désagréable. J’en venais à regretter le sable et la sécheresse du désert de Suna. Je suivais mon cousin qui nous taillait un passage de fortune et brûlait les herbes gênant notre avancée. Il faisait sombre, on ne voyait pas très loin devant nous, et je fonçais régulièrement dans le dos de Hyouri.

    -Raaah excuse-moi mais cette obscurité m’empêche de voir et quand tu t’arrêtes il est trop tard !!! Quand tu allumes ton feu pour brûler la mousse puis qu’elle s’éteint je deviens totalement aveugle !!

    Après une énième rencontre entre mon nez et son dos, je le vis tomber. Comme au ralenti, mon cerveau n’arrivait pas à comprendre tout de suite et je mis quelques secondes à réagir mais lorsque je voulais attraper sa main, je la ratais de peu. Il ne fallut que 2 secondes pour que je ne puisse plus le voir, l’obscurité l’engloutissant entièrement. Je me penchais sur le trou et priant pour qu’il soit toujours conscient

    -Hyouri ?! Hyouri ?! Si tu m’entends répond-moi !!! Es-tu blessé ?!

    Il venait de répondre, il était toujours vivant et qu’il en faudrait plus pour le tuer. J’avais eu peur pour mon cousin et ce fut donc énervée que je le rejoignais en bas. Je flottais sur un nuage de sable et en créais un autre pour l’ANBU et Kuzan. Doucement je me posais sur le sol à côté de Hyouri et le frappais aussi fort que je le pouvais. Je m’époussetais légèrement et pris la tête de l’équipe.

    -Tu l’as pas volé, arrête de me faire peur comme ça. Et puis souffre un peu plus, je te soignerais quand on arrivera au bout des escaliers.

    Je regardais partout, mais ne ressentais aucune présence hostile. Je n’étais pas aussi sure qu’au bout de ce tunnel, les ennemis nous laisserais passer. On risquait d’y laisser des plumes…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entrée Ouest...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrée en matière sur le sujet
» J'ai vu de la lumière alors je suis entré... [Osmauz']
» [Labro, Philippe] Un été dans l'Ouest
» Tuto pochette berlingot..."Aiguille à l'Ouest"
» Milonga Alas D'Tango au Café vent D'Ouest à Anglet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Events
-