Partagez | 
 

 Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1229
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Lun 18 Aoû - 12:34

    Pourquoi tout le monde ne faisait que se plaindre de Suna ?! Certes le sable y était omniprésent et le soleil tapait comme une enclume… et la chaleur y était étouffante… et.. Bon je vais arrêter là sinon j’en ai pour la journée. Oui Suna n’est pas l’endroit qui attire les foules mais c’est un village charmant, avec ses qualités et ses défauts. La plupart des gens, d’ailleurs, ne voient que les mauvais côtés de toutes ces choses. Oui enfin vous me direz comme moi au début, mais j’ai changé d’avis sur cet endroit. Et puis c’est quand même mon village d’origine. Enfin bref, revenons-en à ce que je faisais !!!

    Je marchais d’un pas rageur vers… je ne savais même pas où j’allais tellement la fureur m’aveuglait. Comment pouvait-elle me refuser ça ?! C’était insensé, j’avais toujours été clean, pas un pas de travers depuis que j’étais là et cette .. @#éµ#@ de Kazekage m’enfermait à double tour dans le village. La raison de ma colère résidait dans le fait que j’avais gentiment demandé la permission de sortir du village, pour raisons personnelles et que la chef m’avait refusé cette demande. Non mais quelle emmer***** !!! Sur mon chemin, je bousculais les personnes qui arrivaient à contre-sens. Je m’en fichais, elles n’avaient pas besoin d’être sur mon trajet. Quelques-unes se retournaient dans l’intention de me faire une remarque mais je pense que mon regard assassin en dissuadait plus d’un. Je boufferais la personne qui me dirait quoique ce soit, à ses risques et périls !!!

    Sans m’en rendre compte je déboulais dehors et arrivais dans la rue marchande. Un endroit trop animé pour calmer ma colère qui ne s’estompait pas. Je n’arrivais pas à me relaxer et à évacuer toute cette rage. Je me rappelais enfin que Shukaku était sanguinaire et que la rage lui donnait plus de pouvoir. Il fallait donc que je me détende et souffler cette fureur, sans quoi je risquais de lui laisser trop de chance de m’influencer. Cela dit, il ne m’avait jamais adressé la parole, je ne voyais pas pourquoi il le ferait maintenant… Je continuais à marcher vers un endroit calme et désert, l’arène me semblait très bien. En dehors des examens pour devenir chuunin, elle n’était pas souvent utilisée. Une fois arrivée là-bas, je me mis au centre du terrain et je criais :

    -C’est vrai ça, tu ne m’as jamais rien dit. C’est à peine si je sais que tu es bien là !! Merde, un peu de compassion ça te ferait mal ?! T’es pas bien et moi non plus, on s’aime peut-être pas mais tu vas devoir apprendre à vivre avec et en moi et puis c’est tout !!!

    La rage que j’avais ressentie, montait crescendo et plus je lui parlais, plus je sentais quelque chose en moi qui bouillonnait. Il fallait absolument que j’arrête, je devais surement l’énerver. Je laissais le silence reprendre sa place. En même temps, il n’y avait que moi qui avait parlé mais j’étais «contente », Ichibi avait répondu à ma provocation, pas en s’exprimant mais avec ses sentiments. La rage que j’avais sentie au fond de moi venait de lui. C’était donc avec un sourire que je me laissais tomber au sol, les bras écartés regardant le ciel. Un jour, j’arriverais à le faire parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himitsu Hyouri
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 29/07/2014

Fiche Ninja
Nindô: Mon Esprit est ma Force ; ma Force est mon Esprit.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Jeu 21 Aoû - 11:04
Pour une fois, je n’avais aucune raison de me plaindre. La journée avait bien débutée, outre les courantes railleries de Gobi vis-à-vis de ma défaite face a Ayame, ma cousine Kazekage, la veille, durant notre entraînement. Ouais. Même avec ma récente maîtrise du Yoton, son sable avait considérablement gagné en performance ces derniers mois. A croire qu'elle devait s'entraîner en cachette ou alors, pire, quelle ne m'avait jamais vraiment prit au sérieux jusque là. Et ce satané démon-cheval d'être plus une faiblesse qu'un atout.
Il n'essayait pas vraiment de prendre le contrôle mais me foutre des coups de stress ne semblait pas non plus nuire à son plaisir.

Et Ayame de m'annoncer qu'un membre de la famille, dont je n'avais aucune connaissance jusque-là, devrait bénéficier de ma surveillance. La petite en question, ou plutôt vieille au vue du dossier qu'on me présenta, était devenu le Jinchuuriki de Ichibi. Comme arrière-grand-père Gaara. Ah...! Cette famille d'hôte et de Kage... Je n'en revenais pas de n'avoir pas participé à la cérémonie et de n'avoir point été mis au courant mais je n'évoquai pas ce détail. Ayame me connaissait suffisamment de toute façon pour devenir que ça m'énervait un peu. Soit.

Après avoir attribué le rôle de chef d'équipe à mon meilleur ANBU, je leur abandonnai la Kazekage. Je me changeai pour une tenue plus simple et qui n'évoquait pas mon appartenance à l'ANBU. Même dans le village, il y avait certains secrets oui. Certains Jonin se doutaient de mon grade, d'autres non. La nouvelle arrivée devait faire partie de la seconde catégorie mais cela ne durerait pas si elle faisait, comme je le pensais, partie du noyau de la famille. Quiconque n’était pas Jinchuuriki en Suna.

[...] J'avais suivi la demoiselle jusqu'à l'arène, masquant soigneusement ma présence jusque-là. Gobi, pour sa part, ne semblait guère s'intéresser à elle. J'avais presque l'impression qu'il n'était pas autant pote avec Shikaku qu'avec le Rokubi, que j'avais croisé précédemment à Konoha. Les Bijuu devaient également avoir leurs "problèmes de famille".

Alors que j'observais ma magnifique cousine - il faut bien l'avouer - s'étant rendu dans l'arène seule, celle-ci commença à crier à s'en user les cordes vocales. Elle était en colère et il ne me fallait pas un dessin pour capter que c'était à l'égard de son partenaire de vie. Même Gobi, jusque-là calme et insouciant, avait commencé à s'agiter. Pour ma part, j'observais d'un oeil curieux et un peu réticent. Je ne connaissais pas Shukaku ni son degré de tolérance. S'il prenait par hasard le contrôle de la jeune fille, je ne pourrais pas faire grand chose avant l'arrivée des renforts... Et encore.

Bien assez tôt néanmoins, la Kunoichi se calma, ce que j'en conclu du moins, et se laissa tomber dos contre le sol. Peut-être était-elle satisfaite ? Ou désespérée ? Trop loin pour le dire. Puis j'en avais marre de faire la taupe alors autant me présenter. C'était la famille après tout.

Je sautai de mon perchoir, au sommet des gradins jusqu'à quelques mètres d'elle. Ma main droite à ma hanche et l'autre, arrangeant avec nonchalance ma coiffure toute ébouriffée par le vent.

Tu ne devrais pas trop le pousser à bout, je pense...

J'etudiai sa plastique de bas en bas avant de poser mon regard dans le soin, un sourire amusé sur les lèvres.

Sauf si tu comptes déjà le dompter, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1229
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Sam 23 Aoû - 20:41
    Toujours dos au sol, je regardais le ciel. Les nuages cotonneux passaient doucement dans mon champ de vision pour en disparaitre quelques minutes plus tard. Une brise légère caressait mon visage et il était agréable d’avoir cet air frais quand le soleil tapait aussi fort. Shukaku ne m’avait rien dit, toujours muet comme une tombe, mais j’avais le sentiment que ce n’était qu’une question de temps. Après tout, il fallait peut-être que je l’impressionne avant qu’il ne me montre de l’intérêt. Je laissais mes pensées couler dans ma tête comme une rivière, n’arrêtant pas le courant. Tout y passait : famille, amis, futur et puis des choses sans importances aussi, vêtements, boisson,…

    Alors que j’étais, une fois de plus, plongée profondément dans les méandres de mon inconscient, je n’entendais pas le nouvel arrivant s’approcher de moi. Seul le bruit de ses scandales se posant dur le sol de l’arène me fit relever la tête. Il se tenait à quelques pas, une distance respectable pour deux personnes qui ignoraient tous l’une de l’autre. Je ne savais pas quelles étaient ses intentions je me mis donc sur mes gardes sans pour autant paraitre agressive ou méfiante. C’est justement au moment où l’adversaire se montre méfiant que la tension devient électrique. Je voulais éviter cette tension. Je continuais de l’observer. Il arborait une pose nonchalante et arrangeait ses cheveux. Rien en sa posture ne m’indiquait qu’il recherchait la confrontation. J’entendis alors sa voix, nonchalante elle aussi. Il me disait que je ne devais pas le pousser à bout sauf si je voulais déjà en prendre le contrôle. Alors il savait pour Ichibi… Tout en me parlant, j’avais remarqué qu’il me jaugeait, me regardant de haut en bas avant de fixer ses yeux dans les miens et de sourire l’air amusé de la situation. Moi la situation ne m’amusait guère. Je devenais un peu plus méfiante mais sans lui montrer, je lui posais la question lui retournant son sourire.

    -Comment es-tu au courant pour Ichibi ?! Personne n’est censé savoir à part ceux présent durant la cérémonie.

    Puis je réfléchis, par quel moyen aurait-il pu découvrir le secret ?!

    -Tu dois être quelqu’un d’assez proche d’Ayame enfin je veux dire la Kazekage, pour savoir.

    Tout en discutant, je m’étais relevée entièrement et époussetais mes vêtements. Puis ce fut à ce moment que je me rendais compte qu’un sentiment bizarre montait en moi. Et c’est là que je l’entendis…

    *Gobi…*

    Je sursautais. Sa voix était grave, profonde et il en émanait une impression de froideur. C’était la première fois qu’un mot sortait de sa bouche. J’étais tellement ébahie que j’en oubliais presque mon interlocuteur et qu’il savait pour Ichibi. Je lui demandais

    -Tu l’as entendu toi aussi ?!

    Je n’avais pas fait attention, je l’avais tutoyé. Oh et puis après tout, qu’il sache puisque apparemment, de ce que j’avais compris, lui aussi portait un bijuu en lui. Gobi. Et c’était peut-être pour cela qu’il était au courant. Se pourrait-il qu’il ai la chance de pouvoir communiquer avec son démon ? J’allais lui demander mais je me ravisais au dernier moment. Puis je me souvenais qu’aucun de nous deux ne s’était présenté. J’essayais donc d’orienter la conversation sur un autre sujet

    -Au fait, quel est ton nom ?! Je suppose que tu dois connaitre le mien pour en savoir autant sur moi, mais je vais me présenter en bonne et due forme. Je m’appelle Usamaro Misaki, enchantée.

    Je lui fis un sourire sympathique mais je restais malgré tout curieuse. Comment en savait-il autant ?! Le seul moyen de le savoir serait en discutant, j’espérais pouvoir lui tirer les vers du nez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himitsu Hyouri
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 29/07/2014

Fiche Ninja
Nindô: Mon Esprit est ma Force ; ma Force est mon Esprit.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Lun 25 Aoû - 17:57
La cérémonie... Tss ! La Jônin venait de raviver ma petite rancoeur mais je n'en montrai rien. Au passé, le passé, après tout. Non, je n'avais pas participé à celle-ci. Non, malgré le fait que, oui, je sois l'une des personnes les plus proches de la bien-aimée Kazekage et du pouvoir.

C'est une manière comme une autre de voir les choses, oui...

Je lui sorti un de ces sourires amusés que j'utilisais systématiquement pour dissimuler des informations. Même si porter un masque d'ANBU aurait été plus efficace encore. M'enfin. Il s'agissait d'établir une relation de confiance avec ma nouvelle protégée. Il faudrait que je fasse certaines concessions et lâche quelques informations dans ce but.

J'allais me présenter plus formellement à elle mais son expression avait changé et cela m'intriguait. Plus que la colère qui me brûlait progressivement les entrailles et dont la source était sans aucun doute mon squatteur à cinq queues. Comme s'il essayait de prendre le contrôle de mon esprit pour y faire germer sa haine fraternelle.

[...] Je ne savais pas trop pourquoi elle était surprise mais je soupçonnais que ça concernait son locataire à elle.
Ne souhaitant tout de même pas trop m'avancer, je lançai de brefs regards autour de nous pour m'assurer qu'il n'y avait pas une autre personne avant de hocher la tête en signe de désapprobation.

Non... Rien entendu. Je m'avançai vers elle de deux pas, l'observant curieusement. Il y a un problème ?

La réponse que j'attendais ne vint pas mais son expression changea et avec, le sujet. On tombait dans les banalités de la politesse mais je supposais ne pas avoir vraiment le choix.

Enchanté, cousine Misaki. Je suis Hyouri... Himitsu. J'avançai encore de quelques pas, comme pour me livrer à confidence. Chef ANBU et ton garde du corps.

Je m'inclinai en signe de politesse puis lui adressai un sourire tout aussi sympathique que le sien. Ça faisait peut-être un peu trop d'informations à digérer mais bon, pas le choix.

*C'est rare que tu mentes pas sur ton grade demi-portion.*

*La ferme le cheval ! Je fais ce que je veux*

Un grondement sourd s'éleva dans mon esprit, faisant chanceler ma détermination et mon corps mais je repris contenance comme si de rien n'était face à la jeune fille.

Sinon... Euh... J'espère que tu ne vois aucun inconvénient à ce que je te suive comme ton ombre...

*sauf dans les bains peut-être...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1229
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Mer 27 Aoû - 15:50
    Il parlait de manière énigmatique et ça ne me plaisait pas du tout. Je ne savais pas s’il répondait par oui ou non à mes questions. Ses réponses restaient vagues et il utilisait ce sourire amusé, comme pour me dissimuler tout ce que je voulais savoir. Raaah que je détestais cette façon de faire. S’il continuait et bien je ferais pareil. Il ne fallait pas me prendre pour un âne. Quand j’avais entendu Ichibi me parler, enfin se parler à lui-même, je voulais savoir si mon nouvel « ami » avait également entendu mais apparemment non. En le regardant dans les yeux, j’y voyais de l’incompréhension. Peut-être me prenait-il pour une folle au final et qu’il allait me planter là. Pas malin ça. Je changeais de suite d’expression pour éviter que cette idée se grave dans son esprit.

    Sans attendre trop longtemps, j’appris qu’il s’appelait Hyouri Himitsu… puis je rembobinais ce qu’il avait dis avant. COUSINE ?! Je tombais des nues !!! Je me rappelais pas que maman ou papa avait des frères et sœurs… peut-être étions nous des cousins trèèèèès éloignés après tout, grand-mère Temari avait Gaara et Kankuro comme frères. Pendant mon monologue interne, il poursuivit. C’était le chef ANBU et mon garde du corps. GARDE DU CORPS ?! Je n’attendis pas qu’il continue, de toute façon il semblait avoir fini et souriante je lui demandais

    -Hum, je peux te poser une ou deux ou trois … enfin je peux te poser des questions ?! Tu as dit cousine… Peux-tu me faire ton arbre généalogique ?! Ensuite, tu as parlé de garde du corps… pourquoi aurais-je besoin d’un garde du corps ?! Si c’est une idée d’Ayame, je vais aller la trouver tout de suite et lui dire ce que je pense de ces idées à la con. Enfin n’y vois aucune insulte envers toi hein !!!

    Un peu avant que je ne prenne la parole, il s’était incliné élégamment et m’avait rendu mon sourire. Je ne savais pas quoi dire, après tout je supposais qu’il était dans la même galère que moi, obligé de me supporter alors qu’il devait avoir mieux à faire. Je soupirais. Je devais me rendre à l’évidence, même si je secouais Ayame pour qu’elle me fiche la paix, elle le ferait jamais. Je pris sur moi et il reprit la parole pour me demander si ça ne me gênait pas qu’il me suive comme mon ombre.

    -Et bien, je suppose que tu n’as pas le choix –je souriais sincèrement cette fois – Nous allons devoir cohabiter, faire pleiiiin de choses ensemble alors j’espère que nous allons nous entendre !!!

    Puis une idée me germa dans la tête et je réfléchissais de plus en plus aux possibilités que ça pourrait nous donner autant à lui qu’à moi. Je lui en fis part et attendis sa réaction

    -Hum, Hyouri c’est bien ça ?! Tu m’as bien dit que tu étais le chef des ANBU de Suna ?! C’est peut-être beaucoup demander mais… que dirais-tu si nous nous entrainions ?! J’aimerais m’améliorer et peut-être, si mes capacités sont au niveau, passer le test pour devenir ANBU !!! Qu’en penses-tu ?!

    J’appréhendais un peu sa réponse, après tout il avait le droit de refuser. Mais ça serait sympa si on pouvait mélanger la contrainte à l’amusement. Pendant ce temps, je n'entendis plus la voix de Shukaku, sa minime intervention avait été aussi rapide qu'une étincelle, mais maintenant, autre chose occupait mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himitsu Hyouri
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 29/07/2014

Fiche Ninja
Nindô: Mon Esprit est ma Force ; ma Force est mon Esprit.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   Dim 31 Aoû - 22:17
Comme tout le monde ou presque, ce genre de révélations faisaient leurs effets. On ne se découvrait pas un cousin-garde-du-corps tous les jours. Encore heureux diront certains.
Ce que je pensais de la situation n'avait pas vraiment d'importance puisque c'était un ordre direct de la Kazekage et que les autres débiles du conseil avaient accepté. Ils semblaient tous oublier que j'étais moi-même Jinchuuriki et que, à bien des égards, je pourrais bénéficier de la surveillance d'un ou deux Shinobi. Ouais bon... Officieusement, j'avais toute la division ANBU pour ça...

M'enfin, le moment n'était pas à l'égarement. Misaki reprenait la parole, me couvrant de questions qu'on avait pas l'habitude de me poser. J'allais tout de même y répondre... Dès que j'aurais réussi à me retenir de rire sur la fin. J'étais clairement pas le seul à réprouver les idées qu'Ayame avait parfois...

Pour faire simple, je suis dans la lignée de Gaara, tout comme Ayame. Enfin, je crois... Je me suis jamais posé la question de nos liens à ce point... Mais oui, les gars du conseil trouvent que tu fais une "arme" un peu trop importante à perdre de vue et soutiens Aya' du coup... Ichibi est un peu le Bijuu porte-bonheur - si on peut appeler ça ainsi... - de Suna. Bon courage pour leur faire changer d'avis !

En attendant quelle réagisse, ma main s'était glissé dans ma chevelure, la lissant machinalement. Je m'attendais à ce qu'elle se barre vraiment pour aller confronter la Nanadaime mais un soupire vint couper court à mes suppositions. La Kunoichi à la chevelure rouge semblait plus résigner qu'autre chose mais je posai quand même la question, histoire d'être sûr...

Euh... Ça signifie que je déménage chez toi ou que tu démenages chez moi ? Je lui souriais, heureux non pas parce qu'elle me laissait faire ma mission mais pour je ne savais quelle autre raison. Tant que j'ai pas droit à une soirée "fille", on va bien s'entendre oui !

*Tsss... Tu rigoles j'espère ? Cohabiter avec Ichibi ? Autant mourir !*

*Tu n'as pas vraiment ton mot à dire, Gobi... Puis c'est pas faux que ce serait moins chiants de l'avoir à proximité. Misaki j'entends.*

*Prends pas la gros...*

J'avais bloqué mon lien mental avec Gobi en profitant de sa colère pour pouvoir me recentrer sur ma nouvelle protégée. J'espérais que je pourrais un jour lui parler réellement d'égal à égal mais bon... D'ici là, il fallait que je le garde fermement sous contrôle et ne baisse pas ma garde... Cela étant, j'écoutais Misaki, acquiesçant à l’énonciation de mon prénom. De même pour mon grade...

C'est un excellente idée !! Ça me ferait plaisir de m’entraîner avec toi aussi. Et puis, ça nous permettra de mieux connaître les capacités de chacun... Cela sera utile si on doit combattre ensemble !

Je ne me doutais d'ailleurs pas encore des événements qui allaient survenir dans les jours, semaines à venir...

Aussitôt avais-je conclu que j’exécutais des sceaux d'une main, faisant apparaître une gigantesque gourde en métal, couverte de nombreuses écritures et rappelant celle de mon ancêtre. Dans une famille comme la mienne, cela ne laisse que peu de place à l'imagination. On se faisait une idée assez rapide de son contenu et de son utilisation. Même si dans mon cas, il ne s'agissait pas de sable mais de poudre d'acier, que je trouvais plus efficace et facile à contrôler.

Quand tu veux !

Je souriais à Misaki, maintenant la gourde posée sur le sol de l'arène grâce à une prise au niveau du goulot. Tout autour de notre champ d'entrainement, des membres de ma brigade étaient apparus, nous entourant. Ils étaient assis en tailleur sur le haut des gradins, assistant passivement. Si l'un de nous venait à perdre le contrôle de son Bijuu par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre extra-cousin [Hyouri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-