Partagez | 
 

 De vieilles connaissances... [Misaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1237
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: De vieilles connaissances... [Misaki]   Mer 13 Aoû - 17:41
Suna, le sable, la chaleur, encore le sable. C'était pas la joie de vivre dans son coin a son avis. Non sérieusement, le sable c'est tellement grossier, sa s'insinue partout ça brûle ça gratte et ça irrite, prendre l'habitude? Pour être franc il ne savait pas si ça allait être possible mais il doit être courtois et pas montrer que ça le gênait passablement. Enfin c'est pas comme si qu'il avait une poignée de sable brûlant dans le caleçon non plus.

Il disposait d'un jour de libre, l'alliance Suna/Konoha était très profitable aux deux nations et Toshiro ne voyait pas pourquoi çela arrêterais? Presque soixante années d'une alliance. Dommage que l'alliance ninja n'aie pas emprunté le même chemin, la vie aurait été tellement plus simple. Beaucoup de vies auraient été épargnées... C'est sur ces sombres pensées que l'ambassadeur s'assois sur un banc.

Il était sur un terrain d'entraînement, regardant les étudiants ninjas s'entraîner au maniement des armes ninja de base. C'était assez mignon mais avec ce qui venait de se passer, il se demandait quelle allait être leur vies. Si la guerre se déclarait, ils allaient finir par se battre et cotoyer la mort. Quelle allait être leur réaction lorsqu'ils se retrouverons face a des types du genre de Toshiro, des ninjas si puissants qui peuvent les tuer d'un revers de la main...

Perdu dans ses pensées, il regardait l'entraînement des jeunes enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1172
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: De vieilles connaissances... [Misaki]   Jeu 14 Aoû - 9:40
    Cela faisait maintenant 3 mois que j’étais arrivée à Suna, je m’habituais doucement à la chaleur, au sable et au soleil de plomb. Trois mois que j’abritais Shukaku qui ne m’avait montré jusque là aucun signe de vie, je commençais à me demander si je l’avais vraiment en moi. Et la réponse me sautait à chaque fois aux yeux, le contrôle du sable que je ne maitrisais pas du tout avant. Au moins l’avantage c’est que le sable ne me rentrait plus dans les vêtements maintenant. La Kazekage m’avait proposé de rester à ses côtés le temps d’apprendre à  connaitre et utiliser un peu mieux les capacités que m’offrait Ichibi. Je n’allais pas refuser, surtout que les personnes qui avaient côtoyé le démon du sable se trouvaient toutes à Suna. En trois mois, je m’étais familiarisée avec ces nouveaux pouvoirs et j’arrivais à peut près à les utiliser.

    Ce matin, je devais m’occuper de la surveillance du village. Eh oui, même si je pouvais rester, je devais participer aux tâches et ce même en étant Jinchuuriki. Enfin, en même temps personne d’autre que moi, les membres de la cérémonie et la Kazekage n’était au courant. Les autres le seraient bien assez vite en admirant mes nouvelles capacités au combat. J’étais donc en « service ». Mon travail consistait à déambuler dans les rues et remarquer toutes les choses suspectes. Suna avait une alliance avec Konoha mais les autres villages n’avaient pas accepté. Beaucoup de sang avait été versé pour des histoires tellement futiles. Nos grands-parents, parents s’étaient battu pour nous permettre de construire un avenir sans guerre, mais il fallait croire que ça ne convenait pas à tout le monde.

    Perdue dans les nuages, je n’avais pas remarquée que j’étais allé aussi loin. Les rues s’étaient élargies et je me trouvais maintenant devant un immense bâtiment. L’école. Un sourire apparu sur mon visage. Ca me rappelait l’académie de Konoha. J’y avais passé des bons moments… Faire les 400 coups avec mon équipe. Quelle nostalgie !!! Peut-être que des étudiants s’entrainaient derrière, sur le terrain. Je commençais à faire le tour quand je me stoppais doucement pour ne pas alerter l’intrus. Assis sur un banc, un Konohajin scrutait les jeunes ninjas. Il ne semblait pas m’avoir repéré. Même si cette alliance entre nos deux villages était là, il n’empêchait que chaque déplacement devait être signalé au préalable.

    « Que fais un Konohajin si loin de son village ?! »


    Je ne l’avais pas remarqué tout de suite mais cette silhouette me paraissait étrangement familière. De plus mon instinct ne m’avertissait d’aucun danger. Je gardais une certaine méfiance mais je ne me montrais pas agressive pour autant. Après tout, j’étais originaire de Suna mais j’avais passé toute ma vie à Konoha, alors cette personne je devais au moins l’avoir vue une fois. Je remarquais qu’une partie de son visage devait être cachée. A ma connaissance, il n’y avait qu’un ninja qui se masquait. J’étais surprise, pourquoi était-il venu à Suna ? Peut-être me trompais-je mais je posais quand même la question pour en avoir le cœur net !!

    « Toshi ?! Toshiro ?! Qu’est-ce que tu fais là ?! »


    Je n’avais pas parlé trop fort pour ne pas déranger les élèves qui s’entrainaient, mais assez fort pour que de lui m’entende. J’attendais une réponse. La surprise commençait à laisser la place à l’excitation. A chaque retrouvaille, il fallait qu’on se test, pourquoi ne serait-il pas de même aujourd’hui ?! Je n’avais jamais gagné contre lui, mais ça allait changer… J’espérais vraiment que la personne en face de moi soit Toshiro Hatake !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1237
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: De vieilles connaissances... [Misaki]   Dim 24 Aoû - 12:24
Pour avoir été soupçonné plusieurs fois, tu ne sortais plus maintenant sans la petite tablette a ta ceinture qui attestait du fait que la Kazekage acceptait ta présence dans le village. Tu pouvais grâce a ça te promener en paix et faire ta vie, pour l'instant tu hésitais entre aller a la rencontre des élèves pour leur donner quelques conseils ou recommencer a te balader et errer sans but.

Mais très vite un événement que tu peux qualifier d'imprévu, une voix que tu avais crû ne jamais réentendre t'interpellais. Bon jamais réentendre était peut être trop, tu avais pensé au fait que tu risquais de la revoir et cette éventualité t'avais plutôt rendu joyeux. Par contre te retournant, tu ne t'étais pas rendu compte a quel point elle était magnifique. Maintenant qu'elle était en tenue plus légère et que tu ne l'avais pas vu depuis quelques temps, c'était plus simple. Souriant sous ton masque, tu te rassois et fini par dire:

"Oui c'est moi. Eh bah je pensais pas avoir le temps de te voir pendant mon court voyage."

Tu te souviens de tout vos "affrontements" et jamais elle avait réussi a réellement t'atteindre. Tu l'avais toujours vaincue, l'écart de niveau entre vous ne changeait pas a l'époque. Quoique pour être aussi énergique et pétillante elle devait avoir un nouvel atout dans sa manche. En fait... Tu te demandes quand est ce que tu l'a pas vue avec cet état d'esprit la. S'approchant d'elle et lui tapotant la joue tu lui dis d'un ton un peu moqueur:

"En tout cas le bikini et le short court j'adore. Tu devrais continuer comme ça et tu trouvera surement très vite un petit ami"

Tu avais surtout envie d'aller droit au but, tu voulais voir ce que donnait l'entraînement qu'elle avait reçu dans le village caché du sable. Quoique elle connaissait pas mal de tes techniques mais jamais tu n'avais eu besoin de te servir de ton sharingan. Mais il commençait a devenir plutôt célèbre dans le monde des ninjas. Toujours souriant tu lui dis d'un ton de défi:

"Si tu arrive a me mettre en difficulté pendant ce match, je te paie un coup a boire"

Tu lui fait un clin d'oeil, depuis le temps que vous vous connaissiez, elle devait savoir a quel point tu étais rad... bon d'accord économe sur ton argent si tu veux. Fin ça donnait un peu de piment a l'affrontement, puis sérieusement tu étais sur qu'elle pensait a ça aussi. Tapant dans tes mains assez fort, tu t'approches des jeunes qui s'entraînait et finis par leur dire:

"Bonjour les enfants. Je me prénomme Toshiro Hatake. Je vais affronter sur ce terrain d'entraînement la belle Usamaro Misaki la bas. Je vous conseille de rester pour y assister même si une très bonne distance de sécurité est quand même a prendre."

Les enfants semblaient assez perplexe, jusqu'à ce que l'un d'eux s'approche de toi timidement et finis par te demander:

"Hatake? Comme Kakashi? Celui qui a entraîné Naruto Uzumaki?"

Cette remarque te fait une petite pique au coeur, même si tu ne le disais pas, tes grands parents te manquaient atrocement tout comme ton ancien sensei et ton ami. Mais décidant de te taire la dessus, tu t'agenouilles et souris:

"Oui, c'était mon grand père. C'est même lui qui m'a appris a me battre"

Limite tu aurais pu voir des étoiles dans les yeux de ces enfants... Tout de suite ils s'éloignèrent en courant avec des murmures surexcités. Le renard au sharingan de Konoha allait affronté l'hôte du démon a une queue... Sauf que tu ne savais pas si elle avait entendu parler de ce surnom ou si elle l'avait associé a toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usamaro Misaki
avatar
Messages : 23
Ryôs : 1172
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: De vieilles connaissances... [Misaki]   Mar 26 Aoû - 17:51
    Je n’avais pas prévu de le rencontrer et ce n’était même pas prévu de le revoir. Bon peut-être le revoir à Konoha mais surement pas à Suna. Maintenant j’y réfléchissais, il me semblait avoir vaguement entendu Ayame parler d’un ambassadeur de Konoha à qui elle aurait donné une plaque pour le laisser gambader partout dans le village. Ca devait surement être Toshiro. Il s’était rtourné vers moi et semblait surpris de me voir lui aussi. Décidément on ne s’était pas vu depuis un moment et tout ce qu’on trouvait à dire c’était qu’on n’était pas sur de se revoir un jour. Pour de vieilles connaissances comme nous c’était bizarre, mais marrant.

    Quand je l’avais rencontré la première fois, on n’avait pas eu d’atomes crochus, plutôt on se tolérait. On était gamin et pour l’entrainement au combat on nous avait mis ensemble. Je n’ai jamais pu le surpasser, toujours un peu en dessous de son niveau. Puis au fur et à mesure, à chaque entrainement je voulais réussir à l’atteindre, réussir à le battre au moins une fois mais je restais toujours un cran inférieur. On a grandi sur une certaine rivalité amicale, on s’affrontait entre amis pour tester la force de l’autre. Puis j’avais du venir à Suna et nos combats cessèrent. Je m’étais promis que si je le revoyais, je me battrai contre lui pour lui montrer mon évolution. Et ce jour était arrivé, surtout que j’avais, depuis, un as dans ma manche… Ichibi et sa maitrise du sable.

    Il s’était approché de moi et, me tapotant la joue, me taquina sur ma tenue vestimentaire avant de me proposer un combat en bonne et due forme avec, à la clé, une surprise et de taille. Toshiro me payer un verre ?! Je n’en croyais pas mes oreilles, lui le fameux radin qui gardait ses ryôs caché on-ne-sait-où et bizarrement je ne voulais même pas le savoir, proposait de me payer à boire ?! Je restais stupéfaite mais repris bien vite contenance. S’il m’offrait aussi gros c’est qu’il était sur de gagner mais j’allais lui montrer ce que j’avais appris depuis le temps. Il s’approchait des enfants et je me plaçais sur le terrain d’entrainement en regardant ses jeunes admirateurs qui s’éloignaient sur les conseils du renard de Konoha.

    Me préparant mentalement, je souriais devant l’affrontement de taille. Une tension entre nous deux montait et Ichibi en moi faisait monter une aura presque meurtrière en plus. Ce combat s’annonçait corsé mais palpitant. J’allais donner le meilleur de moi-même pour gagner au moins une fois. Le terrain vidé de ces jeunes ninjas, je pris le côté droit et me mettais en position. Je n’attendais que lui et le lui dis

    -Alors renard, on commence. Il fait tellement chaud que je meurs de soif !!!

    Je le provoquais légèrement, je savais qu’il allait répondre par un sourire, je le connaissais par cœur, enfin presque. Ses techniques je les avais vues et revues, je savais comment il se battait mais je voulais dépasser ce stade où je prévoyais ses coups, je voulais qu’il dévoile son sharingan. Pour moi ce serait une victoire, cela prouverait que je me serais surpassée et que je l’aurais poussé dans ses derniers retranchements.

    Sans lui laisser plus de temps, je me jetais sur lui avec le shunshin no jutsu. Le combat était lancé et j’étais la première à donner l’offensive.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De vieilles connaissances... [Misaki]   
Revenir en haut Aller en bas
 

De vieilles connaissances... [Misaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Si vous aimez les vieilles poupées ...
» Vieilles pipes de Saint-Claude
» Vieilles photos.
» vieilles consoles;vieux jeux sur nouvelles consoles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-