Partagez | 
 

 Une sortie compliqué[Pv Taiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Mer 13 Aoû - 12:14


Une sortie compliqué





A
près m'être échappé de l'hôpital, je passai chez moi pour changer de tenue. Une fois cela fait, je mis un bandage sur mon épaule qui était encore mal en point, un jour pour récupérée ce n'était pas assez alors évidemment que je ne serais pas totalement rétabli et cela je m'en doutai à la minute où j'ai quitté cet hôpital par la fenêtre. Maintenant il fallait que je trouve un moyen de sortir du village pour me rendre à Âme au pays de la pluie, là où j'avais donné rendez-vous à l'hôte de Nibi. Je réfléchissais au moyen de sortir du village sans me faire remarquer car si je sortais normalement on allait me demander un motif et vu que je suis un Jinchuriki on allait en plus me faire accompagné par quelqu'un ce que je voulais évité sauf cas particulier. 


Peut-être que si j'essayais de passer par la place du village j'aurais une chance de sortir sans me faire remarquer, je ne voyais pas d'autres options pour l'instant alors allons y, direction la place du village. Je me mis en route avec quelques provisions car Âme ce n'est pas la porte à côté, en route je fixais un peu les habitant, Leurs regard n'avaient pas changé apparemment l'attaque de Kiri n'a pas été rendu public apparemment. Je m'arrêtai chez ichiraku pour manger un bout puis je repris ma route j'étais enfin à la place du village maintenant plus qu'à savoir comment j'allais sortir cela n'allait pas être simple mais la difficulté ne me décourageait pas vraiment à vrai dire.


Je regardais très vite les personnes se trouvant sur la place et mon attention se posa sur une fille, elle avait les yeux blancs, cela me rappelait quelque chose j'avais déjà entendu parler de ces yeux blancs est-ce que c'était une Hyuga ?Probablement, j'avais entendu dire qu'il avait la capacité à voir les tekentsu et que leur œil était capable de voir jusqu'à 360°.Pourvu qu'elle ne me remarque pas sinon cela allait compliquer mes plans je passai à côté d'elle en essayant de paraître le plus naturel possible et je continuais de marché tout droit pour chercher une sortie potentiel.



Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Taiji
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1131
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Mer 13 Aoû - 13:03
«  • Pourquoi on ne jouerai pas à « qui-vois le plus loin » ?! »

Naturellement Taiji Hyuga n'arriva pas à placer plus de deux mots pour tenter de dissuader ses jeunes cousins de se plier à cet exercice absolument ridicule qui ne servirait finalement qu'à déclencher une énième bagarre entre eux. L'un dans l'autre elle était obligée de se souvenir qu' une époque cela avait également été son jeu favoris, mais en vérité c'était justement pour ça qu'elle ne voulait pas y mêler les plus jeunes.

« • Dairi ! Hanabusa ! Revenez ici immédiatement ! »

Mais les petites créatures avaient déjà contourner le ridicule obstacle qu'elle constituait pour se carapater un peu plus loin au sein du Domaine du clan. La jeune fille lissa proprement les pans de son Hanfu blanc avant de soupirer de lassitude. Elle refusa de se plier à la recherche intempestive de ses petits cousins qui de toutes les façons se sauveraient une nouvelle fois aussi tôt qu'elle aurait le dos tourné et après avoir fait le tour des demeures du clan susceptibles d'abriter une bonne distraction elle s'était faite à l'idée qu'il n'y avait rien à faire pour les shinobis un jour de congé. Il n'y avait rien à faire pour elle un jour de congé ou Senri était en mission à l'autre bout du pays. S'engager dans l'Anbu. Qu'elle idée saugrenue il avait eu.

Taiji avait mené une existence isolée. Elle avait d'abord été mise à l'écart en temps que membre du clan Hyûga et ensuite les membres de l'équipe qui avait fait d'elle une Jonin relativement populaire étaient soit reconvertis en fleuriste soit au fond des geôles de la prison de Konoha. De fait son cercle de connaissance était assez réduit.

C'était donc pour tuer le temps autrement qu'en aillant à la chasse au gamin qu'elle avait quitté le quartier de sa famille pour rejoindre les artères principales du village elle s'était laissée porter simplement jusqu'à la place principale ou elle avait posé les yeux sur le monument au mort de la dernière grande guerre en date. Elle avait lu le noms des membres de sa famille qui avaient perdu la vie lors de cette dernière.

Elle était sur le point d'être prise en flagrant délit de tendresse fanatique sur le nom d'un de ses cousins disparu lorsque les plaintes d'une femme s'étaient faites entendre. Elle avait plissé le nez face à la chronique ironie qui venait de la rattraper. La femme cherchait sa petite fille, elle lui avait lâché la main et avait disparu. La partie de l'esprit de Taiji, celle qui était immanquablement flemmarde,pria pour passer pour une aveugle qui passait par là juste par hasard mais la couleur de ses yeux était tristement – pour elle – célèbre dans le village et la femme lui attrapa le bras et la partie d'elle qui était une personne juste et intègre gagnât définitivement la partie.

Elle avait donc commencé à fouiller la place principale de manière conventionnelle avait d’admettre qu'elle ne trouverait pas la petite à cet endroit. Elle s'était donc peu à peu résignée à l'idée d'activer son byakugan pour obtenir une vue de la totalité du village. Les veines marquèrent immédiatement les traits de son visage et elle se laissât totalement engloutir par sa nouvelle perception. C'est à huit cent-mètre de sa position qu'elle repéra l'enfant, au croisement de deux venelles peu fréquentée. Elle indiqua à la mère ou la trouver et aurait sans doutes immédiatement désactivé ses yeux si elle ne s'était pas sentie épiée. C'était un garçon sans doutes un peu plus jeune qu'elle et sans se tourner vers lui elle le regarda. Ses yeux à lui passaient précipitamment d'une personne à l'autre et elle eu la ferme conviction qu'il cachait quelque chose. En analysant le chakra qui filait dans ses méridiens elle eu la certitude qu'il n'était pas comme elle et surtout que son attitude était suspecte.

« • Le garçon aux gants noirs qui essaie de passer dans mon dos l'air de rien ! Si j'étais toi j'arrêterai immédiatement de bouger avant que je ne fasse une esclandre ! »

Elle le menaça ouvertement avant de se rapprocher le transperçant de ses prunelles translucides. C'était un regard qui mettait toujours les gens mal à l'aise. Sans doutes parce qu'il ne pouvait pas véhiculer la moindre émotion. Il avait l'air totalement vide mais si profondément agressif. La plupart des gens craignaient les capacités de ce dojutsu et d'une certaine façon Taiji ne pouvait même pas leur dire à quel point ils avaient raison de se méfier de la sorte.

« • Je distingue deux chakras en toi et je peu affirmer à la façon dont ton cœur bat que tu fais quelque chose qui ne t'es pas autorisé. Abandonne. »

elle recula un pied et réunis deux doigts devant elle dans une pose défensive propre au Juken.

« • Qui es-tu et que veux-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Jeu 14 Aoû - 9:36


Destin ou Hasard?





A
lors que je dépassais la fille aux yeux blancs...

j'entendis une voix de derrière moi qui disais :« •  Le garçon aux gants noirs qui essaie de passer dans mon dos l'air de rien ! Si j'étais toi j'arrêterais immédiatement de bouger avant que je ne fasse un esclandre ! »

Je me retournais et je la fixais un moment, elle avait activé le byakugan mauvais nouveau pour moi. Le plan se complique. Elle se rapprocha de moi et me fixa avec ses yeux translucides, je la regardais dans les yeux sans la moindre difficulté,après tout j'avais perdu mes sentiments alors je ne risqué pas d'être gené et pour l'instant mes sentiments ne me manquait pas.

Elle reprit la parole :« •  Je distingue deux chakras en toi et je peux affirmer à la façon dont ton cœur bat que tu fais quelque chose qui ne tu est pas autorisé. Abandonne. » Sur ces mots je savais que cela n'allait pas être facile de sortir sans être remarqué.

Elle se mit dans une position défensive puis dis :« •  Qui es-tu et que veux-tu ? »


Après quelques instants je pris enfin la parole :Quel drôle de façon d'aborder un passant, je veux juste trouver un endroit pour pique-niquer c'est d'ailleurs pour cela que j'ai ce sac rempli de nourriture et quant à je m'appelle Yuta, Yuta Daishô et si mon cœur bat rapidement c'est parce que je stress quand je passe à côté des filles comme toi,des filles un peu instable voir très suivant les cas

J'avais bien rattrapé la situation dire que mon sac de provisions servait à un pique-nique était plutôt bien joué et dire que j'angoissais quand je passais à côté des filles instable donnaient un argument de plus. Je mis une main dans ma poche et je la regardais toujours, Réfléchissant à comment m'éloigné d'elle. Comment est-ce que je vais faire pour m'éloigner ? courir ?Non courir donnerait un air trop louche à mon " pique-nique ", utilisé un clone?Non ça aussi ça ferait louche. Peut-Être faire baisser sa vigilance, je ne vois que cela.

Je repris la parole :Miss Hyuga quel est votre prénom ? je vous ai donné le mien à votre tour maintenant.

Je regardais un peu les gens sur la place certain lui lançait des regards spéciaux, un mélange de crainte et de respect. Je me posais une question sur elle maintenant, pourquoi les habitants la regardent comme cela ?Je n'avais pas la réponse et je ne comptais pas encore poser la question c'étais trop tôt.

Après quelques instants je dis :Bon je vais aller pique-niquer à plus tard Miss Hyuga. J'espérais au fond que cette tentative de se retirer marcherait et qu'elle ne se mette pas en tête de me suivre ou autres.Après ces mots je commençais à m'éloigner doucement.

Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Taiji
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1131
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Jeu 14 Aoû - 15:56
C'était peut-être parce qu'elle avait toujours été particulièrement bien entourée par des cousins tous plus charismatiques les uns que les autres, peut-être parce qu'elle avait toujours été soutenue par le célèbre Hyûga Senri, bourreau des cœurs même lorsqu'il n'en prenait pas l'air, ou parce qu'il était impossible de ne pas remarquer qu'elle appartenait au clan Hyûga. Peut-être encore parce qu'elle s'était illustrée à l'académie et qu'on murmurait sur son passage qu'elle était l'un des plus grands génies de la familles depuis plusieurs générations, quoiqu'il en soit, Taiji n'avait jamais eu autant l'impression qu'on se payait sa tête. En réponse à l'état d'énervement rare qui l’étreignait son regard se fit plus perçant  les veines qui le marquaient se marquant plus qu'elles ne l'avaient fait auparavant.  Serrant les dents sa position se modifiât imperceptiblement pour passer plus facilement de la défense à l'attaque.

Chercher à lui mentir n'était définitivement pas une bonne idée. L'endormir avec quelques foutaises sur un repas improvisé et surtout éluder ses questions. Il n'y avait rien qui ne pouvait le rendre plus suspect que le fait de ne pas répondre son accusation sur les différents chakras qu'elle pouvait voir en lui.  Et ce n'était pas seulement ça cette attitude désinvolte commençait à lui taper sur le système.

Taiji n'avait jamais été particulièrement loubarde, plutôt le genre à fuir le combat et à parler plutôt que d'attaquer mais elle possédait une fierté absolument in-quantifiable tant elle était grande et elle ne pouvait pas laisser ce garçon s'en tirer sans le punir d'avoir essayé de la piétiner. On disait souvent qu'elle était un peu simple d'esprit à cause de son imprudence mais la vérité était terriblement loin. Elle jouait les simplettes à la perfection mais comprenait plus que la plupart des gens ne se doutaient. Et se laisser balader par ce chérubin en culotte avec sa tête de récemment sorti de l'école n'était certainement pas quelque chose qu'elle pouvait faire.

« • Menteur »

un mot qui fila entre ses lèvres alors qu'elle lui jetait son regard le moins engageant. La tension augmenta d'un cran encore. Elle n'avait visiblement pas l'intention de se laisser faire.

« • Mensonges, mensonges..pendant combien de temps encore pense-tu essayer de me mener en bateau ?! »

Elle s'emporta levant momentanément la voix avant de se calmer considérablement. Secouant la tête elle approcha un peu plus ses doigts de son torse, la paume vers le ciel. Arriverai-elle à le faire parler sans avoir besoin d'en dérouiller ? Elle espérait.  Se donner en spectacle n'était pas dans ses intérêts.

« • Tu étais nerveux bien avait que je ne pose les yeux sur toi. Je t'ai repéré à deux rues d'ici et tu agissait déjà de façon suspecte ! »

Pensait-il qu'il pouvait la duper ? Ses yeux ne se trompaient jamais. Jamais. Jamais.  Et il ne serait certainement pas le premier à la faire douter de ses capacités. Elle savait qu'elle n'était pas en tors mais que ses réactions étaient excessives. Pour autant il y avait quelque chose chez ce garçon qui ne lui inspirait pas confiance. Daishô Yuta.  Elle grava ce nom dans sa mémoire et se promit de faire quelques recherches à ce sujet si tôt qu'elle en aurait le temps.

« • Quand à mon prénom il ne te regarde pas. Ce sera Hyûga-san pour toi ! »

Donner son prénom n'était certainement pas une bonne idée. Le génie qui avait mal tourné.  Bien qu'elle ai été totalement blanchie depuis , les gens continuaient de parler à son sujet et elle ne voulait pas donner une raison de plus à ce garçon de la provoquer.  Taiji plissa le nez. Il fit quelques pas en arrière prétextant que son pique-nique l'attendais   mais elle se rapprocha et posa deux doigts menaçants sur sa gorge. Un sourire adorable vint illuminer son visage. Un sourire qui tombait mal sous le sens. Elle n'avait certainement pas l'intention de faire ami-ami avec lui.

« • Je crois que tu va reporter ton repas et m'accompagner. Tu vois il y à cet Anbu, Hyûga Senri, celui qui est pré-sentit pour représenter notre clan lors de la prochaine rencontre diplomatique avec Suna. C'est un cousin et je pense qu'il sera ravi de discuter avec toi. Naturellement si je dois t'amener jusqu'à lui cela se finira par un rapport très précis de la situation et le Kage en sera informé. Ce n'est pas ce que tu veux, n'est-ce pas? alors tu ferai mieux de cracher le morceau ! »

sa voix mielleuse n'avait rien de rassurant et il était absolument évident qu'elle était sérieuse. C'était à lui de bien se comporter maintenant. Senri n'était pas connu pour sa délicatesse après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1236
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Jeu 14 Aoû - 17:03


Changement de plan





M
Alors que je pensais m'en être tiré avec mon mensonge la Hyuga me répondit :« •  Menteur »

Je la fixais un instant et je commençais à me posaient des questions sur elle, elle me cherche ou quoi?En quoi les affaires d'un parfait inconnu la regarde ? 

Elle reprit la parole en haussant la voix cette fois-ci avant même que je puisse répondre :« •  Mensonges, mensonges...Pendant combien de temps encore penses-tu essayer de me mener en bateau ?! »

Je la fixais avec un regard froid et je répondis calmement :Écoute, on ne se connaît pas il me semble..Mes affaires ne regardent que moi.

Je ne voulais pas en venir au main mais j'avais l'impression d'être en face d'une vraie furie, qu'est-ce qu'elle me veut à la fin?Je ne comprenais toujours pas.

« •  Tu étais nerveux bien avant que je ne pose  les yeux sur toi. Je t'ai repéré à deux rues d'ici et tu agissais déjà de façon suspecte ! » Elle m'espionnait, je comprends mieux.

Je répondis :Alors tu m'espionnais?

Alors que je lui demandais son prénom pour mieux la connaître, elle répondit :« •  quant à mon prénom il ne te regarde pas. Ce sera Hyûga-san pour toi ! » 

Je me demande toujours ce que je lui ai fait à celle-là, à ce niveau c'est de l'agression enfin, cela m'importait peu pour l'instant étant donné que j'avais perdu mes sentiments. Alors que je reculais la fille mis deux doigts sous ma gorge. Avec une sorte de sourire amical mais vu la situation c'était plutôt ironique.

Puis elle dit :« •  Je crois que tu vas reporter ton repas et m'accompagner. Tu vois il y a cet Anbu, Hyûga Senri, celui qui est présenti pour représenter notre clan lors de la prochaine rencontre diplomatique avec Suna. C'est un cousin et je pense qu'il sera ravi de discuter avec toi. Naturellement si je dois t'amener jusqu'à lui cela se finira par un rapport très précis de la situation et le Kage en sera informé. Ce n'est pas ce que tu veux, n'est-ce pas ? alors tu ferais mieux de cracher le morceau ! » 

Des menaces ?Je me demandais si elle se rendait compte que tout le monde la regardait s'agitais.Elle  devait être une de ces filles qui veulent toujours avoir raison.Je soupirai rien qu'a y pensai.

Je repris la parole avec cet air froid :Et j'espère que dans votre rapport vous n'oublierez pas de mentionner que tu menaces les passants, que tu les espionnes et qu'en plus de tout tu les harcèles, je pense que cela intéresserait beaucoup l'Hokage et si par hasard vous oubliez moi je n'oublierait pas, au cas où tu n'aurais pas remarqué tu es la seule à te donner en spectacle ici, quant à ce que j'allais faire ça ne te regarde pas, nous ne nous connaissons pas.

Cela pouvait paraître méchant mais je n'avais pas le temps pour ce genre d'histoire, je préparais déjà quelque chose. Je  recula ma gorge de ses deux doigts et repris mon chemin mais cette fois en direction du bureau du kage pour demander une autorisation, ce n'est pas si grave si je vais avec un jônin après tout l'hôte de Nibi viendra accompagner. Alors je pouvais très bien me permettre de venir aussi accompagner. J'avais abandonné l'idée d'y aller seul mais seulement pour cette fois.Mais ce que je ne voulais absolument pas c'est que ça soit cette fille qui m'accompagne,enfin si elle était jônin,ça serais un vrai enfer pour moi.

Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Taiji
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1131
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   Ven 15 Aoû - 11:04
Son regard noir de commande la débectait. Elle avait trop souvent été prise de haut pour le voir comme une menace. Il se sentait agressé ? Et bien il n'avait qu'à répondre à ses questions et elle lui ficherai la paix. Ils ne se connaissaient pas c'était vrai et sans doutes que dans d'autres circonstances ses actes n'auraient eu aucune légitimité mais il était celui qui poursuivait dans cette voix. Pourquoi ne pouvait-il pas cesser de mentir et parler clairement ? Taiji n'était pas bête et elle comprenait parfaitement ce qu'on lui disait et elle savait ou se trouvaient ses intérêts. Fiche la paix à ce garçon n'en faisait pas partie en l’occurrence en tout cas.

Quoiqu'il en soit son petit discourt sur ce qui ne les liait pas et ne lui donnait pas le droit de s'occuper de ses affaires la fit rire intérieurement. Ils étaient des Shinobis. Leurs affaires étaient celles du village , ils n'existaient pas en temps qu'individu unique. Ils étaient un ensemble seulement. Tout comme elle n'existait pas en temps que Taiji mais uniquement en temps que Hyûga, lui n'existait pas en temps que Daishô Yuta mais seulement en temps que Konohajin. Elle le savait bien. C'était pour ça qu'elle s'était battue quelques années plutôt avant de réaliser qu'elle se battait pour quelque chose qui n'existait pas. Dans quel genre d'utopie est-ce qu'il vivait pour balancer de pareilles inepties.

Il avait poursuivit sa rengaina de mensonge avec cet air arrogant. Elle l'espionnait ? Qui croyait-il être ? Qui croyait-il qu'elle était au juste ? Pourquoi est-ce qu'elle aurait fait une chose pareille ? Il n'était pas le centre de son monde et avant ce jour là elle n'avait même jamais eu connaissance de son existence dans le village. Elle éclata de rire, visiblement amusée.

« • Je t'espionnais ? Ne sois pas prétentieux. J'ai autre chose à faire de mes journées, il se trouve que je t'ai repéré alors que je cherchais quelqu'un d'autre. »

Elle avait attaqué.
Est-ce qu'elle était en colère ? Sans doutes. Aracée d'être prise pour une idiote alors qu'elle n'en était pas une. Aracée de voir qu'il continuait à la prendre de haut alors qu'il n'avait pas à le faire. Si il avait voulu qu'elle ne le remarque pas il n'avait qu'à agir de façon plus naturelle dans ses parages ! Ce n'était quand même pas sa faute ! Il avait tenter de lui fausser compagnie et elle lui avait mit les doigts sur la carotide comme on met un couteau sous la gorge de quelqu'un pour le contraindre. Elle avait menacer de le conduire chez les Anbu et de les laisser le cuisiner et d'écrire un rapport dans les formes. Un rapport qui l'arrêterai le temps que le Kage ait eu le fin mot de l'histoire sous les yeux. Et elle avait été sure que ce n'était pas quelque chose qu'il voulait. Mais au lieu de s'écraser comme elle avait espérer qu'il le ferait il avait repris du poil de la bête.

Elle ne devait pas oublier de dire qu'elle l'avait agresser. Elle se donnait en spectacle. Et après ? Les gens des alentours la connaissaient et ils savaient qu'elle ne s'emportait pas facilement. Et ils ne se permettrait certainement pas de jaser à ce propos. Certainement pas. Elle se fichait assez bien de ce qu'il se passait autour et n'avait pas peur de réparer ses fautes si elle en avait commises.

« • Ne t'inquiète pas. J'y écrirais très précisément ce qu'il s'est produit. Que j'ai repéré un garçon au chakra double agissant de manière suspecte et que – dans ma grande connaissance des réseaux terroriste internes – j'ai décidé de l'appréhender pour le questionner. Je dirais aussi que sa façon de toujours éviter de répondre à fini par apporter la preuve qu'il cachait bien quelque chose. Et crois moi l'Hokage fait parfaitement confiance en ma définition de «  comportement suspect » .»

Et elle ne mentait pas. Après tout elle savait de quoi elle parlait. Elle avait passer plus d'un an dans une organisation terroriste cachée sous leurs yeux sans que personne ne se doute de quoique ce soit. Ses états de missions étaient d'une perfection qui ne laissait pas de place au doute. Elle avait une influence particulière après tout. Yuta avait fait marche arrière et elle l'avait suivit jusqu'au bureau du Kage confirmant par la même son idée selon laquelle il s'apprêtait à faire quelque chose de répréhensible. Ce qu'elle n'avait pas prévu c'est qu'elle se retrouverai mêlée à cette histoire.

○•○•○

« • « Étant donné que tu as du temps libre ! » tu y crois toi ? Sérieusement je ne sais pas ce que j'ai fais pour mériter ça ! »

Elle enfonçait ses affaire nerveusement dans son sac de voyage mélangeant provision, armes, et autres vêtements potentiellement utile. Les mains de Senri l'arrêtèrent alors qu'il essayait d'ordonner tout ce fourbis. Quelques minutes plutôt elle avait quitté le bureau du kage avec l'ordre d'escorter Daisho , Hôte de Rokubi et emmerdeur de son état. Naturellement elle ne commenta pas le regard soucieux de son cousin. Elle n'était plus un bébé. Mais il continuait de ranger ses affaires avec application.

« • Ce n'est pas un jeu, Taiji. Les Jinchuurikis sont importants pour le village. Même si notre famille n'aime pas le fait qu'ils soient totalement libre, tu dois faire ton travail proprement. »

Sa voix grave et posée eu le dont de crisper la boule de nerf que Taiji se trouvait être en cet instant.

« • Je sais ! Pour qui tu me prends ? J'ai toujours fais ça bien ! »
« • Sois prudente. Ne fait rien d'inconsidéré. Méfie toi de lui et de tout les gens que tu croise. »
« •Mais enfin ! .. »
« •Je suis sérieux ! »

Soucieuse de ne pas partir fâchée elle se contenta de hocher positivement la tête et de ramasser son sac alors que Senri dans son hakama poussait le Shoji pour poser un regard distant sur l'hôte désigné que Taiji avait fait entrer dans sa propre demeure pour qu'il ne soit pas tenté de partir sans elle. Pinçant les lèvres elle passa le porche intimant à Yuta de la suivre. Se retournant une dernière fois elle tira la langue à l'Anbu et quitta définitivement le quartier des Hyûga.

« • Je te préviens qu'on va faire ça vite et bien. Alors prépare sur une liste tout ce que tu veux dire à l'autre hôte parce qu'on se tirera si tôt que ce sera fait ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une sortie compliqué[Pv Taiji]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Une sortie compliqué[Pv Taiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel est votre taux de déchet après une sortie photo ?
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» Sortie Annulée
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-