Partagez | 
 

 Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 9:44



L'arrivée du démon de Kiri no kuni
feat. Konoha



Le temps était à la brume une fois de plus et l'épéiste légendaire était enfermé dans sa tour à s'entraîner au kenjutsu. Il était bloqué ici depuis trois jours et il ne tenait déjà plus en place. Pire que cela il ne connaissait pas, il se demandait pourquoi on ne lui confiait pas la moindre mission. Plus il y pensait et plus les coups qu'il portait  aux mannequins étaient violents, il sentait les pulsions meurtrières monter en lui. Au moment même où il allait frapper la paroi un messager faisait son entrée, un envoyé spécial du Mizukage à première vue. L'inconnu lançait un parchemin à Keidan qui lui lançait l'un de ses sourires étranges affichant sa dentition de requin au grand jour, le messager comprenait alors qu'il devait s'enfuir. Trop tard... L'épéiste lui était tombé dessus et planté son katana dans l'épaule. Tout en riant tel un démon il venait lui arracher l'oreille avec les dents  pour ensuite le regarder souffrir.

En temps normal un acte tel que celui-ci était puni de la peine de mort, mais dans la tour des épéistes légendaires ils étaient les seuls à imposer les règles. Il n'était pas rare de voir ce genre de chose se produire, les épéistes étaient ainsi sûr que les messagers ne vendraient pas les informations à l'ennemi. Sans savoir quel était son objectif ni le lieu de mission, le jeune démon descendait finalement de la tour pour rejoindre la porte principale du village. Les gens qu'il croisait n'osaient pas le regarder dans les yeux et certains même préféraient changer d'itinéraire, tout le monde connaissait le caractère très impulsif du jônin. Il n'était pas comme les autres kiri-jins étant monté en grade par le chemin le plus sanguinaire qu'il soit, qui pouvait savoir ce qu'il allait faire désormais qu'il était devenu épéiste. Une fois arrivé à la porte il se décidait à ouvrir le parchemin et lire son contenu avant de le brûler tout en affichant une nouvelle fois un large sourire.

"Hi no kuni.... C'est parfait ! shi shi shi shi! Ça va être d'enfer !"

Le mizukage connaissait bien le caractère du jônin et même si la mission confié était de retrouver un déserteur du village de la brume il savait qu'il ne s'en tiendrait pas aux ordres. Voilà pourquoi elle envoyait bien souvent une deuxième unité pour garder un oeil sur lui et couvrir les atrocités qu'il pouvait commettre lors de ses crises. Tout en fonçant en direction de Hi no kuni, Keidan pensait déjà au carnage qu'il allait provoquer une fois sur place. Le voyage prenait habituellement plus d'une journée pour atteindre les frontières de ce pays qu'il détestait depuis toujours, mais grâce à ses requins il pouvait accélérer la cadence en passant le plus souvent possible par les eux. Un moyen simple, rapide et discret pour atteindre les rives d'un pays non allié. Lui qui était un habitué des missions d'infiltration et d'élimination se servait régulièrement de cette méthode de déplacement. Le voyage lui mettait alors la moitié du temps ordinaire et lui permettait ainsi de profiter d'un peu plus de temps avant l'arrivée de l'unité de Kiri no kuni.

La cible du démon n'était guère le déserteur de grade inférieur qui avait sans doute déjà était capturé par les services ANBU du village de la feuille, s'il était venu ici s'était pour une seule et unique raison. Semer la chaos et faire couler le sang comme il aimait tant, il y avait un endroit en ce pays qui comptait pour les habitants et qu'il rêvait un jour de voir. La vallée de la fin... Ce lieu rempli d'histoire allait connaître une nouvelle fois les ravages d'un combat, tout du moins il espérait cela. Dans le pire des cas il ferait un peu de tourisme et évaluerait le niveau des shinobis  du village de la feuille. Ne sachant s'ils allaient venir il se disait que dans le meilleur des cas il se dirigerait en direction de konoha no kuni, achever un jinchuriki ou un jônin serait sûrement bien vu par le Mizukage. Une façon comme une autre d'excuser ses crises meurtrières en vérité.

En arrivant sur les lieux Keidan était étonné d'apercevoir le déserteur de Kiri no kuni en train de combattre une unité de Konoha no kuni. Alors qu'il voyait là une nouvelle partie de plaisir, il déchantait rapidement en voyant le déserteur stopper le combat pour supplier ses agresseurs de le protéger du démon. Une stratégie qui mettait le démon hors de lui, du haut de la cascade il sortait son fameux sabre pour pointer les autres ninjas. Ils venaient de le provoquer et pour cela ils allaient en payer le prix fort, une mort lente et douloureuse. Deux des konoha-jins fonçaient tête baissée dans sa direction en marchant sur l'eau, ce qui faisait sourire le démon qui tout en posant sa main sur la surface de l'eau leur envoyait une surprise dont il avait le secret.

"Suiton - Goshokuzame ! Cadeau de la maison mes bichons!"

Cinq requins de chakra se formaient dans l'eau et fonçaient sur les deux ennemis du Kiri-jin pour les attraper par les jambes. Les traînants au fond du lac tandis que les requins se faisaient un plaisir de les dévorer, ne laissant remonter à la surface seulement quelques membres et organes vitaux. Il ne restait plus que le chef de l'unité et  le déserteur face à Keidan qui tout en laissant dépasser une canine se jetait du eau de la cascade pour atterrir au milieu des dépouilles. Accompagné de Samehada sur l'épaule il riait tout en observant les deux guerriers se demander quoi faire. Il était hors de question de laisser un jônin d'un autre pays capturer un déserteur à sa place, il en allait de son honneur après tout. La main chargé de raiton le ninja de konoha fonçait sur Keidan qui se servait de son sabre pour absorber le chakra de son assaillant, lui envoyant un coup d'épée puissant pour l'envoyer dans le décor. Lançant samehada dans les airs il envoyait une nouvelle attaque.

"Katon - Gôka Mekkyaku ! C'est vraiment d'enfer Hi no kuni shi shi shi!"

Un mur de flammes fonçait droit sur les deux ennemis impuissants et les calciner pour le plus grand plaisir du jônin. Tout en s'avançant vers eux l'épéiste volait le peu de chakra qu'il restait à ses proies avant de les regarder mourir. Les renforts allaient finir par arriver après l'attaque voyante qu'il venait de lancer, il allait enfin pouvoir jouer comme il aime. Konoha no kuni ignorait que malgré son jeune âge, l'épéiste était reconnu pour être un véritable monstre. Grâce à lui ils allaient bientôt l'apprendre il en faisait son nouvel objectif, ainsi ils seraient ce qui en coûte de tenir tête au pays de la brume. Empilant les corps de ses victimes pour s'en faire un siège confortable, le ninja arrachait un doigt à l'un des cadavres pour s'en faire une sucette en attendant de voir qui oserait venir lui dire bonjour.

"C'est chiant d'attendre... J'ai les crocs moi !"


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 15:20


Un cadre merveilleux pour s'amuser


A Grim Fate by Dragon Ball Kai on Grooveshark


Visions Horribles

La tension a l'intérieur de cette salle ne mettait personne a l'aise, la voix douce de la Mizukage nous expliquant nôtre ordre de mission d'un ton calme et relaché n'inspirais pas les autres jonins a coté de lui, le jeune Yuki lui affichais cet air sérieux qui avait don de mettre encore plus mal a l'aise ses camarades, l’ordre de mission était clair. La mizukage avait envoyé un des septs épéistes connu pour être imprévisible et dangereux et nôtre mission était de le contenir pour l'éviter de faire n'importe quoi la bas.

A l'annonce du nom du pays concerné, les sourcils d'Akito se froncèrent, non pas par peur, mais par excitation, ça faisais depuis des années qu'il nourrissait une rancœur envers Konoha et le pays du feu, pays qui lui avait arraché l'un de ses compagnons d'armes alors qu'il n'était qu'adolescent. Akito était désormais le seul a écouter les dires du Mizukage attentivement, les autres s'étaient pétrifier de peur rien qu'a l'entente du nom de nôtre « cible »

Une fois cette convocation finie, Akito fut le premier a sortir de la salle pour se diriger vers les portes du village, s'il était déjà parti, il n'aurais que très peu de chance de le rattraper en mer vu la description donnée. Mais, le clan Yuki était spécialisé dans le Hyoton, cette étendue d'eau ne serait qu'une patinoire géante et il ne perdrais pas tellement de temps que ça a glisser sur l'eau jusqu'au pays du feu. Mais la traversée fut longue, plus longue que prévu. En réalité il n'avais gagné qu'un temps d'avance sur le bateau avec l'équipe de ninja de Kiri. Ce n'était cependant pas un réel soucis il n'avais pas perdu du temps, mais il en avait gagné. Si le mizukage avait donné l'ordre de le contenir Aktio obéiras, sa maîtrise des senbons pourrait lui permettre de le paralyser sans le blesser si jamais il devait aller trop loin.

Après avoir traversé la mer sans encombre, il mit enfin les pied au pays du feu, les mauvais souvenirs commencèrent également a refaire surface. A l'endroit même ou il se trouvais c'était là ou sa mission avait commencé a l'époque. Puis, il bondit sur une branche et commençait son avancée vers l'épéiste fou. Ils n'avaient pas eu d'information au sujet de sa  mission a lui, mais la seule information reçue était le fait qu'il était très dangereux. Le regard d'Akito ne fit que s'assombrir, qu'allait-il faire si jamais il n'arrivais pas a le raisonner, et si c'était vraiment un monstre et que les dires du mizukage se confirmaient ?

Tout ça ne faisait que s'accumuler dans sa tête il esperais au fond de lui qu'il n'étais pas comme ça, dans le cas contraire il aurais beaucoup de mal a remplir sa mission. Un problème beaucoup plus gros que lui, c'était le fait qu'il n'avais aucune idée d’où il pouvais se trouver. Puis au fur et a mesure qu'il se rapprochais du village caché de la feuille, sa prudence doublais. Il n'avais pas envie de rencontrer une équipe de shinobis pour l'empêcher d'avancer et donc, lui faire perdre encore plus de temps.. Et c'est précisément ce qu'il vit, mais il ne semblait avoir été alerté par sa présence, leur cadence de course était beaucoup trop grande il se dirigeaient dans la direction ou il se rendais. D'un bond vif et précis il se mit sur des branches un peux plus hautes afin de ne pas se faire repérer.. Et la vision d'horreur qu'il eut en arrivant sur les lieux lui avais fait ravaler sa salive. L'épéiste était assis sur une pile de cadavre de ninjas, la scène était sanglante et Akito se disait qu'il allait être beaucoup plus dangereux que prévu. Pendant un petit moment il fut paralysé par la peur. Il fallait vraiment être cinglé pour faire des choses comme ça juste pour le plaisir. Car même si Akito nourrissait une haine profonde envers Konoha, il ne se sentais pas capable d'accomplir de tels actes. Assis sur sa branche, regardant la scène d'un air inquiet. Ce type était imprévisible et pour le moment, il ne voulais pas descendre.. Mais juste histoire de lui faire comprendre qu'il était là il laissa s'échapper une traînée gelée partant de sa branche jusqu'au sol.

Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1350
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 18:07


Un Héros est née





E
ncore un après-midi vide.Je m'ennuyais incroyablement alors je décidai de partir voir un des monuments principaux du pays du feu la vallée de la fin. J'aimais l'histoire et puis le voyage m'occuperait. C'est décider direction la vallée de la fin, avant de partir je pris quelques outils ninja puis je me mis en route.

Sur la route je regardais les paysages comme d'habitude, alors que j'approchais du monument j'entendais les bruits d'un combat une fois arrivé en haut, je vis une sorte de déserteur supplié des ninjas de konoha à le protéger, Je les observais ils foncèrent droit sur un épéiste légendaire je l'avais reconnu en raison de son épée, l'épéiste légendaire souriait lorsque les Konohajin foncèrent sur lui,

il posa sa main sur l'eau puis dis : " Suiton - Goshokuzame ! Cadeau de la maison mes bichons !"

 Après qu'il eut faits cela cinq requins de chakra s'éte formé puis les requins foncèrent sur les Konohajin puis les tirèrent au fond de l'eau puis les Konohajin se firent dévorer. Seulement quelques-uns de leurs membres été ressortis de sous l'eau. Un spectacle qui ne me faisait rien. Mais je savais que j'allai devoir venger la mort de mes camarades. L'épéiste se jeta du haut de la cascade. Puis le ninja en haut avait maintenant la main chargée d'électricité, Il fonça sur L'épéiste légendaire celui-ci lui envoya un coup d'épée qui avait l'air de faire mal pour l'envoyer dans le décor. Puis il lança sa grosse épée dans les airs. Pour quoi faire ?

Il dit :Katon - Gôka Mekkyaku ! C'est vraiment d'enfer Hi n'uni Shi !

Un mur de flamme fonça alors droit sur les deux ennemies impuissantes et les calcina. Une fois mort l'épéiste s'avança sur les morts puis récupéra le peu de chakra dont il y restait. Puis il empila les cadavres les uns sur les autres afin de se fais un siège.
L'épéiste dit :C'est chiant d'attendre... J'ai les crocs moi !"
Ces Konohajin étaient morts de façon pitoyable. Comment peut-on perdre comme cela ?Je devais comment les venger de ce gars. Bon allons-y.Avant de lancer une offensive j'examinais attentivement la zone, il y avait un autre ninja de Kiri,2  ennemies.Dont  un sont des épéiste légendaires.L' autre aucune info sur lui.Et  si je lançais ma nouvelle technique contre l'épéiste légendaire? j' avais l'effet de surprise je pouvais préparer quelque chose de mieux.Ma  cristallisation me permettrait de cristalliser l'eau sous ses pieds comme cela il ne pourrait pas s'en servir pour m'attaquer.La  cristallisation allait prendre un certain temps,il  fallait que quelqu'un me couvre non mauvaise idée alors mon spécial-A.Après quelques minutes je créai un dragon de cristal avec l'eau de la cascade il fonçait droit sur l'épéiste légendaire, ouvrant sa puissante gueule afin de lui mettre un coup de morsure dévastateur pendant que le dragon foncé sur l'épéiste je préparais déjà autres choses. Alors que mon dragon fonce sur mon ennemie,je dis avec un regard glacial,fixant l'épeiste:Tu ne me laisses pas le choix.....

Je surveillais mes deux ennemies avec des regards rapides.

Qu'allait-il se passait désormais....

Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1294
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 19:16
Une journée comme d'habitude semblait s'annoncer, Toshiro s'était levé pour aller entraîner ses chunins, après tout c'était son rôle. Ce matin il avait décidé de donner un cours d'histoire sur les valeurs et la fondation du village de Konoha, chose que devra jamais oublier chacune de ces fortes tête ce qui sera difficile a son avis. Enfin peut être que l'arrivée de la puberté leur mettra un peu de plomb dans le crâne... Bon d'accord même lui n'y croyait pas, enfin avec deux démons a queues dans son équipe, c'était assez incroyable au niveau du stress que cela pouvait occasionner.

S'étant équipé de pas mal d'armes tout de même, il se met en chemin. La vallée de la fin restait loin du village et les réguliers affrontements frontaliers avec Kiri n'allaient pas pour le rassurer. Perdre un Bijuu serait une catastrophe qui ferait perdre grandement Konoha en puissance sans compter du fait que laisser mourir ses élèves il ne le pardonnera jamais. Il n'était pas ce genre de sensei qui laissait mourir ses élèves avant lui. Son bût était qu'ils réalisent tous leurs rêves même si ce n'était pas eux trois qui deviendraient hokage ensemble mais qu'un seul.

Alors qu'il avançait tranquillement, une gigantesque gerbe enflammée semble illuminer le territoire signe d'un affrontement au niveau de... la vallée de la fin! Il manquait plus que ce soit un de ses élèves qui soit pris dans la tourmente et la il n'aurait plus qu'à se suicider. Accélérant il se dit qu'heureusement qu'il s'était équipé assez "lourdement" shurikens spéciaux son katana. Sortant un kunai, il s'entaille le doigt et après quelques signes, un renard invoqué apparaît auprès de lui.

Il s'agissait de Anju, une des renardes qu'il était capable d'invoquer, très vite il lui demande un rapport de situation, se servant des capacités sensorielles pour apprendre ce qui se passe. Un ennemi était caché alors qu'un homme portant une épée capable d'absorber le chakra venait d'achever les ninjas surement de Konoha. Connaissant l'autre chakra, Anju l'informe que Yuta se préparait a attaquer le groupe.

Serrant les dents, Toshiro craignait qu'il lui arrive quelque chose pendant qu'il arrivait, Anju lui indiqua quel était l'endroit ou était le deuxième adversaire. Le jonin au niveau de combat sanin avait sa présence et son chakra dissimulé par son invocation, il fait deux signes de mains alors que des corbeaux commencent a se former autour de lui:

"Karasu no bakuhatsu II"

Une centaine de corbeau était déjà apparus et commencent a entourer l'arbre indiqué par Anju de toute part, aucun doute n'était possible, une traînée de glace était dessus, signe qu'il s'agissait d'un possesseur du Kekkei gekkai Hyoton. La manoeuvre avait duré a peine quelques secondes les corbeaux étaient en position, autour de l'arbre. Comptant sur l'effet de surprise, Toshiro put activer sa technique au moment exact ou le dragon frappa:

"Rupture"

Les corbeaux explosèrent tout autour de l'arbre dans un éclair de très grande force, prenant le ninja inconnu comme épicentre. Il y avait de très grandes chances qu'il soit temporairement paralysé, après tout qui aurait soupçonné les corbeaux cachés dans les feuillages d'être de petites bombes raiton? Surtout que sa présence viens a peine d'être dévoilée...

La deuxième partie de l'attaque reposait sur Anju, usant de ses exceptionnelles capacités aux corps a corps pour se laisser tomber face au jeune homme qui avait fait l'audace de se cacher. Si jamais il faisait l'erreur de regarder le point rose entre les yeux de la renarde, il serait pris dans un genjutsu de pétrification... De toute manière si la paralysie était bien la, il n'aurait pas le choix a subir le genjutsu... De son côté, Toshiro envoie deux kunais de chaque côté l'un d'eux allant se planter pas loin du premier adversaire, le deuxième visant l'épéiste qui aurait déjà fort a faire avec le dragon de cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 20:12



L'arrivée du démon de Kiri no kuni
feat. Konoha



Le temps semblait de plus en plus long et l'épéiste commençait à se demander s'il n'allait pas devoir se rendre directement au village de la feuille pour continuer de s'amuser. Ayant fini de dévorer le doigt de son adversaire il lui donnait quelques coups de coudes comme pour tasser un coussin, il était vraiment à l'aise dans ce fauteuil et se demandait s'il ne mettrait pas le même chez lui. Encore une idée farfelu qui ne pouvait venir que de lui, malgré son jeune âge le jônin faisait preuve d'un caractère vraiment spécial. Une chose lui paraissait pourtant étrange dans cette histoire, pas un seul ninja de son village n'avait eu le courage de venir le récupérer. Il commençait à croire que le village s'affaiblissait d'année en année, même les uchiha semblaient se tenir à l'écart de cette histoire. Ce qu'il trouvait dommage dans le fond, il aurait aimé leur montrer la véritable cruauté et le sens du mot carnage. Un regroupement de chochottes ayant fuis leur village pour rester en vie selon lui, rien qui ne valait vraiment la peine que l'on s'y intéresse au final.

Mais alors qu'il était en train d'imaginer la scène de fuite de ses Uchiha tout en affichant un sourire moqueur, un chakra non inconnu apparaissait dans les environs. Une aura froide, voir glacé dont il reconnaissait rapidement la signature. Un membre du clan Yuki était arrivé, il ne pouvait s'agit que d'une seule personne pour avoir le courage de venir jusqu'ici seul. Akito un jônin dont le courage était connu de tous, un membre du village qui méritait d'être reconnu de tous selon Keidan. Il estimait ce shinobi dix fois plus que l'ensemble des Uchiha de son village et de ce monde, il était comme lui dans le fond. Poursuivant ses convictions sans jamais faillir et ne reculant devant aucun danger. Ce qui était plutôt rare les derniers temps, la plupart des gens rêvaient de paix et d'amour. Une perte de temps selon lui, la paix était inaccessible à l'homme.

Une perte de temps aussi inutile que l'existence des jinchurikis qui n'étaient pour lui qu'un moyen de s'amuser et prouver sa valeur aux yeux de tous. Les gens étaient si prévisibles et simples à impressionner de nos jours que cela en était presque pitoyable. Un deuxième chakra approchait de la zone quelques minutes plus tard alors qu'un fil de glace apparaissait dans son champ de vision. Tout en affichant ses canines de carnassier le démon se préparait à accueillir son nouvel invité. S'il avait été seul tout aurait été plus ennuyeux  que jamais pour l'épéiste, mais heureusement une autre présence faisait son apparition dans son champ. Une odeur de chacal qu'il reconnaissait facilement, un hatake et un bijuu était présent  cette fois-ci. Tout en se léchant les babines il regardait un dragon de cristal venir en sa direction, ils espéraient sûrement l'avoir aussi facilement pour le priver de sa source d'eau.

Le démon riait aux éclats lorsque le dragon venait dévorer son clone, sortant de la cascade en tirant ses cheveux en arrière le tyran de Kiri se moquait de ses adversaires. Eux qui croyaient avoir l'avantage semblaient oublier que l'eau se trouvait dans le sol, le ciel et la nature de leur chère forêt de konoha. Tenter de l'arrêter était inutile surtout qu'il était capable d'invoquer le suiton même dans un désert aride, Keidan était plus heureux que jamais. Il pouvait pour une fois laisser exploser toute la haine qui se trouvait en lui, même si deux adversaires lui semblait un peu trop peu pour l'occasion. Il lançait un regard rapide à l'attaque qui surgissait sur son allié du jour, décidant qu'il réussirait à se débrouiller seul le démon marchait paisiblement en direction du jeune jinchuriki. S'il était venu jusqu'ici c'était bien pour affronter ce genre d'adversaire et le faire souffrir un maximum, il voulait prouver au Hatake qu'il n'était pas à la hauteur de protéger son élève.

" Shi shi shi ! Voilà qui est intéressant les amis, je sens que toi et moi on va pouvoir faire mu-muse aujourd'hui. J'espère que tu as pris ta bouée l'ami !"

Tout en s'arrêtant devant le tas de cadavre fraîchement entassé le shinobi arrachait la tête du jônin de Konoha pour la faire rebondir dans sa mains, geste symbolique de provocation servant à demander au démon s'il pensait être plus puissant que lui. Tout était prévu dans le moindre détails, il connaissait déjà la suite des événements à venir. Devant pourtant récupérer le plus de terrain possible il décidait d'agir à sa façon en laissant à son allié de trouver une façon de se protéger de sa prochaine attaque. L'épéiste arrachait l'oreille de la tête qu'il lançait en direction des konoha-jins avant de leur envoyer une invitation à combattre plus sérieusement. Enchaînant différents mudras le jônin envoyait une attaque katon puissante dont il avait la maîtrise depuis des années.

"Katon - Gôka Messhitsu ! Tel un véritable démon je ferai mon apparition à travers les flammes de l'enfer shi shi shi !!!!!!"


© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 7 Aoû - 21:17


Un cadre merveilleux pour s'amuser


A Grim Fate by Dragon Ball Kai on Grooveshark


Visions Horribles

Posé sur cette branche, Akito observais l'épéiste, cette épée.. Samehada une épée faite non pas pour trancher, mais pour lacerer la peau de ses ennemis tout en dévorant leur chakra. Cette lame était en soit une énigme, simple objet ? Ou entitée vivante, Akito n'en savais rien et a vrai dire, il n'en avais cure. Il était là assis, attendant que quelque chose se passe, histoire de l'empêcher d'aller trop loin et l'empêcher de rentrer chez lui. La mizukage savait être effrayante lorsqu'on échouais une mission.. Mais ce qui le poussait a rester sur cette branche et ne pas descendre c'était la haine qu'il nourrissait envers Konoha, une ou deux escouades en moins ne serait pas un souci pour lui et pour tout dire ça l'arrangeais bien. Lui qui avais du se battre pour les caprices d'une Mizukage complètement folle. Akito avait vécu le début de cette guerre. Il était déjà né le jour ou Kyuubi fut volé et parmi sa génération de Ninja, il devais certainement être le dernier, ses compagnons d'arme devait être décédé depuis un bon moment.. La longévité des ninjas de Kiri ne dépendait que de la volonté du Mizukage

Si Akito avait réussi a survivre dans le village de la brume sanglante en période de guerre c'est qu'il avait le potentiel.. et pourtant les personnes comme ce Keidan constituais un mystère pour lui, tant de folie pour une si jeune personne. Il devais être seulement sorti de l'adolescence et pourtant il nourrissait plus de folie que Akito et tout son clan réuni.. Du moins ce qu'il en restais. Au moment ou il allais descendre de sa branche, un nouvel ennemi fit son apparition.. un jeune garçon.. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Il n'avais pas peur de lui ? Lui aussi devais être fou. N'importe qui aurais compris qu'il ne faudrait pas s'aventurer près d'un type comme ça. Nôtre instinct de survie fait qu'on peux juger la dangerosité d'un ennemi.. Mais ce type était là.. et lança l'offensive contre lui avec.. un dragon de cristal il semblerais.. qui vint se fondre sur Keidan

Mon regard a moi vint se porter sur ma gauche.. un, deux.. Non, trois corbeau venait de se poser sur la branche d'à coté.. Trois autre sur une autre et tout un tas derrière.. Et avant que je ne puisse faire quoi que ce soit ils se mirent tous a exploser d'un coup. D'un mouvement vif je me débarrassait de mon haori qui pesait un peux trop lourd a mon goût et mit finalement le pied a terre.. moi qui pensait rester spectateur de ce combat j'allais devoir mettre la main a la pate.. cependant, je n'avais pas vu celui qui était l'auteur de cette attaque.. mais elle m'avais fait quelques dommages au bras

Mon regard se porta sur le nouvel arrivant.. Cheveux gris et la tenue des Jônins de Konoha.. Bon, si c'était ces deux la les renfort ça n'allait pas être compliqué.. eux étaient habitué a vivre dans le calme nous, on savais comment s'y prendre avec ce genre de personne. Son bras gauche pendait, ça allait prendre un peux de temps avant que l'engourdissement ne se dissipe, il ne pouvais s'en prendre qu'à lui même pour le coup. Ses sourcils se froncèrent il avais eu chaud pour le coup. Il levais son bras droit après que Keidan eut fini de faire sa provocation et après avoir fait ses mudras, le brouillard commença a se lever réduisant le champ de vision des deux ninjas de Konoha. Pour l'épeiste, il ne devrais sûrement pas avoir de problème pour se repérer.. Quelque chose attira l'attention d'Akito.. un espèce de..renard ? Sûrement une invocation de bas niveau, il décida de se reconcentrer sur le combat

Puis après que l'épéiste eu lancer son jutsu Akito se plaça derrière

« Ça c'est pour l'attaque surprise ! Harryu Mōko   »

Et un dragon de glace se forma avant d'aller s'écraser sur la position des deux ninjas.. Il en profita pour reculer un peux, avec son bras manquant il risquerais d'avoir quelques soucis si jamais on venait a son niveau, pour le corps a corps, il devrais compter sur les talents de l’épéiste



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1294
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Ven 8 Aoû - 14:56
[hrp]Comme c'est mon personnage qui prends l'initiative, Yuta et moi avons décidé d'échanger nos places. Vous pouvez faire de même si cela vous arrange pour rendre le combat plus dynamique Wink[/hrp]

Le combat débutait vraiment, pour une raison inconnue, le Yuki avait échappé au sort d'illusion d'Anju... Bon ce n'est pas grave il allait retrouver autre chose pour en venir a bout ce n'est pas comme si que cette technique qu'il venait d'utiliser était si ultime... Enfin le problème c'est que la brume commence a se lever et ça l'agaçait sérieusement. Comme si qu'il était incapable de s'en débarrasser alors que cela peut presque contrer son sharingan.

Il était loin de Yuta pourtant ils tentaient de les viser les deux en même temps. C'était étrange comme stratégie mais jamais son élève aurait le temps de se défendre face a une attaque combinée comme ça. Serrant les dents il finit par décider de s'en servir. Cela faisait extrêmement longtemps mais il n'avait pas le choix, la vie de son élève était en jeu... Il espérait qu'il l'avait gardé en réserve mais il n'avait plus le choix... Heureusement qu'il a eu la prévoyance de donner un de ses kunais a chacun de ses élèves. Néanmoins s'il ne l'avait pas pris, il ne pourrait pas le sauver.

Hiraishin no Jutsu... le vol du dieu de la foudre... La technique de son grand oncle. Il se plaisait a penser qu'il la maîtrisait aussi bien que lui mais humble comme il est, il savait que non en tout cas elle lui sauvait encore la vie comme elle avait sauvé la vie de Minato. Apparaissant soudainement près de Yuta, il pose une main sur son épaule et utilise une nouvelle fois sa technique espace temps pour esquiver les deux jutsus en réapparaissant dans le dos de l'épéeiste de Kiri, penser qu'il était identique a Kakashi serait une erreur, il tenait aussi beaucoup de sa grand mère...

Usant de cette technique une nouvelle fois, il se téléporte la ou il avait projeté son kunai plus tôt la brume les gênerais surement, en tout cas ils avaient esquivé l'attaque combinée, il en faudra plus pour attraper l'un des descendants d'Asuka Namikaze petite soeur de l'hokage 4e du nom...

Quant a Anju, cela était simple, elle décida de s'en prendre au jeune homme au cheveux blancs, ses capacités sensorielles lui permettant de localiser avec exactitude le shinobi adverse. Il n'était plus question de l'immobiliser et poser un ultimatum mais bien de le vaincre. Elle était une experte en taijutsu et le jeune homme allait vite le comprendre, le taijutsu des renard est très fluide, très rapide et tape très fort. Elle se servait de ses quatre pattes et vise en priorité le bras paralysé.

Toshiro dans ce labs de temps la commence a effectuer des sceaux avec ses mains, très rapide comme son grand père, il préparait une technique de vent, idéale pour dissiper la brume. Cela leur donnerait un peu de répit a vrai dire.

"Fûton: le souffle divin"

Soufflant une puissante rafale de vent, cette technique était idéale pour retirer la brume persistante dans le coin. En espérant que son élève saisira cette opportunité.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1350
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Ven 8 Aoû - 16:36


L'éveil d'un vrai démon




M
on attaque avait échoué,ce gars là n'été pas un épeiste légendaire pour rien,je m'en doutais un peu.Mon dragon avait dévorée un clone puis s'écrasa au milieu de l'eau.L'épéiste c'été caché dans la cascade.Il en sortis juste après mon attaque,Il fixais son allié qui se faisais attaqué par mon sensei.Il s'inquiètais peut-être.L'épeiste s'approchai de moi.

En marchant il dit:" Shi shi shi ! Voilà qui est intéressant les amis, je sens que toi et moi on va pouvoir faire mu-muse aujourd'hui. J'espère que tu as pris ta bouée l'ami !".

J'ignorais complétement son commentaire que je devrais futile,ce n'es pas le blabla qui allé le faire gagné.Puis il s'arrêta devant la pile de cadavre et arracha la tete du jônin et le montra vers moi.Une provocation ça ne marchait guère sur moi,je le fixai avec un regard vide.Si il croyais m'intimidais ou m'énervais il se trompais lourdement.Puis il arracha une oreille puis la lança.Mais que pensais t'il faire?Nous n'étions pas comme ces pitoyables "Jônin" et ça il allé vite le comprendre.

Puis il fit des mudra ensuite il dit:"Katon - Gôka Messhitsu ! Tel un véritable démon je ferai mon apparition à travers les flammes de l'enfer shi shi shi !!!!!!"puis s'en suivit un torrent de flammes venant dans nos direction.

Puis un brouillard commençais à se levée,ça sentais très mauvais pour nous.Soudainement Toshiro Sensei apparu,Il posa sa main sur mon épaule et là j'avais eu l'impression d'etre téléporté,un jutsu?Je n'en savais pas plus.

Je dis à Rokubi:Rokubi...j'ai besoin d'aide cette fois.

Il ne répondit rien.
Je glissa mon cache oeil dans la poche de mon sensei.Je commençais à puisé dans le chakra de Rokubi,un voile de chakra commença à se formé autour de moi,je n'avais pas le choix cette fois,je devais puisé dans son chakra,espérons qu'il ne me vide pas comme un lapin,le voile de chakra avait une queue puis 2 puis 3 et j'arretai de puisé dans le chakra de rokubi passé les 3 queue ça allait devenir dangereux pour moi,même si j'avais prévu quelquechose afin de ne pas dépassée les bornes.

Puis Le sensei se mis ensuite à faire des signes avec sa main et dis:"Fûton: le souffle divin", après qu'il eus fais ça une puissante rafale de vent se déclencha dispersant le brouillard.

A peine distinguais je l'ombre du gars qui maitrisais la glace,je lançais une offensive,je tendis la main dans sa direction,le bras du voile de chakra qui me recouvrais s'allongea puis  lui saisirent la taille pour ensuite le projeté violemment contre la statue de Madara .mon attaque n'as pas échouée et vu la violence il s'évanouit sur le coup étant donné la rapidité et l'effet de surprises qui y été rajouté.Je recyclais ensuite les reste de mon dragon pour en faire des aiguilles de cristal plus puissante grace à mon chakra que je balançais sur le type qui maitrisais la glace.Les aiguilles se plantèrent ensuite dans son coeur et autres partie vitale,il été mort.Alors l'épeiste croyait t'il encore que c'été lui le démon ici?Ou avait t'il enfin compris que il n'y avais qu'un vrai démon ici et que c'été Rokubi.Puis brutalement ma peau se déchira une quatrième queue apparu j'avais perdu le contrôle...
je prenais l'apparence d'un démon puis plus rien.Le démon que j'été devenu fis poussais un cri glaçant le sang,puis il alla sur la tête de madara et préparé une salve de chakra...


Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1294
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Mar 12 Aoû - 12:28
La situation n'allait pas si mal, l'esquive de Toshiro avait rempli son office apparemment et rien ne semblait pouvoir arrêter les shinobis de Konoha. On pouvait dire que les combattants de Kiri étaient de haut niveau mais Yuta possédait un atout que rares étaient les ninja a savoir contrer. C'était néanmoins a double tranchant... Ils avaient tenté de travailler son contrôle sur le démon a queues mais jamais ils ne s'étaient servis du manteau a quatre queues en situation réelle.

Néanmoins il avait décidé de le faire... Son disciple avait glissé son cache oeil dans la poche de Toshiro. Il ne le sentait pas bien cette histoire... S'il échouait a lui faire reprendre conscience, ils allaient finir par dévaster le territoire du pays du feu ou voir même le village de Konoha... Leur foyer. Il n'y avait plus de brume et le démon passait a l'offensive. L'avantage de cette manière de faire c'est que l'épéiste sera surement focalisé sur Yuta.

Une offensive, voila ce qu'il fallut au démon a queues pour anéantir le shinobi maîtrisant le hyôton. Pendant une seconde, Toshiro se demande combien de temps son disciple mettra a le dépasser avec un tel pouvoir a sa disposition. C'était maintenant a son tour de jouer et de neutraliser l'autre adversaire, en fait il allait le tuer purement et simplement. Il se demandait a sa reprise de conscience comment il allait accepter le fait d'avoir tué.

Avisant Anju d'un signe de tête, il avait une stratégie en tête et elle le devinait aisément. L'idée était de séparer l'homme de son arme et de l'achever. Portant son katana a la hanche, il pose sa main dessus et la technique de Chakra Nagashi lui permet d'électrifier sa lame. Le renard expert en Taijutsu se met a attaquer soudainement l'épéiste de Kiri, esquivant assez agilement les contre attaques a l'épée jusqu'à ce qu'un kunai espace temps atterrisse soudainement entre les deux pieds de son adversaire.

Yuta venait de tuer... et l'autre ennemi de Kiri n'allait pas tarder a connaître a son tour le même destin. Se téléportant soudainement a moins de trente centimètres de l'adversaire, il avait gagné, il était dans son espace vital, le légendaire épéiste de Kiri avait une trop grande arme. Iaidou... la technique qui permet de dégainer son arme a une vitesse incroyable. Si rapide qu'il n'y avait même pas de sang sur le katana du jonin de Konoha.

Coupé en deux, vite fait et bien fait. Pendant une seconde il s'inquiète des retombées politiques avant de reporter son attention vers son élève. Sérieusement il n'avait pas le droit a l'échec. L'échec signifierais la mort de nombreux ninjas et surement la sienne. Quoique Toshiro se fichait complètement du fait qu'il puisse mourir, mais il était comme de nombreux ninjas, prêt a se sacrifier pour la sécurité du village. Lançant un de ses kunai espace temps en l'air, il décide de le cloner afin que les balises espace temps retombent par dizaine un peu partout.

Il disposait maintenant d'échappatoire par dizaine et d'un moyen efficace pour temporiser un éventuel affrontement. Soyons franc, même s'il dispose de pas mal de chakra, enfin beaucoup plus que son grand père, il était loin, mais très loin d'égaliser un démon a queues. Sortant le cache oeil, il se téléporte a une dizaine de mètres de son élève, le regard sérieux. Montrant a Yuta son cache oeil il lui dit d'une voix forte:

"Yuta! Domine toi! Reprends le contrôle sur ton démon!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1350
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Mar 12 Aoû - 13:43


Le retour de Yuta





L
e démon que j'étais devenu balancé des salves de chakra sur les deux ninjas restants et sur le terrain. Puis descendis de la tête de Madara pour arriver sur l'eau, il fixait les deux ninjas et fit poussait une sorte de rugissement effrayant. Moi j'étais dans une salle sombre, je ne sentais presque plus rien mais je me souvenais de très peu de chose.J'avançais dans mes ténèbres intérieures, et je dis :Qui suis-je déjà ?Que-ce que je ne fais là aucune réponse. Je n'arrivais pas à me rappelais.Je continuais du marché après tout qui pouvait je faire de plus, il faut que je me rappelle. Alors que je cherchais à me rappelais qui j'étais, je commençais à penser que j'étais peut-être personne qui sait ? j'étais un peu perplexe là-dessus et si j'étais simplementamort ?Le démon cracha de l'acide sur l'épéiste qui dut s'éloigner. Quant à je cherchais une sortie ou quelque chose qui y ressemblait. Toshiro se téléporta près de l'épéiste et utilisa la technique Iaidou, l'épéiste se fit trancher en deux, il ne restait plus que Toshiro et son renard. Il lança quelques balises espace-temps qui tombèrent un peu partout le démon les fixait. Il fonça droit sur le renard et le griffa puis avant même qu'il puisse réagir Toshiro qui était à quelques dizaines de maîtres de lui montra le cache œil. Il fit des sortes de rugissement mais resta immobile en fixant le cache œil.

Toshiro dit :Yuta ! Domine-toi ! Reprends le contrôle sur ton démon !

Alors que je errais en moi-même je vis uns sorte de fenêtre qui me permettait de voir ce qui se passait à l'extérieur. Je vis quelqu'un me montrant un cache œil, qui étais-ce lui déjà?je le fixais attentivement et c'est alors que des souvenirs du combat resurgirent, mon sensei mais oui c'était mon sensei et moi qui suis-je ? je fixais le cache œil, des souvenirs de mon père, de Rokubi, de ma mère je me rappelais tout. Je suis Yuta Daishô la prochaine légende du monde des shinobis soudainement les ténèbres se brisai hmm ? il se passe quoi encore. Le manteau de chakra commença à se dissiper, puis une fois dissiper je repris conscience. Mon corps était rouge et me brûlait de façon sévère probablement à causer la transformation, j'étais dans un sale état, ma vision se troublait, mes jambes commençaient à me lâchaient c'était très dur pour moi de tenir debout, je fixais un peu la vallée de la fin, elle était dans un sale état elle aussi, l'épéiste légendaire est mort découpé en deux et son allié je l'ai tué.Cela ne me faisait pas grand-chose d'avoir tué l'allié de l'épéiste après tout il n'avait qu'à pas attaquer konoha.

Je fixais mon sensei et je lui dis : Sensei On dirait que je suis bon pour l'hôpital.

Sur ces mots je tentai de tenir debout pour ne pas couler ce qui était très dur.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom Kagami
Uchiha Kagami
avatar
Messages : 134
Ryôs : 1873
Date d'inscription : 09/05/2013

Fiche Ninja
Nindô: Protéger le clan
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Mar 12 Aoû - 17:16

Ryû était en route pour Konoha dans le pays du feu. Un de ses amis jônin l'avait renseigné à propos de Keidan, un shinobi que tout le monde gardait à l'oeil. Il n'était apprécié de personne car sa seule raison de vivre était de faire couler le plus de sang. Personne ne le comprenait et ceux qui avait tenté n'était plus de ce monde. Tout comme sa cousine Ryûko, même s'il n'en avait jamais parlé ensemble, Ryû n'aimait pas l'état du village et souhaitait changer cela quitte à battre la Mizukage. Et Keidan ne faisait pas partie des shinobi qu'il souhaiterait voir au village si la Mizukage actuelle venait à perdre son poste. C'est pour cela qu'il se tenait au courant des missions qu'il effectuait en général. Mais cette fois, la mission était plus grave que cela laissait supposer entendre. Il avait une mission à faire très proche de Konoha, pourchasser un déserteur de Kiri qui s'était réfugié au pays du feu. Un village avec lequel ils étaient en guerre froide car Kiri avait dérobé le célèbre démon à neuf queue qui appartenait à Konoha. C'était d'ailleurs Ryû qui en était le jinchuriki.

Il était parti bien après Keidan mais sa vitesse de déplacement était assez rapide pour le rattraper. Il consommait un peu de chakra pour avoir une vitesse supérieure à la normale, chose qu'il pouvait se permettre de faire grâce à la réserve de chakra qu'il avait en tant qu'uchiha et avec kyûbi en lui. Sur sa route il croisa Zetsubô Shieru, un oi-nin de Kiri dont se méfiait Ryû même s'il ne le connaissait pas si bien que ça. L'ambiance de kiri était si mauvaise qu'il était difficile de se faire confiance les uns les autres, Ryû détestait tellement cela mais il n'était pas naïf et préférait se méfier à tord que de mourir. Ryû n'était pas en mission officielle et voulait donc éviter d'avoir de la compagnie mais il voulait aussi en savoir plus sur ce Shieru et lui proposa de le suivre.

Il ne parla pas plus sur la route, tout les deux ayant une assez grande réputation à Kiri, ils connaissaient les fait d'armes de l'un et de l'autre mais rien de plus. Ryû restait devant et grâce au chakra du démon à six queue, il put changer sa trajectoire et aller vers un lieu proche : la vallée de la fin. Là bas il sentait le chakra du démon qui lui faisait brûler son estomac. Heureusement cela se calma et quand il arriva, il put voir le démon se déchaîner sous la forme du manteau en version 2. Il resta en hauteur, dissimulant son chakra comme un assassin. Il était sur le point d'aller calmer le démon de lui-même avec ses pupilles mais il semblerait que l'autre ninja put faire reprendre ses esprits au jinchuriki. C'était assez surprenant, rare sont ceux pouvant reprendre le contrôle sans sceau.

Ryû proposa à Shieru d'attendre cacher là afin d'éviter qu'ils se sentent menacer et de n'intervenir que s'ils engageaient le combat. Techniquement, Shieru était d'un rang bien supérieur au sien mais il n'était pas en mission officielle donc chacun faisait ce qu'il voulait. Ryû descendit le premier et atterrit à côté du cadavre de Keidan, Samehada traînant à côté. Il n'avait pas ses mains sur ses sabres, au contraire il voulait paraître le plus amical possible. Son expression était neutre, ni gentil ni méchant, montrant qu'il voulait juste discuter. Vu que le jinchuuriki semblait complètement affaibli, il s'adressa directement à l'homme aux cheveux blancs.


- Je m'appelle Terumii Ryû, je suis un ninja de Kiri. Je ne veux pas me battre contre vous, je suis juste venu rapporter leur cadavre et l'épée. Votre ami tient à peine debout et vous avez utilisé pas mal de chakra, ce ne sera pas avantageux d'entamer un combat et mon but ici est tout autre. Qu'en dites-vous ? Voulez-vous bien m'écouter ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsubô Shieru
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1255
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Mer 13 Aoû - 13:43
Je m'étais levé tôt ce matin.. Être Oi-Nin n'était pas de tout repos.. Le Mizukage en personne m'avait chargé d'une mission, je devais m'occuper d'un ninja dénommé Keidan. Ce dernier était plutôt instable et voulait que Kiri règne comme un village sanglant et hostile pour tous les autres. Quant à moi, je faisais parti de ses personnes qui étaient neutres, la paix comme la guerre me convenait à vrai dire. Je sentais que ça n'allait pas dans ce village et que notre dirigeant n'allait pas rester à sa place très longtemps selon moi, s'il y avait un conflit interne.. Je ne resterais pas neutre, j'irais du côté qui convient le mieux à mes attentes, même si cela devait être à l'encontre du Mizukage. J'étais un ninja fidèle à mon village, mais je m'estimais comme indépendant, je n'aimais pas trop recevoir des ordres et encore moins y obéir.. Si je voulais sortir du village, personne n'avait à m'en empêcher.
Sur la route qui menait à Konoha, je croirai un jeune ninja de mon village.. Il s'agissait de Ryû Terumii, le Jinchuriki de Kyuubi. Lui aussi faisait parti de ses sang-mêlés ! En plus de descendre des Terumii, il était aussi un Uchiha. Ce jeune gars avait un réel potentiel c'était certain ! Mais je ne le considérais pas comme un ami, ni même comme une connaissance par ailleurs. J'avais déjà entendu parlé de ses faits d'armes mais sans plus. Il prenait la même direction que moi, sans doute avait-il été envoyé pour la même chose. Il me proposa de le suivre.. Comme-ci j'avais besoin de lui peut-être ? Ce petit avorton avait l'air de prendre les gens de haut et cela ne me plaisait pas beaucoup, voire pas du tout ! Mais bon.. Nous empruntions la même direction alors pourquoi ne pas continuer ensemble ?
Sur le trajet, nous n'échangions pas un mot.. Pourtant l'un comme l'autre nous voulions nous découvrir, était-ce l'appât de puissance ? Nous avions nos puissances respectives et prenions en considération celle de l'autre. Malheureusement pour lui, je savais plus de choses sur lui que lui sur moi. Ma maîtrise du Meiton n'était pas connu de grand monde malgré ma notoriété plus que certaine.. C'est ça que j'aimais bien, lorsque les gens assistait à la démonstration de force de cette affinité ! Elle était tellement polyvalente.. Tellement puissante qu'on pourrait limite la considérer comme du Kinjutsu pour vous dire. Cette dernière avait influencé mon chakra et mon aura, ces dernières étaient d'un noir abyssal.. De plus c'est grâce à ça que je dois la couleur noire de mon Raiton, le Kuroï Raiton était comme le basique, c'est juste sa couleur qui changeait. Ce n'était pas donné à tout le monde.
Ryû et moi arrivâmes à la Vallée de la Fin, un lieu très connu dans le monde entier pour avoir été marqué par l'affrontement autrefois d'Hashirama Senju et d'Uchiha Madara.. Deux ninjas légendaires encore encrés dans la légende ! De là, nous vîmes deux ninjas de Konoha ainsi que les corps de nos camarades gisant au sol. L'un des ninjas étaient vraisemblablement l'hôte de Rokubi, le Bijuu à six queues. Ce dernier fut rapidement calmé par son camarade au cheveux blancs. D'après le niveau de chakra qui émanait de ce dernier, il devait être un Jônin, voire plus.. C'était assez dur à déterminer à vrai dire. Mon jeune acolyte me conseilla de rester planquer ici, pour ne pas que les Konohajins puissent se sentir agresser.. Ce n'était pas une idée qui me plaisait ça.. Ah non non non ! Je n'étais pas du genre à rester tapis dans l'ombre pendant que les autres faisaient tout le taff, ce n'était pas mon genre. Je me considérais plutôt comme un homme d'action !
- Je m'appelle Terumii Ryû, je suis un ninja de Kiri. Je ne veux pas me battre contre vous, je suis juste venu rapporter leur cadavre et l'épée. Votre ami tient à peine debout et vous avez utilisé pas mal de chakra, ce ne sera pas avantageux d'entamer un combat et mon but ici est tout autre. Qu'en dites-vous ? Voulez-vous bien m'écouter ?
Lorsque je voyais ce jeunot intervenir de la sorte, je me disais qu'il était loin le temps de la violence gratuite.. Je décidai alors de me joindre à la conversation à mon tour, d'un bond je rejoignis mon camarade. Je fis en sorte de m'approcher au plus prêt de Samehada.. Putain qu'elle épée celle là ! J'avais pour ambition de me l'accaparer à vrai dire, il lui faillait quelqu'un s'assez puissant pour la maîtriser et mon chakra sombre devrait être à son goût d'ailleurs. Mais nous n'étions pas à là encore ! Je regardai les deux ninjas de Konoha, je devais montrer à Ryû comment il fallait s'y prendre dans ce genre de situation.
- Je me présente.. Zetsubô Shieru ! Ninja du village de Kiri ! Je vais être plus clair que mon jeune camarade.. Samehada revient de droit à notre village. Si dans le cas contraire, vous ne voulez pas nous la remettre, je serais donc obligé de prendre des mesures draconiennes à votre égard et vu votre état, vous ne tiendrez pas longtemps. Le choix est simple les gars, à vous de faire le votre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takamura Shiro
avatar
Messages : 59
Ryôs : 1294
Date d'inscription : 31/07/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Mer 13 Aoû - 18:44
La situation allait devenir passablement compliquée il le pressentait franchement mais il ne le savait pas encore de quelle manière. La peur que le démon a six queues prenne le contrôle de son hôte était réellement effrayante aux yeux de Toshiro. Le jonin aux cheveux argentés voit son disciple redevenir celui qu'il était, a la différence qu'il était épuisé et franchement il ne fallait pas qu'ils restent ici beaucoup plus longtemps. S'approchant de Yuta, il souriait sous son masque et passe un bras autour de lui pour le soutenir, décidant de carrément le prendre dans ses bras comprenant qu'il ne tiendrait pas debout s'il ne le faisait pas:

"En effet. Tu t'es bien battu... tu peux te reposer maintenant ne t'inquiète pas je te ramène au village."

Hissant le jeune hôte sur ses épaules, il commençait a se diriger vers le fond de la vallée quand Anju arrive soudainement, se plaçant sur l'épée légendaire. Se retournant, l'homme aux cheveux blancs remarque le ninja de Kiri. La renarde était blessée et grognait contre l'homme qui semblait ne pas vouloir combattre. D'un sens Toshiro n'était pas sur de pouvoir enchaîner sur un troisième adversaire. Bien qu'il possède pas mal de chakra, ce n'était pas infini et si les adversaires continuaient d'affluer il finira par y perdre la vie, celle de Yuta aussi.

Réfléchissant aux mots du jeune homme, il réfléchissait, il y avait eu bien plus de morts du côté de Konoha, une dizaine pour environ trois de kiri... Ils pouvaient très bien garder l'épée légendaire en terme de dédommagement. Il pouvait peut être lui tenir tête même si Yuta était en sale état, il semblait avoir le niveau d'un jonin lambda ce qui ne poserait pas trop de soucis. Sauf qu'il ne voulait pas tuer pour une stupide épée... Aussi puissante est elle selon les gens.

Alors qu'il allait donner sa réponse, un autre type fait son apparition, il semblait bien plus fort, peut être même qu'il équivalait le jonin de konoha ce qui n'était pas une très bonne nouvelle a vrai dire. Son regard se fait dur, l'arrogance de l'autre type l'énervait, comme si qu'il suffisait de menacer pour obtenir ce qu'il voulait. Néanmoins il avait pris sa décision avant même qu'il parle. Il ne laisserait pas ses élèves prendre des risques inconsidérés... Fixant le jeune homme aux cheveux blancs, il finit par dire:

"Récupérez l'épée et les corps de vos compatriotes. Je vais faire mon rapport a mon village. Vous n'aurez que quelques heures pour quitter le territoire du pays du feu. Je vous dis ça pour votre bien. L'Hokage exigera surement réparation... A voir ce que votre Kage en dira."

Soupirant, Toshiro regarde un peu le ciel avant de reprendre:

"J'espère pour vous que la Mizukage sera d'humeur coopérative parce que de sa réponse se décidera la paix ou la guerre. Je ne veux pas faire couler plus de sang que nécessaire... Alors montre toi convainquant petit."

En effet, Konoha ne pouvait pas se permettre de rien faire ni rien dire sur cet incident, dans ce contexte de guerre froide, s'ils ne faisaient rien a l'encontre de Kiri, ils passeraient pour faible et ça sera la porte ouverte a toutes les déclarations de guerre et les invasions diverses et variées. Il avait délibérément ignoré le ténébreux. Sa manière de parler ne lui avait pas plu et il pensait que sa seule motivation était de récupérer l'épée a terre. Le fait qu'il soit prêt a engager le combat ne voulait dire qu'une chose, la paix il soit il s'en fichait, soit elle lui était indifférente... C'est pour cela qu'il misait plus sur le petit aux cheveux blancs. A voir s'il avait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Shinji
avatar
Messages : 81
Ryôs : 1350
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Devine

Fiche Ninja
Nindô: Devenir une Légende
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 14 Aoû - 10:23


Un sacré combat s'annonce





A
lors que j'allais tomber dans l'eau à cause de mon état qui n'était vraiment pas terrible. Toshiro sensei passa un bras autour de moi pour me soutenir puis décida carrément de me porter, il avait sûrement compris que je ne pouvais me maintenir debout très longtemps sans soin.

Il me dit :En effet. Tu t'es bien battu... tu peux te reposer maintenant ne t'inquiètes pas je te ramène au village.

Je fermais les yeux mais je restais conscient pour l'instant. J'entendis un grognement, un renard ? ce grognement ressemblait à celui d'un renard, oui un renard... blessé probablement. Alors que je levais légèrement la tête et que je fis un dernier effort pour regarder ce qui se passait je vis un jeune homme aux cheveux blancs,

il dit :-  Je m'appelle Terumii Ryu, je suis un ninja de Kiri. Je ne veux pas me battre contre vous, je suis juste venu rapporter leur cadavre et l'épée. Votre ami tient à peine debout et vous avez utilisé pas mal de chakra, ce ne sera pas avantageux d'entamer un combat et mon but ici est tout autre. Qu'en dites-vous ? Voulez-vous bien m'écouter ?Après qu'il est dit cela un autre gars surgit et ma vision se troublait de plus en plus m'empêchant de le voir correctement

Il dit :-  Je me présente... Zetsubô Shieru ! Ninja du village de Kiri ! Je vais être plus clair que mon jeune camarade... Samehada revient de droit à notre village. Si dans le cas contraire, vous ne voulez pas nous la remettre, je serais donc obligé de prendre des mesures draconiennes à votre égard et vu votre état, vous ne tiendrez pas longtemps. Le choix est simple les gars, à vous de faire le vôtre.


Puis plus rien je perdis conscience, je me suis retrouvé alors devant la cage de Rokubi et je lui
dis :Merci.

Il me fixait puis ne répondit rien peut-être n'avait-il rien à dire cette fois-ci, je m'attendais à presque tout avec ce Bijuu.

Je lui dis :Au fait c'est quoi ton prénom?Tu dois bien en avoir un.

Il attendit un instant puis répondit :Mon prénom ?Pourquoi ça t'intéresse et puis si tu veux le connaître tu devras m'affronter Yuta tu n'as pas le choix.

une sorte de sourire se dessiner sur son visage.

Je répondis :Ok, Rokubi je t'affronterais quand je serai prêt,c'est à dire bientôt.

C'était dit nous allions bientôt nous affronter Rokubi et moi,cet affrontement ne sera pas facile ni pour l'un ni pour l'autre j'avais hâte, très hâte...


Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom Kagami
Uchiha Kagami
avatar
Messages : 134
Ryôs : 1873
Date d'inscription : 09/05/2013

Fiche Ninja
Nindô: Protéger le clan
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 14 Aoû - 11:07

Ryû aurait préféré gérer ça tout seul mais il n'avait pas trop le choix de devoir faire avec Shieru. Lorsque ce dernier arriva à côté de lui et se montra plus menaçant que ne l'était le jeune uchiha, il sentit immédiatement qu'il allait rendre les choses plus difficile. Il ne comprenait pas pourquoi il voulait tant faire un rapport de force alors que les choses pouvait aller simplement. Il était évident que ce n'était pas dans leur intérêt de combattre et ils étaient assez intelligent pour comprendre une chose aussi simple. Il resta face au shinobi aux cheveux argentés mais regarda Shieru du coin de l'oeil avant de soupirer en baissant légèrement la tête et fermant les yeux. Il n'avait vraiment pas envie qu'une guerre éclate entre Kiri et Konoha, le village de la brume sanglante ayant déjà assez de problèmes à régler.

Lorsque l'homme aux cheveux argentés prit la parole, Ryû redressa sa tête et ouvrit les yeux pour le regarder. Il remarqua alors que l'homme le fixait en parlant, comme s'il s'adressait à lui. Ryû ne pouvait pas lui en vouloir et comprenait même puisqu'il semblait partager le même but que le chûnin : ne pas faire couler plus de sang. Il espérait néanmoins que Shieru n'allait pas se vexer ou faire des actions inconsidérés. C'est quand le ninja de Konoha prononça les mots "votre Kage" que cela fit tilt dans la tête de Ryû. Et encore il parla un peu plus de la Mizukage, l'expression de Ryû avait totalement changé. Il était entièrement dégoûté, comme si Jiraiya venait de tomber sur un bain mixte remplis de vieille femme, Ryû avait la même expression. Il avait oublié qu'il était partis sans ordre et que maintenant il allait devoir faire un rapport à cette femme flippante. Alors quand le jônin termina sa phrase en demandant à Ryû de se faire convaincant, il répondit sur un ton désespéré :


- Oui... Je vais faire de mon mieux...

Il n'avait vraiment pas envie de revoir cette femme. Si froide, si effrayante, il n'y avait jamais aucun animal ou insecte près d'elle, comme si tous savait qu'il ne fallait pas s'approcher. On pouvait entendre quelques fois les croassements d'un corbeau à la tour du Mizukage mais même eux se faisait rare. Puis Ryû repris ses esprits et remarqua le corps de Keidan tranché en deux, il allait être difficile à transporter comme ça. Il ouvrit alors un sceau fait par les unités de sceaux et scella son corps à l'intérieur. De toute façon ils vont juste faire quelques kilomètres et brûler son corps pour ne laisser aucune trace. Une fois le corps scellé, il referma le rouleau et le plaça à l'intérieur de son kimono avant de se retourner vers l'homme aux cheveux argentés. Ryû mit ses bras le long de son corps et inclina légèrement sa tête en signe de respect.

- Désolé pour les dégâts qu'ils ont causé et merci de votre considération. Je suis sûr que votre village aura un dédommagement, avec ou sans l'accord de notre Mizukage.

Il redressa sa tête en ouvrant les yeux et relâchant ses épaules pour se détendre et parler plus normalement.

- Kiri ne sera pas toujours comme ça et quand cela changera, j'espère que la relation avec votre village sera moins tendue.

Il voulait éviter de trop en dire pour ne pas montrer que le village de Kiri était en fait affaiblis. La majorité des ninjas obéissait à la Mizukage simplement par crainte et beaucoup aspirait aux idéaux qu'avait installé Terumii Mei, le Godaime Mizukage. Ainsi tout le monde au village pouvait sentir qu'une guerre civile allait finir par éclater un jour ou l'autre, même la Mizukage. Néanmoins cette dernière ne s'en souciait guère car sa force était incroyablement sombre et meurtrière, suffisante pour contrôler le village à elle seule. Ryû alors avait seulement prononcé quelques paroles suffisante pour faire comprendre au shinobi argenté que le village de Kiri n'allait pas rester le même et que ce genre d'incident n'arrivera plus à ce moment là.

Il regarda ensuite son camarade Shieru qui a du s'empresser de récupérer ce sabre. Il se rappela d'ailleurs que Samehada est un sabre qui ne se laisse porter que par le vainqueur du précédent porteur, à moins d'avoir un chakra à goût de poisson comme Hachibi. Alors il valait mieux sceller l'arme dans un rouleau et le ramener à la Mizukage pour qu'elle choisisse elle-même qui sera le prochain détenteur. Ryû se demandait si l'oi-nin avait pensé à ça même s'il semblait très désireux d'avoir cette épée, à tel point que Ryû ne serait pas surpris de le voir prendre égoïstement l'épée sans en avoir l'accord. De toute façon Ryû n'avait pas réellement envie de traîner plus longtemps ici avec lui après le rapport en force qu'il a démontré tout à l'heure, c'est clairement pas le genre d'homme à faire de la politique mais d'action.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsubô Shieru
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1255
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   Jeu 14 Aoû - 13:50
En réalité, plus j'analysais la situation et plus je remarquais que j'étais la seule personne se montrant médisante.. Il est vrai que cela ne me déplaisait pas mais bon, c'est toujours mieux de se montrer amical, même si les personnes en question étaient ce qu'on pouvait qualifier d'adversaire. Sans discretion, je regardai Samehada avec envie, je voulais cette épée.. En fait, je voulais tout ce qui se rapprochait de prêt ou de loin à la force, la puissance.. Malgré ma furieuse envie de posséder ce sabre, je devais attendre la décision du Mizukage, voler mon village n'était pas dans mes habitudes.. Je lui devais allégeance à vrai dire, je servais ses intérêts en tant que ninja et je commençais à me faire une " petite " notoriété par ailleurs. Durant mes services, on me reconnaissait par mon sang-froid.. De plus j'étais connu pour être provocateur et insolent, malgré le respect que l'on m'avait inculquer durant mon enfance, cette valeur avait quasi disparue après les évènements qui ont suivi les expériences de mon paternel. Je plongeai dans mon fort intérieur, histoire de retrouver mon ami de toujours..

- Franchement... Je dois dire que cela faisait un bail Shieru ! Et tu t'en sors plutôt bien avec moi, t'arrives à canaliser toute cette puissance et je t'en félicite ! J'ai rarement.. Non en fait je n'ai jamais vu une telle maîtrise ! J'ai beau t'observer, je ne comprends toujours pas pourquoi tu restes dans ton village et que tu ne sombres pas dans les ténèbres les plus totales..

- On est pas pareil toi et moi.. Tu n'as causé que destruction depuis ta création par Kaguya et tu le sais ! Je suis né avec des valeurs, même si ces dernières ont changé, je ne suis pas devenu un démon ! En fait, je suis Ange et Démon ! C'est comme ça que je me qualifierai ! Bon j'te laisse, j'ai encore quelques petites choses à régler avec mes camarades.

Ah celui là.. Toujours arrogant ! Il voulait vraiment que je sombre avec lui, je devais tout de même garder une part d'humanité ! Je pouvais me montrer brutal mais jamais je ne serais dénué d'intelligence ! Je ne faisais que suivre ma propre volonté après tout. J'approchai ma main de Samehada mais avant même de la saisir je m'arrêtai net.. Très peu de personne on pu manier cette épée, donc si mon chakra ne lui plaisait pas.. Je risquais d'en payer le prix c'est sûr ! Ryû avait scellé le corps de Keidan.. Il pouvait faire de même avec cette épée à mon avis, je le regardai du coin de l'oeil, lui faisant signe de s'en occuper et je me remis face à mes adversaires Konohajins..

- Ne vous inquiétez pas, le Mizukage n'engagera aucune représailles malgré les évènements. Je me tournai vers Ryû. Le Mizukage m'a prit sous son aile à un moment, j'irai moi même faire le rapport.. Ma mission était non officielle mais elle reste une mission donc je pense avoir plus de chance de lui " faire face ". Je me tournai de nouveau vers les Konohajins. Comme l'a dit mon camarade, le village de Kiri vous dédommagera cet accident. Mon arrogance était dû à notre situation, je m'en excuse mais j'espère que nous nous reverrons.. Dans de bonnes conditions cette fois-ci ! Du moins vous m'intéressez ninja masqué. Dis-je, d'un sourire ambigüe.

Je mis le corps d'Akito sur mon épaule, prêt à partir.. N'attendant que Ryû pour nous mettre en route. Keidan était un ninja assez doué à y repenser.. Mais cela devait arriver un jour j'imagine ! La mort lui allait si bien en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un cadre merveilleux pour s'amuser [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des musiques pour s'amuser
» Idée de défi-photos pour s'amuser...
» c'était juste pour m'amuser
» Blaguounettes pour rire et s'amuser ^^
» Cadre jaune pour Reese

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-