Partagez | 
 

 Discutions entre cousines [pv Anko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 15:41



Uchiha Ryûko





J'étais furieuse ... prise d'une veritable rage sourde. j'avais récemment apprise des choses horrible sur ma cousine. D'après ce que j'avais entendu des Shinobi de kiri, des camarades en qui j'avais confiance membre du village que j'aimais, s'étaient emparer d'elle et lui avaient fait subir d'horribles sévices. Elle avait fini d'après les dires de gens qui m'avaient interpeler a ce sujet, attachée a un pilori en place publique totalement nue et avait servie d'objet sexuel a bon nombre de concitoyens !

j'étais tellement écœurée et furieuse qu'en ce moment précis j'avais honte d'être une kirijin. Mes Sharingan naturellement lié a mes émotions étaient rester actifs depuis que j'avais apprise la nouvelle et les gens s’écartaient devant moi. Ils étaient surpris, moi qui d'habitude étais si gentille, si attentionnée, j'avais en ce moment une tête a faire peur, comme une personne qui allait pas tardé a commettre un meurtre.

cependant par chance je n'étais pas comme ça. En ce moment je me dirigeais vars un endroit ou j'étais sur de retrouvée ma cousine adorée, le lac près du terrain d'entrainement.

J'y arrivai rapidement, toujours folle de rage, mais en la présence de Anko ou Ryû, je ne pouvais naturellement pas affichée un regard assassin. je lui offris donc un regard doux et attentionné comme d'habitude, au détaille près de mes Dojutsu qui brillaient encore de leurs lueur malsaine dans mes prunelles.


Anko-nee ? je peu te parler un moment ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 16:17

Anko n’était revenue que depuis quelques mois au village suite à sa longue absence en captivité. Même si elle n’était pas une inconnue auparavant, la manière de rentrer chez elle avait fait d’elle une sorte de star, dit grossièrement. Enfin une star mais pas dans le genre héroïne, plutôt dans le genre star du X. Comment faire autrement après avoir été l’attraction principale et l’objet sexuel du village pendant des jours entiers où tous avaient pu admirer son corps entièrement nu à la vue de tous. On ne disait rien mais sur son chemin Anko entendait bien les chuchotements et sentait les regards posés sur elle comme s’il se remémorait l’apparence de ce qui est caché par ses vêtements...

Rentrée de sa dernière mission avec les renseignements demandés, la Jônin se pris du temps pour elle et alla se caler dans un endroit tranquille afin de lire l’un de ses fameux livres érotiques. Au moins ici personne ne la regardait de manière trop... Appuyée. Sa mésaventure avait notamment quelques ‘séquelles’ mais pas celles qu’on pourrait croire. Sa libido semblait avoir été décuplée mais ça ne surpris pas la rouquine à vrai dire, ayant son idée sur la question.

Perchée sur une branche d’arbre située au bord d’un point d’eau, la kunoichi pouvait profiter des rayons du soleil qui se reflétait jusqu’au moment ou une voix lui étant familière la tira de sa lecture. Heureusement qu’elle n’est pas arrivée plus tard, ça aurait pu être gênant... Regardant vers le bas, Anko vit qu’il s’agissait de sa cousine qu’elle n’avait pas vue depuis plus d’un an d’ailleurs. Sans tarder elle descendit de sa branche et lui sauta dans les bras, écrasant irrémédiablement sa poitrine au visage de la pauvre Ryuko qui aurait presque pu croire qu’un bulldozer lui étant rentré dedans.

« Ryukoooo ! Ça faisait un bail qu’on s’était pas vue ! Ca me fait plaisir de te revoir ! ♥ »

La jeune femme finit par lâcher sa prise avant d’étouffer sa cousine qui était comme sa sœur, la reprenant dans ses bras encore un temps avant de reculer quand elle se souvint qu’elle avait quelque chose à lui dire. Vu le ton de sa voix à ce moment, ça devait être sérieux.

« Quelque chose ne va pas ? Tu as l’air contrariée, Ryuko. Qu’as-tu à me dire ? »

En attendant de savoir ce qu’il en était, Anko en profita pour détailler sa cousine avec un regard inquisiteur tout en refermant son livre, ne pouvant cacher son intérêt face à une femme aussi séduisante qu’elle et leur lien de parenté ne la gênait surement pas. Elle avait changée depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues et en bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 20:12



Uchiha Ryûko






Cela devait arriver, j'aurais due m'en douter au moment même ou j'étais arrivée face à ma cousine. Après tout cela faisait a peu près une année entière que je n'avais pas vue Anko et Ryû. Ma grande cousine me sauta littéralement au cou, ce qui me surpris quelque peu à vrais dire.

La tête littéralement engoncée dans la potine de ma cousine je ne put rétorquée qu'un "Humpf !" étouffer et agiter un peu les bras. Ceci-dit la Terumii semblait maitriser la situation car elle mesura son élan d'affection pour me lâcher au bon moment, continuant en un câlin déjà moins contraignent pour mes poumons.

Prise dans cette accolade, je ne put que retrouvée mon calme et ma serainité. Anko allait plutôt bien d'après ce que je voyais et c'était le principal. J'avais eu peur qu'elle souffre encore de ce qu'elle avait subie, mais ce n'était pas le cas. Je soupirai d'aise et me laissai aller jusqu’à ce qu'elle me lâche et laissai tranquillement mes Yeux reprendre leurs couleur sombre.

Elle se détacha après un moment de moi et me demanda finalement l'objet de ma visite. je pris un aire un peu plus serieux alors qu'elle semblait m'examiner de la tête au pied.


Oui, et bien çà vrais dire j'ai entendu des choses plutôt affreuses en rentrant de ma mission, comme quoi tu aurait disparue pendant un moment puis finalement retrouvée a la merci de la libido du village entier en place publique ... Je voulais m'assurer que tu aille bien et dans une certaine mesure découvrir l'identité des gens qui ont bien put te faire ça ...

j'avais beaucoup changée depuis la dernière fois, j'étais devenu plus forte, plus assurée. J'avais grandit et murie, j'étais devenu une femme très appréciée au seins du village aussi bien pour mes compétences que pour ma mentalité, mais aussi ma beauté d'après ce que j'avais entendu. Anko aussi était vraiment devenu une très belle femme, mais malheureusement cela lui avait jouer des tours et ce n'était pas juste .. ceci-dit si on pouvait trouver un point positif dans la dictature de kiri, c'était que faire justice sois même était tout à fais possible ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 22:32

Même si la plupart du temps Anko savait conserver un certain sang-froid presque à toute épreuve, ce coup-ci elle l’avait complètement laissée de côté. Depuis le temps qu’elle n’avait plus vue sa cousine, autant dire qu’elle n’allait pas retenir son bonheur. Heureusement qu’elle a quand même su le maîtriser et laisser la pauvre Ryuko reprendre son souffle avant d’être étouffée entre les seins de la rouquine, bien armée de ce côté-là en plus. Meurtre fratricide avec la poitrine... Il y a mieux, quitte à devoir figurer dans le Bingo Book...

« Tu as bien grandit depuis qu’on s’est vues... Ca ferait déjà si longtemps ? »

Finit par demander Anko après avoir longuement examinée sa cousine de la tête au pied. Non-contente de la détaillée presque comme une pièce de viande, la rouquine ne s’était pas gênée pour aller tirer lui tirer le col histoire de jeter un œil à ce qui se cache dessous, se renseigner sur l’évolution de ce côté-là aussi.

La discussion repris quand même un semblant de sérieux après le câlin et l’examen d’Anko. Curieusement, la question ne la surprit pas plus que ça au final. D’un côté elle savait bien que si l’un de ses proches était passé sur la place publique durant son passage au pilori, il l’aurait aidée. Hors i avait fallut plusieurs jours pour qu’on la libère. La question lui rappela des choses, quelques flashbacks ou sensations éprouvées en étant prise à ce moment, revoyant tous ces visages la regarder et voir qui elle était puisque le bandeau qui lui couvrait les yeux était retiré à ce moment de ses souvenirs.

« Alors... Tu en as entendu parler aussi... » Commença-t-elle par répondre sur un ton à mi-chemin entre la question et la demi-surprise « Ca va, ne t’inquiète pas. Il faut plus qu’un coup de bite pour que je sois mal ! »

Son sourire semblait venir confirmer ses paroles et au final, si on la connaissait un peu ainsi que sa spécialisation, on ne pouvait lui donner tord. Après tout, sa mésaventure ne semblait pas l’empêcher de continuer d’user de ses charmes quand il fallait des informations. En apparence en tout cas. Bon après elle ne dit peut-être pas tout non-plus, mais étant la plus âgée des trois elle se doit de rester forte tant qu’elle le peut.

Ce que Ryuko avait dit ensuite interpella cependant la jeune femme qui la regarda de manière d’abords intriguée, puis de façon presque reconnaissante en lui adressant un sourire dont elle a le secret, rarement vu d’ailleurs. Sous l’émotion, Anko serra à nouveau sa cousine dans ses bras bien que ses mains s’étaient glissées jusqu’à ses fesses pour y rester, l’air de rien.

« Ca me touche que tu veuilles faire ça mais... Honnêtement je n’en veux pas à ceux du village qui ont pu me passer dessus. Ce ne sont pas eux les vrais responsables. Me prendre comme ils l’ont fait... » Dit-elle avant de s’arrêter quelques instants pour regarder Ryuko dans les yeux « Ce n’était rien à côté du reste lors de l’année écoulée avant d’être au village... »

Le pire, c’est qu’elle ne disait pas ça juste pour tenter de rassurer sa cousine, la convaincre qu’elle va bien ou encore tenter de protéger les habitants de Kiri de sa colère. Au contraire, ce n’était que la pure vérité au point qu’elle ne pourrait oublier cela, non sans une certaine gêne par moment bien que ça soit un autre cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 22:55



Uchiha Ryûko






Anko n'avait pas tant changée que ça point de vue mentalité en fin de compte, non. Elle avait EMPIRER ! j'étais quand même pas mal avertie pour le coup, après tout j'avais passée ma vie a ses côté et Anko m'avait déjà fait bien pire que d'ouvrir ma veste pour observer ma poitrine. C'est donc prèsque sans aucune gêne que je la laissai faire puis me câliner de nouveau sans manquer son innevitable pelotage de fesse de vigueur ... ça m'aurait presque manquer ça depuis un ans. Au final j'étais contente de retrouvée ma Anko-nee.

Je suis contente que tu aille bien Anko-nee

Je la serrai dans mes bras à mon tours, doucement dans une accolade douce et qui se voulait protectrice. cependant, même si elle n'en voulait pas au reste du village il fallait bien que quelqu'un paye pour ça et visiblement tout les vrais coupables n'avaient pas été retrouvés.

Nous ne sommes jamais parties en mission ensembles dit moi ? Après tout je n'étais encore qu'un Jeune chûnin lorsque nous nous sommes vues pour la dernière fois ...

Je fis volte face et sautai sur la branche du premier arbre avec vitesse et fluidité, retombant avec légèreté et faisant à peine bouger la branche.


Qu'en dit tu ? Mission de rang A. Traque d'un groupe de criminel fondu dans le village ... ça peu être amusant non ? Un cache cache géant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Sam 26 Juil - 23:45

Cela peut surprendre si on n’est pas au courant mais Anko ne peut s’empêcher d’avoir les mains baladeuses envers sa cousine. Cela est du au fait que c’était un jeu pour elle au début mais qu’une fois son penchant lesbienne en place cela soit devenus une tentative pour elle de lui montrer son affection ainsi que son intérêt. Elles ont beau avoir un lien de parenté, ce n’est pas ça qui empêche notre amie d’avoir beaucoup d’intérêt pour Ryuko.

« C’est très gentil de t’inquiéter pour moi mais ça va. Ca aurait pu être pire... »

La nouvelle accolade n’était pas pour déplaire Anko qui se colla une fois de plus à sa cousine, les mains toujours sur ses fesses qu’elle s’était mise à palper de manière peu discrète. Elle y est habituée et la rouquine a bien trop de respect et d’affection pour elle pour se montrer vraiment entreprenante même si l’envie de se débarrasser de ce bas violet, par exemple, ne manque pas elle sait quand même se retenir !

L’étreinte relâchée, la kunoichi n’eut pas vraiment le temps de répondre à ce qu’elle avait dit, voyant son interlocutrice sauter vers la branche de façon très légère. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle faillit faire une réflexion sur le fait de voir ce qu’elle portait sous le bas, bien que ça soit moins amusant étant donné qu’il s’agissait d’un short. Certains diraient que si elle avait été violée c’est bien parce qu’elle ne porte que le strict minimum, mais bon...

« En effet, on a jamais eu cette chance. Dommage, je suis sûre que ça aurait pu nous rapprochées encore de se battre côte à côte. »

Voilà que sa journée qui semblait calme au début et faite pour se reposer était sur le point de se transformer en quelque chose de plus mouvementé. Pourtant, Anko ne comprit pas tout de suite de quoi elle parlait exactement.

« Je ne vois pas trop où tu veux en venir, exactement... »

Ou plutôt peut-être qu’elle craignait de le savoir. Ca pouvait n’avoir aucun rapport avec elle aussi mais avant de commencer à discuter, autant en être sûre et de toute façon elle ne pouvait pas refuser une proposition pareille. Elle ne dit rien pour la laisser lui expliquer, mais son sourire et le signe de tête qu’elle fit dans sa direction montrait clairement qu’elle était partante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Dim 27 Juil - 0:11



Uchiha Ryûko






Anko ne m'avais pas suivie de suite, dans un premier temps j'eu cru deviner pourquoi lorsqu'en me retournant je vis son regard directement diriger sous mon bas. Pas de chance pour ma cousine pour le moins lubrique, je portais un mini-short noir tout à fait prude.

j'affichai un visage pour le moins blaser pour l’incorrigibilité de ma cousine, mais je me rendis rapidement compte que ce n'était pas vraiment pour ça qu'elle ne m'avais pas suivie de suite. j'avais été trop subtile, elle ne me suivais pas vraiment dans l'idée, peu être aurais-je du être plus directe.


On vas chasser les type qui t’ont séquestrer ... A moins que tu ne préfère qu'on reste ici a flâner, je n'ai rien de particulier a faire en ce moment de toute façon.

A voir ce qu'elle voulait, de toute façon je la suivrais. Dans tout les cas elle avait sans doute plus de piste que moi d'un côté, de l'autre elle savait ou se mettre pour être le plus tranquille ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Dim 27 Juil - 0:50

Alors c’est là qu’elle voulait en venir en parlant de mission et de chasse aux criminels. Tout d’un coup ça se débloquait dans l’esprit d’Anko qui sourit, restée toujours en bas pour mater ce qu’elle pouvait. Comme toutes les bonnes choses ont une fin, la rouquine sauta pour rejoindre Ryuko sur la fameuse branche, la même où elle était perchée précédemment.

« Oh ! Attend une petite seconde, s’il te plait ! »

Elle n’avait pas prévue de bouger et avait donc pris un peu de lecture en plus, au cas où mais elle ne pouvait pas laisser ça trainer là. La jeune femme lui tourna le dos pour se pencher et ramasser ses affaires, offrant une vue directe sur son fessier vu la taille de son bas qui, dans cette position, ne cachait absolument rien du tout. Elle avait prévu une petite sacoche, pile de la taille des bouquins qu’elle put ainsi ranger et accrocher à sa ceinture avant de se redresser, prête à continuer.

« Va pour la chasse, comme tu dis mais je te préviens... » Commença-t-elle avant de sembler réfléchir à la suite « Je n’ai vu aucun bandeau sur ceux qui ‘venaient me voir’ et lors du retour... Tout ce que je peux te dire c’est que j’ai faite toute la route entièrement nue et les yeux bandés depuis le départ. Je ne sais même pas si ceux qui m’ont amenée ici sont les mêmes qu’avant. »

Autant dire tout de suite que ça n’allait pas être des plus faciles comme mission. Il y a plus simple que chercher quelqu’un dont on ne connait pas le visage. Elle prit la direction du village en compagnie de sa cousine, sautant rapidement de branche en branche jusqu’à la place centrale, lieu du crime en quelques sortes et meilleur endroit pour commencer une enquête qui s’annonce aussi mystérieuse.

« Pourquoi est-ce qu’ils l’ont laissé là ? »

Pendant quelques secondes, la Jonin restait en place et n’effectua pas le moindre mouvement en dehors de celui de croiser les bras, se trouvant cette fois face à l’engin qui l’avait maintenue tant de temps en position offerte. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi rien n’avait été dégagé. Enfin, rien qu’à voir la place et le monde qui y circulait, le travail s’annonçait corsé pour les deux donzelles.

« On trouvera peut-être une piste s’il y a le nom du fabriquant sur le... le pilori. Comment pensais-tu t’y prendre pour l’enquête ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Dim 27 Juil - 1:28



Uchiha Ryûko






Finalement elle était partante, mais cela ne me surprenais pas. Après tout dans les veines de Anko aussi coulait le sang des Uchiha, le sang de la vengeance. c'était une des choses que j'avais découverte lors de mon voyage a konoha entre autre, mais ce n'était pas le bon moment pour en parler.

Anko ramassa ses affaires, non sans se mettre dans une position plutôt osé pour se faire et toujours sans m'étonner. Elle aurait été très déçue de voir mon visage rester stoïque face a cette situation que la rouquine voulait gênante, mais que je trouvais à force plutôt courante en sa présence.

après avoir fini de ranger ses livres, Ryûko se laissa simplement guider par sa cousine jusqu'au lieu de sa torture. la Uchiha ressentis un profond dégout lorsqu'elle vis le pilori planter là qui n'avait pas bouger. les gens autours jetèrent un oeil et quelques uns rentrèrent chez eu après avoir prononcer a voix basse "Kiri no Shinku Senkou .. merde je savais que ça finirait par mal tourner ..."
. visiblement certaines personnes ayant violer Anko se trouvaient autours de nous, mais je savais bien que Anko elle même ne leurs en voulait pas et ce n'était pas ma vengeance que nous allions exercer .. ma Simple implication dans l'affaire suffisait d'ailleurs amplement à remettre tout ce beau monde dans le droit chemin.

Je ne sais pas .. qui sais, peu être vas t'il resservir ? cependant m'est d'avis que la suivante aura beaucoup moins de client maintenant que j'ai mise mon nez dans cet affaire .. par ailleurs si tu n'est pas la seule ça as pris une toute autre ampleur ...

pas la peine de compter sur les témoignages alentours. les gens étaient sans doute sois trop honteux de leurs actes pour parler sois trop lâche pour se dénoncer .. Par ailleurs cela ne m’étonnerait pas que les responsable de ce petit trafique les fassent tous chanter pour ne pas être dénoncer. l'idée de Anko n'était pas mauvaises, je me mis donc a étudier le poteau qui portait le sceau d'un menuisier qui travaillait à la périphérie du village, les chaines quand a elles n'étaient pas marquer, mais elles étaient de piètres qualité, et les mauvais forgerons a Kiri ne couraient pas les rues.

Il n'y as qu'un seule forgeron qui produise cette acier là; c'est un acier de qualité moindre, en général ce type ne fabrique que des kunai et des Shuriken, du jetable. on pourraient peu être commencer là bas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Dim 27 Juil - 11:53

Malgré son absence de longue durée, la rouquine était au courant de la réputation qu’avait acquise sa cousine et ne se montra pas étonnée de voir les réactions de certains des passants qui ne devaient pas être droits dans leurs bottes pour courir se cacher aussi vite. Toujours les bras croisés, Anko esquissa n sourire après le commentaire de sa camarade, lui lançant un regard furtif avant de reporter son attention sur les passants. Comme elle s’y attendait, beaucoup de réactions étaient comme chaque fois qu’elle passait, parfois désignée discrètement du doigt, en voyant d’autres qui mimaient entre eux une prise sur la poitrine sans doute en train de vanter les mérites de la sienne.

« Je ne crois pas que le pilori était vraiment prévu à la base ou une étape dans une sorte d’organisation... En faite... Non, ce n’est rien. »

La jeune femme préféra garder le silence pour l’instant, réfléchissant et se remémora quelques moments de sa captivité afin d’analyser ce qui pourrait confirmer sa théorie. D’autres étaient moins plaisantes à imaginer, mais dans son cas elle était presque sûre que ça avait un rapport, bien qu’aucune preuve n’était disponible. Anko s’accroupit face à l’appareil qui l’avait maintenue pendant des jours, examinant les chaines à son tour avant de répondre.

« Regarde, le verrou est d’aussi mauvaise qualité que le reste, le genre qu’un kunai n’a aucun mal à forcer... Je suis d’accord avec toi, commençons par aller lui rendre une petite visite ! »

Un mauvais forgeron n’était pas dur à trouver, soit il était sur les marchés à vendre sa camelote, bien qu’aujourd’hui il n’y en avait aucun dans le village, soit il fallait trouver une forge en piteux état dans les coins pauvres. Ce genre de gars n’ayant pas les moyens de s’assurer un loyer dans les coins d’un niveau plus élevé, surtout quand on vend de la marchandise peu fiable à des shinobis.

Le lieu en question ne fut pas bien dur à trouver, amenant les deux femmes devant une forge en piteux état. Pas étonnant que son travail soit pourris vu l’état de l’atelier. Enfin s’il se contente du minimum, c’est son problème après tout. Après un regard vers Ryuko pour voir si celle-ci était prête, la rouquine entra la première après avoir poussée la porte. L’homme était là, à moitié ivre vu l’odeur qui polluait l’atmosphère. Néanmoins il la reconnut tout de suite et ne se priva pas de plusieurs commentaires salaces sur ce sujet.

« On sait que tu as participé à la fabrication du pilori... » Dit-elle en s’approchant pour l’attraper par le col avec poigne « On veut les noms des clients et de ceux qui ont fournit le reste ! »

« L’nom des clients... Hip... T’veux te remettre sur l’marché ? Ahahah hip ! » Il reprit une gorgée en reversant la moitié « T’être bien que j’peux les donner. Ou ptêt pas ! J’plus une très bonne mémoire mais... ptêt que ça r’viendrait ‘vec un coup d’main... »

Rien qu’à voir où il regardait Anko savait bien ce qu’il voulait en échange. Ca ne l’enchantait pas plus ça mais elle fit quand même un signe de tête à sa cousine pour lui signaler qu’elle était prête à aller jusque là si ça le faisait parler. De plus c’était plus ‘sûr’ comme méthode que de lui brutaliser l’esprit, ce dernier devant de toute façon être noyé dans l’alcool et il y avait plus de chance d’en tirer une chose peu agréable plutôt que des infos.

« Je te laisse lui poser les questions nécessaires à l’enquête, il devrait répondre bien sagement... »

Tout en parlant la rouquine avait ouvert son kimono pour le laisser glisser et se retrousser à la taille, dénudant ses seins pour laisser l’ivrogne s’en emparer. Il n’était pas attirant mais Anko avait vu pire et encaissa tout le massage ainsi que les nombreux commentaires. Plus il la tripotait et plus il répondait en détail au questions de sa cousine. Il se sentait en position de force et n’avait pas honte de dire clairement à Anko ce qu’il lui avait fait, principalement à ses seins, quand elle était au pilori. La jeune femme recula avant la fin quand elle sentit que les sensations devenaient trop régulières et de plus en plus forte, faisant malheureusement cela au moment de la question importante. Elle laissa à sa cousine le soin de le faire parler, s’appuyant contre un mur le temps de reprendre un rythme de respiration normal, chose qui passa en priorité que le fait de se rhabiller.

« Quand tu auras finis avec lui, laisse le moi... J’aurai un dernier truc à faire avant de partir... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Dim 27 Juil - 19:07



Uchiha Ryûko






Anko semblait avoir une idée derrière la tête, rien d'important pour le moment sinon elle me l'aurait dit. Cependant elle en arriva à la même conclusion que moi et finalement à la même adresse. nous nous rendîmes donc au dit établissement, une forge que tout le monde ici connaissait pour ses prix très restreints, la majorité des Genin en manque de fond venaient donc s'approvisionner ici.

L'homme était répugnant et visiblement d'après son comportement il était de ceux qui était passer sur celle que je considérais comme ma sœur. L'imbibé d'alcool se mis a tripoter ma cousine sous mes yeux, un petit jeu que je ne supportai pas de voir. Je ne posai aucune autre questions que des précisions sur ce qu'il lui avait faite exactement, chose qui allait probablement un peu perturber Anko. cependant cela faisait partis de MON jeu désormais.

Finalement à mon grand soulagement la Terumii se dégagea. visiblement l'ivrogne n'entendait pas de cette oreille laisser sa proie partir et essaya de s'y remettre, mais il fut interrompue promptement. Dans un mouvement rapide comme l'éclaire j'envoya mon bras en direction de l'homme et le saisis par le coup avec violence. Le plaquant contre un mur en le soulevant de trente bon centimètres du sol avec une force insoupçonnée pour une jeune fille de mon age je le regardais calme et stoïque. Seulement j'étais tout sauf calme, d'aucun qui me connaissait savait que lorsque j'affichais ce genre de visage ce n'était jamais bon présage, c'était un visage que je maintenais habituellement en mission ou en combat. un visage qui signifiait qu'il n'y avait plus de gentille Ryûko.

Je me mis a parler alors d'un ton calme alors que mes Sharingan prirent place dans mes yeux. l'homme les fixa un moment, puis parut endormis .. pris au piège du pouvoir hypnotique de mes Dojutsu, son esprits avait été briser et tout ses secrets allaient nous êtres dévoiler.


Tu vas nous donner TOUT les nom des gens qui ont commander ce Pilori, leurs complices, leurs cachette ... tout, je veux tout savoir infâme gnome puant ....

L'homme totalement briser répondit a mes questions unes a unes, sortant des noms, des adresses. Des gens que je ne connaissais pas. Beaucoup étaient sous pseudonyme, mais c'était largement suffisant pour les trouver, car le vieux nous indiqua leurs planque.

Je relâcha l'homme, le laissant tomber lourdement au sol et reprendre ses esprits.


Je suis a des années lumière d'avoir ton niveau de Genjutsu Anko, cependant je sais très bien me servir de mes Sharingan pour plier quelqu'un a ma volonté .. aurait tu oublier les bases cousine ? ... ou bien as tu pris gout a donner ton corps en pâture au premier venu ?

Non, je n'avais pas aimée du tout le mode opératoire de Anko, aussi je n'étais pas du genre a mâcher mes mots, je le lui faisais savoir. L'homme quand a lui venait de se rendre compte de ce qui s'était passer et essayait encore de réaliser. Je baissa mes dojutsu vers lui et toujours stoïque je rétorqua a son attention.

Je ne suis pas du genre a laisser le sang se répandre sur mes mains ... Et Anko as l'aire de vouloir profité encore un peu de ta compagnie .. ne prend pas trop gout a ton sursis ... je suis juste a côté.

Je t'attend à la porte Cousine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Anko
avatar
Messages : 17
Ryôs : 1127
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 27

Fiche Ninja
Nindô:
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Lun 28 Juil - 12:21

La méthode d’Anko, bien que très discutable avait un but bien précis pour elle-même en dehors de l’interrogatoire. Elle n’avait pas offert ses seins à cet homme qui la dégoûtait juste pour le plaisir de se faire ploter les seins, bien au contraire. Elle n’avait rien dit avant pour ne pas risquer de fausser le résultat et eut tout le temps de réfléchir une fois qu’elle recula après avoir empêché le forgeron minable de devenir trop entreprenant dans ce cadeau empoisonné offert par la Jônin.

Adossée à l’un des piliers dans la pièce, la rouquine observait d’un œil absent Ryuko poser ses questions afin de soutirer les réponses nécessaires, n’ayant toujours pas relevé son kimono qui pendait ouvert à sa taille, la respiration reprenant un rythme normal peu de temps avant que sa cousine revienne vers elle en ayant lâché sa prise sur l’homme qui était interrogé.

« Je sais que mes méthodes sont discutables mais j’avais besoin... de vérifier quelque chose. Il me dégoute mais c’était le seul moyen d’en être sûre à 100%. »

Pendant qu’elle parlait, Anko s’avançait vers l’homme pour croiser sa cousine qui partait pour sa part en direction de la sortie. Ses derniers mots firent hausser un sourcil à la rousse qui se demanda si sa cousine n’était pas en train de croire qu’elle allait s’envoyer en l’air avec ce type infecte, là, tout de suite.

« Ce ne sera pas long, cousine. »

Le regard d’Anko n’avait rien de commode et sa cousine sortie, sa main qui se dirigeait vers la poigne de son arme dans son dos ne présageait rien de bon. Surtout quand on sait qu’elle ne l’emploie qu’en de rares occasions. Elle ne dit rien, mais on pu entendre le bruit d’une arme qui se dégaine très légèrement, quelques bruits de pas avec les talons qui frappaient le bois mais surtout, à la fin, un terrible cri de douleur qui dura jusqu’à ce que l’homme manque de souffle.

« Tu te ventes de choses qui te dépassent et croit que ça te rend fort de les répéter... »

C’était la seule chose qu’elle dit à l’homme assis désormais dans une flaque de sang. Elle ne l’avait pas tué, ni blessé mortellement. En faite, elle avait fait à la fois pire mais très approprié pour ce cas-là. Elle l’avait émasculé, tout simplement. Vu qu’il semblait très vicieux dans la chose, c’était sans doute pire pour lui que la mort.

Anko sortit de la forge alors que son arme était de nouveau rangée, venant se placer devant sa cousine à qui elle caressa la joue du bout des doigts tout en arborant un air doux et pleins d’excuses en même temps, laissant ses Sharingans se désactiver alors qu’elle se rhabilla.

« Désolée pour ça, je comprendrai que tu puisses donner raison à ceux qui me qualifient de salope après avoir vu ça mais c’était dans un but précis. Au pilori... J’avais beau avoir les yeux bandés un moment, mes autres sens étaient à l’affut. Pour certains qui en on trop profités, j’ai gardé en mémoire chaque geste, façon de l’accomplir ou pression. C’est ma seule façon d’en retrouver certains à qui j’en veux... »

Même si elle n’en voulait pas à la plupart du village qui l’avait humiliée, pouvant aller jusqu’à comprendre qu’on profite de voir une femme offerte, qu’à la limite ce soit pour certains l’occasion de pratiquer différemment ave quelque chose que leur femme leur refuse... Mais certains s’étaient montrés pire que ça et ce forgeron était l’un d’eux. Privée de la vue à ce moment, elle avait fait attention à chaque détail qui lui permettrait de retrouver les profiteurs trop entreprenants, le ton de la voix, la texture de leurs mains sur elle, tout ce qui était à sa portée.

« J’avais des doutes sur lui, mais rien n’était sûr vu les circonstances, c’était ma seule façon d’être certaine que c’était le bon. J’espère que tu ne m’en voudras pas trop... »

Anko n’hésita pas à prendre sa cousine dans ses bras et à la serrer contre elle afin de la remercier d’être là, de la pousser à faire quelque chose par rapport à ce qu’elle a vécu. La rousse alla jusqu’à déposer un baiser au coin de ses lèvres bien qu’elle sembla avoir du mal à rompre ce contact, comme si elle avait du lutter contre la tentation de glisser davantage vers le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1225
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   Jeu 7 Aoû - 8:03



Uchiha Ryûko






Le traitement que Anko avait réservée à ce forgeron pervers était très mérité, cependant il faisait froid dans le dos. Des gens qui s'étaient approcher pour regarder avaient subitement fait machine arrière lorsqu'ils m'avaient vues sortir. je me posai donc là, adossée au mur les bras croiser le temps que Anko eus fini sa besogne.

Lorsqu'elle en sortie, elle m'expliqua pourquoi elle avait fait ce qu'elle avait fait presque sur un ton d'excuse, la culpabilité dans la voix. Elle n'avait pas besoin de s'excuser pour quoi que ce soit, qu'elle se donne ou non au premier venu n'était absolument pas ma préoccupation, seul sa sécurité m'importait et je n'avais pas à m'immiscée dans sa vie ou à lui donner de quelconques leçons.

La seule chose qui me poussait aujourd'hui à cette partie de chasse n'était pas tant qu'on l'avait toucher, que le fait qu'on lui avait fait du mal et ça, je ne pouvais pas le pardonner, à qui que ce soit. je la laissai me serrer dans ses bras et prendre l'affection qu'elle avait besoin après ce traitement, une embrassade plutôt intime s'en suivis comme seule Anko savait en faire. Elle m'avait déjà fait ce genre d'accolades, rarement, mais elle me l'avait déjà fait. Je ne fût donc pas surprise de son geste et je ne reculai pas.


Ne t'excuse pas, tu sais bien que tu n'a pas besoin de le faire. Je disais juste qu'une hypnose simple aurait suffis a lui faire avouer tout ce que tu voulais jusqu’à l'heure exacte ou il trompe sa femme. Nous sommes jûnin maintenant Anko. Nous n'avons plus le droit de faire ce genre de choses futiles et inutiles qui nous font perdre plus de temps qu'autre chose ... surtout pas à Kiri par les temps qui court ...

Je jettai un oeil du côté du palais de la Mizukage en disant ces mots .. Elle, tant qu'elle était au pouvoir, rien ne pourait changer ici, ce village serait toujours aussi mal en point .. renfermer, malsain. Au final si Anko avait subie ce qu'elle avait subie, c'était bien par la faute de cette salope qui avait totalement pervertie l'âme même du village de la brûme. Je devais la supprimer, pour la sécurité du village et de ma famille, il me fallait tué cette femme et jeter sa tête de la fenêtre du palais au yeux de tous.

Pour le moment cependant je n'étais pas a cette affaire là. Pour le moment je devais encore m'occuper de ma cousine. je ne conaissais pas l'endroit décrit par le forgeron, cependant Anko elle, devait le savoir. Je me plaçai derrière elle en attendant qu'elle y aille pour la suivre tranquillement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Discutions entre cousines [pv Anko]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Discutions entre cousines [pv Anko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un moment entre cousines
» Discutions vs discussions
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» Réglage entredent entre dent - cloche pinion couronne
» Points communs entre les acteurs/actrices de la série!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-