Partagez | 
 

 Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1231
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Sam 26 Juil - 15:12



Uchiha Ryûko





J'avais quittée Kiri pour une petite semaine. l’atmosphère oppressante présente au village depuis le début du règne de la nanadaime commençai a me peser .... en fait elle m'avait toujours pesée et cette harpie menaçait en plus la paix entre village. Une paix pour laquelle tant de ninja de Kiri avaient donner leurs vie ...

j'en avais parlée déjà avec quelques camarades Jûnin, des vétéran de l'ancienne époque dégouter de voir les jeunes être obliger de s'entre tué pour rien. ils m'avaient vivement conseiller de ne pas en parler a n'importe qui, mais mon opinion sur le régime en place n'était un secret pour personne. pas même pour la nanadaime qui pour une raison X ou Y n'avait encore fomenté aucune tentative d'assassinat sur moi comme elle le faisait en général pour ses opposants.

peu être avait t'elle peur de moi ? peu probable, cette femme était tellement sur d'elle qu'elle était devenu trop stupide pour connaitre la peur ... Elle ne voulait pas se débarrassée d'une des figures les plus populaires de son village alors ? Déjà plus probable, d'autant que j'étais une des meilleurs Kunoichi du village, et mon sang faisait de moi une perte irremplaçable.

j'avais donc prise congés de mon village pour une petite semaine histoire de décompressée et au passage d'en savoir plus sur les origines de mon clan, une sortie découverte en somme. je déchantai relativement vite en arrivant devant le village de Konoha qui malgré l'ambiance complètement plus joyeuse que Kiri ... semblait tout aussi oppressante pour moi. En effet, les Konohajin n'avait pas du tout apprécier le vol de Kyûbi et ma renommée était visiblement parvenue jusqu'au oreilles des konohajin qui me reconnurent rapidement ....

je soupirai en agençant mais je ne savais absolument pas ou aller dans cette cité inconnue.


Yare .. dans quel galère je me suis encore fourrée moi ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikia Mia
avatar
Messages : 120
Ryôs : 1251
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 18
Localisation : Derrière toi

Fiche Ninja
Nindô: Je ne demande pas la liberté si elle vient m'entraver, surtout dans un monde aussi imparfait. C'est pour cela de mes mains je changerais ce monde remplit de haine et de tristesse en mieux pour pouvoir être libre sans devoir suivre un chemin en disant Adieux à ceux que j'aime.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Sam 26 Juil - 16:40

 Les descendantes des héros ?!  


Il fessait totalement jour et tellement chaud même peu être trop pour moi comme à mon habitude je restais dans mon lit à rêver de bon ramens. Tenant fermement mon cousin dans les bras en bavant un peu avant de commencer à ouvrir doucement les yeux avant de m'étirais dans tout les sens avec les cheveux en bordel. Commençant à regarder tout autour de moi avec un tête de fatiguer puis à me lever en prenant mon déjeuner tout en étant endormie. Ah, la, la c'est vrai que le matin je suis une vrai fatiguée je partais en direction pour faire ma toilette et en me nettoyant la visage à l'eau froide, là j'étais totalement réveillée. Je partais, alors m'habiller en mettant ma robe blanche et ma veste orange avec le signe des Uzumaki derrière en mettant sur mon front mon bandeau de ninja de Konoha. Puis quand j'étais enfin prête je me dirigeais vers dehors en pensant peut être m’amuser un peu … Où peut être qui sait qu'il va se passer quelque chose de particulier aujourd'hui …
Je marchais à travers de le village en souriant tout en trottinant, mais je n'aime vraiment pas ces regards … La façon dont ils me regardent me rends … La seule chose que je peux faire c'est de les ignorer et de continuer à rire et m'amuser !
Je pensais devant Ichiraku, mais ce n'était pas encore ouvert donc pour l'instant c'était pas possible en plus dans mon rêve je pouvais manger autant de ramens que je veux …. C'était vraiment trop cool comme rêve !
Je continuais à marcher jusqu'à me rendre à la porte du village de la feuille, mais je ne savais pas pourquoi j'avais l'impression que quelque chose allait se reproduire. En continuant à marcher je voyais des garçons s'approchaient de moi en m'insultant de monstre, je l'ai regarder droit dans les yeux en leurs répondant comme ils le fessaient pour moi avant de me mettre à rire. Ils partirent après en pleurs chez eux … Ben quoi, je sais pas comme on le dit il y a que la vérité qui fâche et ce n'étais pas le cas pour moi donc c'était simplement pas la vérité. Soudainement j'entendais une voix que je reconnaissais et en me retournant je voyais la vieille truite du magasin d'en face à me courir après. Mais qu'est-ce que j'avais fais cette fois … Pour une fois que je n'avais rien fait !
Commençant un peu à rire avant de commencer à courir et de sauter de toit en toit puis soudainement quand je me retrouvais devant la porte je m'arrêta avant d'apercevoir un fille qui ne semblait pas d'ici … Sa se voit qu'elle ne vient pas d'ici, mais pourtant elle me disait clairement quelque chose … Mes quoi ?!
Je m'approchais, alors d'elle avant de me retrouver en face en trouvant qu'elle était vraiment immense pour moi en même temps j'suis encore jeune … Plus tard je serais bien plus grande !

- Dis qui es-tu, tu viens d'où, pourquoi t'es venue à Konoha ?!  

Disais-je en lui souriant avec une voix enjouer.




 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1231
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Sam 26 Juil - 20:23



Uchiha Ryûko






Regardant a droite a gauche sans bouger pour trouver un indice sur la direction a prendre, je n'avais pas trouver quand chose de plus que des regards hostiles envers moi ... Et encore, je ne portais ni le bandeaux ni l'uniforme des Ninja de Kiri ! C'était pour ça que je n'étais peu etre pas encore en taule ...

Je me préparais a avancer quand tout a coup une petite voix venu de sous ma poitrine m'interpela. Une eptite fille se trouvait là et me demandai ce que je faisais là. je m'accroupis donc pour arriver a son niveau et la regardai l'aire intriguée.


Je m’appelle Ryûko, je viens de Kiri pour du tourisme, disons que je cherche des indices sur ma famille. Et toi ? Tu est qui ?

A première vue j'aurais dit une jeune Genin du village des feuilles, cependant elle ne semblait contrairement au autres Ninja présent autours avoir de soupçon envers moi et elle ne faisait pas preuve de prudence. A cet analyse il ne pouvait y avoir que deux solutions, sois elle était effectivement une jeune Genin inexpérimentée, sois elle était très sur d'elle et très douée.

Après tout je n'avais que 18 ans et j'étais déjà très connue dans mon village et a première vue au delà des frontières ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikia Mia
avatar
Messages : 120
Ryôs : 1251
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 18
Localisation : Derrière toi

Fiche Ninja
Nindô: Je ne demande pas la liberté si elle vient m'entraver, surtout dans un monde aussi imparfait. C'est pour cela de mes mains je changerais ce monde remplit de haine et de tristesse en mieux pour pouvoir être libre sans devoir suivre un chemin en disant Adieux à ceux que j'aime.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Dim 27 Juil - 13:32

 Les deux filles aux yeux spéciaux   


Comme je le pansais elle n 'était pas d 'ici et de plus elle venait de Kiri ceux qui nous ont enlever Kyubi … Mais elle me disait vraiment quelque chose, mais quoi en plus elle était là pour sa famille ? Ou plutôt pour ses origines, je la regardais en lui souriant en lui tendant la main.

- Alors bienvenue au village de Konoha je suis Hime Uzumaki et l'un des génie de Konoha ravis de faire ta connaissance.   

Je lui prenais, alors la main avant de me mettre un peu à rire vers le ciel en la regardant en continuant à lui sourire, alors que je voyais le regard des gens être de plus en plus nombreux … Moi sa ne me fessais pas grand chose, mais pour elle … Je ne pouvais pas savoir.

- Dis sa te dis d'aller à un autre endroit ?
En fait tu devrais simplement pas rester trop longtemps devant la porte du village, même si tu ne porte pas de tenue de Kiri ou ton bandeau. Nous à Konoha on sait reconnaître ce qui sont de notre village sans les connaître.
Mais c'est pas pour cela que tu es méchante … Même si c'est vous … Qui nous avez voler Kyubi …
 

En disant cela je me mettais à soufflais en regardant vers le ciel en me retournant ensuite vers elle a nouveau.

- Désolée je n'aurais pas du dire ça, c'est pas de votre faute c'est le destin …  

Je lui fessais signe de me suivre en lui souriant, alors que je commençais à sauter de toit en toit pour ne pas se faire voir par les autres. Après cela je commençais à m'asseoir sur le toit de ma maison en me retournant vers elle.

- Dit moi qui es ton clan je pourrais sans doute t'aider …
Tu es du clan Kiba, Uzumaki, Hyuga ou … Uchiha ?!
 

En disant ce dernier nom mon regards avait changer pas en négatif, mais je m'en rappelais enfin elle ressemblait comme Ren à Sasuke Uchiha mais était-telle réellement de ce clan décimer … Hé, même si c'était le cas comment se fait t-il que ce clan soit en dehors de Konoha ?!



 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1231
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Dim 27 Juil - 21:32



Uchiha Ryûko






Cette petite fille me faisait sourire; Une des "génies" de Konoha, rien que ça ? Au moins elle ne manquait pas de confiance en elle. Elle me pris la mains en rigolant, sans la moindre peur ou inquiétude .. confiance que ne semblait pas partager le reste des villageois. Seulement les regards mauvais n'étaitent pas diriger que vers moi.

Je regardai alternativement la jeune fille, puis les gens ... Qu'avait t'elle fait pour mérite un ressentiment aussi grand que celui qui se lisait dans les yeux des Konohajin envers moi , une Kunoichi membre d'un village qui avait voler un de leurs Bijû ? Hime était pourtant une de leurs camarade, alors pourquoi ?

Elle m'emmena presque de force un peu plus loin alors que je la suivais courbée a cause de la différence de taille. C'était a ce moment que le pendentif en forme d’éventail de ma mère sortis de mon col. Ce pendentif était tout ce que j'avais toujours eu de ma mère, exception fait de mon sang et de mes Sharingan. La jeune Uzumaki semblait d'ailleurs pas mal perspicace ... même si un aveugle lui même aurait pu deviner mon appartenance au clan éteint. Elle semblait amicale et un minimum informée, peu être pourrait t'elle me mener vers la demeure de mon clan ou je trouverais peu être des choses intéressantes ?

En tout cas elle n'avait pas l'aire malhonnête. je posa ma mains sur sa tête et lui ébouriffa un peu les cheveux en lui offrant un sourire amical.


Tu as bien devinée, je suis bien une Uchiha. Dit moi ? Est ce que tu saurais ou mon clan séjournais ici ? Peu être y aurait t'il des choses intéressantes a y voir pour moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Taiji
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1131
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Sam 16 Aoû - 7:16

Les Fondateurs

« Une cathédrale de feuillage et de désir qui surgit dans les ruines de l'hiver. »

Aussi loin qu'elle souvienne, on avait toujours interdit à Taiji d'aller jouer près des ruines du domaine Uchiha, comme si ses parents avaient eu peur qu'en y allait elle ramène avec elle un peu de la malédiction qui entourai le clan disparu. On ne parlait pas d'eux ou dans de rares circonstances et lorsque de c'était le cas c'était avec une rare parcimonie que les anciens dispensaient les informations à ce sujet. Au bout d'un moment Toshi-san frappait la table avec le plat de sa main et levait la voix « Suffit. Ne parlez pas de malheur. Laissez ces pauvre gens en paix ! » et la conversation s'arrêtait là. Même après qu'elle ait été en mesure de comprendre qu'il n'existait pas de fantôme au domaine Taiji n'avait jamais osé y mettre le pied plus de quelques minutes. Comme si la crainte était définitivement ancrée dans sa chair.

Elle ne trouvait plus le sommeil et à la lumière qui filtrait par la fenêtre elle en déduisit que la matinée était bien entamée. Elle pensa à se lever , se demandant au juste ce que son entourage entendait par « se ménager un peu ». il était vrai qu'elle n'avait pas eu une seule journée de repos depuis des semaines maintenant mais elle ne supportait pas l'inactivité. Poussant le shoji qui s'ouvrait sur le salon de la maison elle eu la surprise de voir que le petit déjeuné était déjà près s'agenouillant devant son plateau elle saisit ses baguettes et les plongea dans son riz avant de remarquer la note à l'écriture soignée qui était pliée sur le côté. Mâchonnant une algue qui traînait dans sa soupe miso elle analysa les mots qui y étaient tracés. Senri la saluait et s'excusait de n'avoir pas pu attendre son réveil pour partir, il avait été convoquer d'urgence et il avait du partir. Il ne serai pas de retour avant un long moment. Taiji ne savait pas ce que « long moment » voulait dire pour un membre occupé de l'Anbu mais elle regretta immédiatement de ne pas s'être levée plus tôt.

Elle n'avait jamais laissé partir Senri sans le saluer. C'était la première fois et cette pensée l'angoissa. Elle ne lui avait pas dit de prendre soin de lui, elle ne lui avait pas dit au revoir et elle ne lui avait pas dit de rentrer vite. La plupart des gens ne comprenaient pas pourquoi elle mettait autant de volonté dans ce drôle de petit rituel mais la jeune fille avait l'impression qu'il agissait pour elle et ses proches comme un charme protecteurs. Et elle voulait être sur de n'avoir rien à regretter si ces dernier ne rentraient pas.

Secouant la tête elle savoura son petit déjeuner comme si ça avait été le dernier sans réussir à se sortir cette angoisse de la tête. C'était pour cette raison qu'elle avait décidé de s'octroyer une promenade dans le village. Elle avait abandonner son traditionnel hanfu blanc au profit d'un Hakama et de son Kosode tout en teintes pâles. Quelque part le port des vêtements traditionnels étaient partie intégrante du folklore de leur famille et ça ne lui déplaisait pas. Dans ces moment là elle se sentait autre chose qu'une petite fille entre les mains des Hyûga, elle se sentait comme une princesse. Elle l'était d'une certaine manière mais jamais assez.

Traversant les diverses rues elle avait laisser ses pas la guider ou bon lui semblait. Elle avait repéré qu'une drôle d'agitation régnait en ville mais elle avait refuser de prêter oreilles aux rumeurs. Les gens avaient tendance à inventer des histoires pour occuper leurs journées trop calmes. Konoha était prospère et les occupations venaient vite à manquer, il était facile de se laisser porter par la vie à l'intérieur des murs d'enceinte. C'était comme si le monde tout entier se résumait à ce petit cocon protecteur.

De fils en aiguille elle s'était retrouvée dans les quartiers habitable du village et son regard laiteux s'était porté sur la foule avoisinante. Taiji aimait le bruit des rues et les cris des enfants, elle adorait toutes ces choses, ce capharnaüm incessant qui rendait la ville vivante et elle ne l'aurait arrêter pour rien au monde.

En vérité, c'était par accident que la jeune fille avait entendu des bribes de la conversation de deux adolescente un peu plus loin dans la rue. Elle s'était trouvée obligée d'attendre que le vieux monsieur Tanaka aie fini de faire sortir ses douze chiens pour pouvoir continuer sa route et ses oreilles étaient trop affûtées pour ne pas capter quelques mots. Et puis elle jugea qu'elle n'avait de toutes façon rien de mieux à faire que de servir de guide à une étrangère. Définitivement rien de mieux et, dans la mesure du possible elle préférait s'empêcher de trop penser à Senri alors …

Taiji avait fait les quelques pas qui la séparait des deux autre filles et s'était gratté la gorge pour attirer leur attention dans sa direction et avait accueillis leurs regards avec un sourire lumineux. Elle avait toujours été franchement amicale et de toutes façon aujourd'hui elle n'était pas un shinobi. Juste une adolescente.

« • Navrée mais j'ai entendu la conversation et si tu cherche le domaine des Uchiha, c'est de l'autre côté. Enfin ce qu'il en reste. Pour être honnête, personne ne la entretenu depuis ...hm...et bien depuis que tout le mal à été fait. Mais...hum...on est d'accord que je ne vous ai jamais dis ça ? Quoiqu'il en soit, un jour je m'y suis rendue, c'était il y à des années mais...il y à ce drôle d'Autel...comme l'entrée d'un temple mais je crois qu'il faut être un membre du clan pour y entrer. Je crois que je peu le retrouver si vous voulez. »

Elle avait essayé de passer le porche et quelque chose l'avait repoussée. Elle en avait eu quelques brûlure et comme elle était petites toutes les histoires qu'on lui avait comptées à ce sujets avaient afflouées et elle avait pris peur. Quelques années plus tard elle en avait discuté avec son cousin et suite à des recherches elle avait compris qu'il s'agissait du même genre de sceau qui protégeait les secrets des Hyûga.

Elle pencha la tête et remarqua la petite tête blonde assez endémique à la région et offrit un sourire plus grand encore d'un signe de main elle leur indiquât le bout de la rue comme pour leur proposer de sortir de cet endroit et de se diriger vers ce qu'elles cherchaient.

« • Ah ! »

Elle fit volte face et s'inclina légèrement.

« • Je suis Taiji. Pour vous servir ! »
Elle ajouta des rires dans la voix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikia Mia
avatar
Messages : 120
Ryôs : 1251
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 18
Localisation : Derrière toi

Fiche Ninja
Nindô: Je ne demande pas la liberté si elle vient m'entraver, surtout dans un monde aussi imparfait. C'est pour cela de mes mains je changerais ce monde remplit de haine et de tristesse en mieux pour pouvoir être libre sans devoir suivre un chemin en disant Adieux à ceux que j'aime.
Statut: Célibataire
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Lun 18 Aoû - 15:10

Une famille ... 


Cette jeune fille était donc bien une Uchiha comme je le pensais …  Au même moment elle mettait sa main dans mes cheveux en me décoiffant un peu, en voyant ça je fessais un grand-sourire en rigolant un peu. Elle n'avait pas l'air méchante même si tout le monde dit que qu'ils sont des démons  et qu'ils sont maudits … Et ils disent la même chose pour moi, même si je suis la petite fille de Naruto Uzumaki … Mais la solitude que devais sentir grand-père devait être bien plus forte que la mienne et pourtant il a réussi à se faire reconnaître pour sa juste valeur grâce à ses amis et ceux qu 'il aime plus au monde … Et c'est pour ça que je ne perdrais pas !

- Oui, je connais assez bien ton clan … Après tout ton ancêtre Sasuke Uchiha était le meilleur ami de mon grand-père et se sont tout les deux et ses amis qui on sauvait le village.
Oui, si tu veux je peux t'y conduire !  
 

Je commençais à lui raconter l'histoire du village avec ses deux grands héros avec Sakura et Hinata … La regardant tout en continuant mon histoire en plus expliquant bien tout pour qu'elle puisse comprendre l'histoire de sa famille et de la notre lors de la grande guerres.
Du moins c'est  ce que j'avais l'intention de faire à la même occasion.
Puisque au même moment j'aperçois une jeune fille plus vieille que moi s'approcher de nous, en regardant ses yeux et ses habits c'était forcément une Hyuga.
Alors elle fessait parti de ma famille … Lorsqu'elle était totalement en face, elle commença à nous parlez calmement en répondant à la question de l'Uchiha. Ses yeux blanc comme la neige et la pureté, alors que les miens représente de mal et la tristesse … Rouge sang …
Je la regardais avec mes grands yeux rouges, lorsqu'elle commença à se présenter je commençais à secouer la tête en lui tendant la main.

- Je m'appelle Hime Uzumaki ravis de faire ta connaissance   

Savez t-elle que j'étais la fille de Hinata Hyuga ?! Bonne question. En tout cas sa signifie qu'elle fait bien partit de ma famille puisque on ne le dirait pas comme ça, mais je suis aussi une Hyuga est c'est pas pour rien que j'en vois certain de se clan me voir et me parler … Même s'ils n'ont vraiment aucune envie de le faire.

- Il est vrai que l'habitation est toujours rester pareil depuis ce fameux jour … Tu comprendras cela en voyant ça …   

Je passais à côté de la Hyuga en souriant un peu avant de commencer à courir vers l'endroit en question tout en faisant signe de me suivre. En connaissant les gens personnes n’oses vraiment pénétrer en ses lieux  cela sera t-il aussi le cas pour elles ?




 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Ryûko
avatar
Messages : 100
Ryôs : 1231
Date d'inscription : 25/07/2014
Localisation : Jamais loins des emerdeurs

Fiche Ninja
Nindô: Notre force se trouve dans notre cœur avent de passer par notre bras.
Statut: Fiancé(e)
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Lun 18 Aoû - 15:32



Uchiha Ryûko






Uchiha Sasuke ? Mon ancêtre ? Elle était très loin du compte, je n'avais aucun lien de parenté avec ce Sasuke. Le seul lien que j'avais avec lui était mon physique, chose qui d'ailleurs faisaient effectivement penser beaucoup de monde comme Hime. Donc elle était du clan Uzumaki, cela expliquait sans doute sa grande vivacité. les Uzumaki étaient réputer pour leurs vitalité, mais aussi pour être des experts incontesté en Fuinjutsu.

c'est alors que je souriait a la jeune fille qu'une autre personne vaint se présenté a moi. Le teint pâle et léger, des cheveux sombre contrastant avec sa peau, des yeux blanc luisant d'une légère couleur violacée telles des perles. Ce ne pouvait être qu'une Hyûga. Kirigakure possédait un des fameux Dojutsu du clan Hyûga, il n'avait plus de détenteur, mais le pouvoir de ces pupilles était légendaires, pas aussi mystérieux que les arcanes du Sharingan, mais tout aussi redoutable.

la Hyûga se présenta a moi comme était Taiji .. pour me servir. Ces dernier mots me firent sourire, finalement les Konohajin étaient de bien étranges personnes, amusantes en somme, pas des mauvaises personne. je me demandais bien comment les choses avaient bien put dégénérer entre nos villages.


Uchiha Ryûko, enchantée


Elle m'indiqua la direction de ce qui semblait être l'ancien quartier résidentiel des Uchiha. il n'était pas très loin au final, nous y arrivions rapidement. Frôlant le portique du domaine de la mains avec un regard presque nostalgique, comme si je connaissais cet endroit, je me remémorai ce que Taiji avait dit

Je suis sans doute la première Uchiha a remettre les pieds ici depuis des années .. c'est étrange, c'est comme-ci cet endroit m'était familier .. Dis moi Taiji-san ? Ou se trouvait ce temple dont tu m'a parler ?

Je me tournais vers elle, l'aire aimable. Après tout elles étaient toutes les deux très gentilles, pourquoi ne le serais-je pas aussi avec elles ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyûga Taiji
avatar
Messages : 37
Ryôs : 1131
Date d'inscription : 11/08/2014

Fiche Ninja
Nindô:
Statut:
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   Lun 18 Aoû - 22:36

Les Ruines des Uchiha

« Peuplant sa solitude des fantômes du souvenir... »

En vérité Hyûga Taiji ne savait pas pour qu'elle raison elle s'était engagée dans cette situation. Parce que les Uchiha étaient supposés être totalement éteints ? Parce que c'était un genre de curiosité malsaine qui la poussait à rencontrer une créature en voix d'extinction ? Il y avait sans doutes de cela. Sans doutes aussi le fait que quelque part il était grisant de faire impunément quelque chose qu'on lui avait toujours interdit. Ajouté au fait que Taiji avait toujours eu un comportement particulièrement sociable, enjouée, ravie. Elle croquait la vie à pleines dents et n'approuvaient les préjugés de sa familles que lorsque ça l'arrangeait.

Elle avait longuement détaillé l'autre fille, l'Uchiha avec une insistance manifeste, allant de sa peau claire à la noirceur de ses cheveux , ses traits indubitablement aristocratiques et même les effluves de son chakra si particulier. Elle aurait pu la fouiller avec son Byakugan pour graver en elle la moindre petite chose de son système nerveux, les voies du chakra et la moindre Tenketsu, les battements de son cœur et la vitesse à laquelle son sang coulait dans ses veines. Mais elle ne le fit pas comme pour la mettre à l'abri de ce que son regard pouvait signifier. L'absence de toute vie privée.

La petite blonde s'était présentée avec énergie mais la Hyûga n'avait pas sourcillé. Le village était grand et il était naturel qu'elle ne connaisse pas tout le monde. Tout comme les gens la reconnaissaient unanimement comme « Hyûga-sama » mais étaient bien incapable d'en dire plus. Ils ne la connaissaient pas et savaient juste son nom parce qu'il était indissociable de son aspect physique. La kirijin s'était aussi présentée et Taiji s'était empressée de montrer la direction dans laquelle elles devaient se rendre.  Elle avait parlé naturellement, les avait mit dans la confidence joyeusement.  Elle ne pensait pas qu'elle pouvait être punie pour un incident aussi lointain, cependant...

Elle pouvait clairement se mettre dans les ennuis si son escapade de la journée venait aux oreilles de la branche principale. Mais elle ne changea pas son plan initial pour autant et se dirigea d'un pas leste en direction des quartiers de la famille disparue.

« • Mon oncle avait pour habitude de dire que ce domaine était hanté par les gens qui y avaient perdu la vie ce jour là. Il disait qu'on pouvait voir le fantôme de la femme Uchiha cherchant désespérément son petit garçon. Sasuke, celui qui avait survécu. »

Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle racontait une chose pareille. Sans doutes pour combler le silence entre elles. Taiji n'avais jamais été capable de supporter le silence, elle était trop vive et trop bavarde pour se faire.

«  • C'est pour ça que quand le sceau m'as repoussée cette année là j'ai pleuré toutes les larmes de mon cœur. La plus belle peur de toute ma vie. Certains se moquent encore de moi à ce sujet ! »

Elle temporisa sur une note plus vive rigolant légèrement. L'entrée du domaine cependant, réveilla une vieille angoisse en elle et elle du s'arrêter sur le porche pour reprendre ses esprits et se souvenir qu'elle ne craignait rien. Ryûko avait un sourire ravissant et polit et la jeune fille n'avait pas pu s’empêcher de le lui rendre avant de songer à répondre à sa question.

«  • Sans doutes oui, personne n'as foulé cette terre depuis des décennies. »

Elle indiqua le bout d'une rue d'un indexe fin sur. Remplit de conviction.

«  • Au font à gauche, il y à quelques marches qui descendent elles s'arrêtent au milieux de nulles parts l'autel est là. Je suppose que seul le sang d'un Uchiha peu ouvrir le chemin. »

l'endroit était exactement semblable à ses souvenirs d'enfance et c'est avec nostalgie qu'elle replongeât dans la douceur un peu particulière de ces années là. Un sourire doux et destiné à sa propre personne s'inscrivit sur son visage alors qu'elle s'avançait dans la direction désignée.

Un vol d'oiseau la ramena à la réalité et elle fit violemment volte face comme si elle avait perçu quelque chose de dérangeant. Ses yeux fouillèrent systématiquement les alentours avant qu'elle ne s'adresse à ses deux compagnes.

«  • Hâtons-nous et restons discrètes. Mon clan vis tout près et si la rumeur de ta venue les atteints ils vont veiller. Et on est en plein dans leur zone de confort. Le chef de famille est assez hostile à ce sujet, je préfère éviter les problèmes. »

Il allait sans dire que la situation serai dramatique pour Taiji si elle se faisait prendre en ces lieux et en pareille compagnie . Un frisson parcouru son échine. Vraiment mauvais. Elle secoua la tête.

« • Taiji suffira. Je vais avoir l'impression d'être dans ma famille si vous êtes trop respectueuses. »

Elle posa les yeux sur Hime Uzumaki comme pour analyser ce qu'elle savait d'elle.

«  • Ton nom m'est familier. Je suis sûre que quelqu'un l'a déjà prononcé en face de moi mais je n'arrive plus à savoir à quel sujet... »

Elle déclara à l'attention de la blondinette.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le Sharingan revien près de la feuille [pv Hime Uzumaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand vous êtes près de moi
» Les pays
» Quand stargate revien sur terre
» Byakugan vs Sharingan
» Que ressent-on quand on habite près de Disneyland ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Rps
-