Partagez | 
 

 Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]   Sam 19 Juil - 10:43

 
 


 


  Senju Kinzo
 

 
 
  Age : [23]
  Village d'origine : [Hi no kuni]
  Famille : [Senju]
  Grade : [Jônin (racine?)]
  Affinité : [Suiton / Doton / Mokuton]
  Passions : [Méditer, se promener dans la forêt]
  Nindô : [J’établirai la paix dans ce monde, même si je dois en mourir !]
 


 


  Histoire
 

  Chapitre 1: Le bonheur de l'innocence


Quelque part près de Hi no Kuni se situe une petite île où il fait bon vivre, celle-ci se nomme Korana no Kuni alias le pays des roseaux. Cette île possède un climat particulier, la neige y est l'égale d'une légende, seul le soleil y règne en maître accompagné du vent. Île connu pour son immense forêt et la paix qui y règne, loin de tout conflit extérieur ici le reste du monde semble inexistant. Les habitants sont pour la plupart de simples civils ou alors des soldats de Konoha no kuni en retraite. On y trouve aussi quelques familles de ninjas, femmes et enfants y vivent ainsi protégés de l'horreur des autres pays.

Ici nul déserteurs ou criminelles n'osent s'y aventurer, la raison en est simple d'ailleurs. La plupart des hommes vivant ici possèdent toutes des aptitudes aux combats puissants, qu'ils ont par le passé obtenu lors des grandes guerres. Même les femmes savent utiliser le ninjutsu ou possèdent un gekkai genkai, ensemble ils sont le pilier d'une paix utopique. Les enfants de cette île ont tous un avenir prometteur dans l'armée de leur pays ou encore au sein des ninjas gardiens. Motivés et inspirés par le passé de leurs parents, ils rêvent tous de protéger un jour à leur tour cette île représentative de la paix.

C'est donc dans ce climat utopique qu'est venu au monde Kinzo, fils d'un ancien ninja de Konoha no kuni haut-gradé et d'une mère membre du clan Senju. Le petit bambin l'ignorait encore, mais avait en réalité hérité du rêve de son père et de l'amour de la paix de sa mère. Le nouveau né avait aussi hérité des traits physiques de son père et des yeux de sa mère ainsi que de son caractère, un mélange harmonieux lui promettant un bel avenir à première vue. Le petit garçon grandissait alors dans une ambiance familiale stable et remplie d'amour, sans même le savoir ce climat favorable allait faire de lui l'homme qu'il deviendrait dans une vingtaine d'année.

C'était d'ailleurs dans cette école que le petit avait rencontré celle qui deviendrait au jour la femme de sa vie, pourtant rien ne semblait les rapprocher. La jeune fille aux cheveux rouges possédait un caractère bien plus dur que lui, ne s'avançant jamais vers les autres. La petite passait son temps à frapper ses camarades et à se dresser contre l'autorité, peut-être était-ce, cette différence qui avait poussé le jeune garçon à se rapprocher d'elle. Peu à peu les deux enfants étaient devenus amis jusqu'à devenir inséparables.

Les années passaient encore et toujours et les deux gamins continuaient de grandir, toujours aussi inséparables comme les deux doigts de la main. Ils n'avaient alors que douze ans et commençaient déjà à sentir que leur lien était bien plus fort que celui de l'amitié. Rêvant tout deux d'une vie paisible dans un monde de paix, la petite rebelle s'était assagit au contact de Kinzo qui était devenu en peu de temps celui qu'elle désirait suivre. Le jeune ambitieux avait réussi à la convaincre que la paix était possible en ce monde et elle désirait l'aider à réaliser son rêve si précieux.

Chapitre 2: Un amour naissant

Lorsque les deux enfants n'étaient pas à l'académie du village, ils aimaient partir se promener à deux dans la forêt. Se racontant chacun leur tour leur rêve tout en admirant les nuages, les deux tourtereaux ne pouvaient plus se passer l'un de l'autre. Tout deux rêvaient de vivre ensemble de se marier et de vivre sur cette île pour toujours, elle, souhaitait des enfants voir même plusieurs et de suivre son amoureux partout où il irait. De son côté le jeune garçon rêvait bien entendu de vivre avec elle pour la vie, mais aussi de conquérir le poste de Hokage afin de réaliser son souhait d'une paix ultime.

Mais si cette période de sa vie est importante ce n'est pas uniquement pour sa simple rencontre avec sa belle, c'est à cet âge que pour la première fois kinzo avait embrassé sa princesse aux cheveux rouges. Il faisait chaud et la nuit était déjà tombée, au pied d'un grand cerisier les deux gamins admiraient les étoiles. Leurs regards s'étaient croisés à plusieurs reprises, la petite fille était venue se mettre contre lui. Il l'avait tout d'abord enlacé avant de lui déposer un baiser sur la joue, avant de dériver et finir par l'embrasser sur les lèvres.

De cette fameuse nuit à la belle étoile, Kinzo en avait gardé un souvenir magique. C'est d'ailleurs depuis ce moment précis que les deux tourtereaux ne se sont plus jamais quitté. Les années passaient, deux ans exactement et le couple ne s'était toujours pas défait. Au contraire leur lien s'était solidifié, leur avenir se mettait doucement en place. Le père de Kinzo  voyait là un côté malsain, craignant que cette relation ne le fasse quitter le droit chemin menant à l'armée de Konoha. Tandis que sa mère elle, encourageait son fils croyant en la puissance de l'amour.

En parallèle à cette vie si calme et tendre, le dernier de la famille suivait un entraînement plutôt spécial. Son père le préparait lui-même afin que son fils unique puisse faire la fierté de sa famille et de Konoha no kuni. Chaque matin, avant l'école l'ancien soldat emmenait son fils courir et s'entraîner à des techniques de bases pour qu'un jour lui aussi puisse se défendre par ses propres moyens. Dans l'armée il était bien difficile de gagner en grade, cela il en était conscient et seul les meilleurs pouvaient espérer devenir Juunin voir même Hokage pour les plus acharnés et patients d'entre tous.

Pour l'instant les entraînements restaient assez simples et ne demandait guère trop d'efforts au jeune Kinzo, mais cela n'allait pas durer. Son père ne faisait en réalité que le préparer à prendre certaines habitudes, afin de le conditionner avant de commencer le véritable entraînement. Mais dans la famille existait une règle grâce à laquelle les enfants pouvaient être en paix jusque l'âge de seize ans, une fois cet âge atteint la véritable formation pouvait tout de même commencer. Ainsi la mère pouvait profiter de ses enfants durant seize années, puis laisser le relais au père pour former la futur génération de la justice!

Chapitre trois: Eveil du potentiel !

Le jour tant attendu était enfin arrivé pour Kinzo, aujourd'hui il venait d'avoir seize ans, son véritable entraînement pouvait donc commencer. Plus sérieux que jamais l'adolescent s'y donnait coeur et âme, augmentant ses capacités physiques et mentales jours après jours. Il devait être à la hauteur s'il ne souhaitait pas devenir la honte de la famille et protéger sa futur famille tout comme son père avant lui. Toujours prêt à tout donner pour réussir à maîtriser un nouveau mouvement, rien ne semblait pouvoir l'arrêter.

Tout en continuant sur sa lancée, le jeune homme aiguisé son sens de la justice. Apprenant à détester jusqu'au simple mot "déserteur" ou "Criminel", il commençait enfin à devenir véritable ninja. Le cadet de la famille n'avait qu'un an pour se perfectionner avant son départ pour Konoha no kuni, pendant que du côté des ennemis les rangs se remplissaient de gens plus forts et mauvais les uns que les autres. Chaque jour, il apprenait qu'une bande de nukenin avait massacré des civils et que des groupuscules avaient fait exploser un nouvel endroit.

Tout cela le mettait en colère et le peinait en même temps, il ne comprenait pas comment on pouvait posséder autant de haine envers l'autre. Kinzo se demandait même comment ces gens pouvaient en venir à penser que seule la violence arrangerait les choses et secrètement il se promettait d'arrêter tout cela un jour. Malheureusement il ne possédait pas encore les aptitudes nécessaires pour réaliser ce rêve, bien que doué au corps à corps ainsi qu'en ninjutsu cela ne lui suffisait pas. Il en était presque frustré en voyant la puissance que possédaient ces personnes mal attentionnés.

Voyant dans les yeux de son fils monter en cadence la frustration ainsi que ses limites, le père de Kinzo décidait alors d'utiliser les grands moyens en faisant appel à ses connaissances encore en service. Et sans même en parler à son fils, celui-ci s'arrangeait pour obtenir une chose rare et puissante. En échange il s'engageait à leur confier son fils dès que celui-ci serait enfin apte à utiliser ses nouvelles capacités, qui n'était autre que celui d'un kekkai genkai. Voulant le meilleur pour son fils unique, il demandait alors que l'on lui rapporte les ninjas les plus doués. Il se fichait de savoir lequel se serait tant que le formateur était efficace, le moment de former un ninja d'élite venait de sonner.

Une semaine après son appel à l'aide, un navire de Hi no kuni accostait sur les côtes de l'île de Korona Kuni. Dans la cale du navire se trouvait le fameux ninja et le rouleau contenant les consignes pour maîtriser le mokuton, escorté par une vingtaine d'hommes en uniforme civil ainsi que le chef du groupe. Seulement ce chef avait avec lui une nouvelle condition à l'échange, Kinzo devait rejoindre son unité sur-le-champ. Ne pouvant perdre une telle occasion le père et le fils acceptait l'offre à contrecœur, Kinzo promettait à ça bien aimée et sa mère de revenir le plus vite possible. Sans vraiment savoir s'il pourrait tenir sa promesse, tout ce qui l'inquiétait pour le moment était de pouvoir gagner en puissance rapidement.

Chapitre 4: L'apprentissage du pouvoir

L'accord était donc signé et Kinzo signait le contrat devant les yeux attentifs de son nouveau supérieur, ne s'attendant pourtant pas un effet immédiat celui-ci semblait heureux. Suite à cela les shinobis et leur nouvelle recrue quittait l'île sans même se retourner. Le navire voguait sur les mers de Hi no kuni  durant trois jours entiers avant d'atteindre la ville de Korazu, s'était dans la base secrète de cette ville que le jeune Senju allait apprendre à maîtriser son nouveau pouvoir ainsi qu'à l'éveiller.

L'adolescent était alors affecté dans la section vingt dirigé par un homme nommé Joriku, assez âgé et pourtant imposant cet homme imposait le respect par sa simple présence. Il était un spécialiste des kekkai genkai et de leur éveil, bien qu'utilisant des techniques peu orthodoxe il avait la décence d'être efficace. Kinzo était à peine arrivé sous ses ordres que celui-ci lui avait tiré une salve de kunais sans la moindre hésitation, Kinzo avait cru mourir sur le coup ce jour-là. Cela était bien sûr sans compter sur son agilité qui s'était éveillé par lui-même, découvrant ainsi en même temps que les entraînements de son père n'avaient pas étés inutiles.

Suite à cette découverte express, Kinzo commençait alors à maîtriser ce pouvoir durant six mois entier afin de le contrôler à volonté. Suite à cela le senseï du jeune garçon le poussait à combiner son style de combat avec son nouveau pouvoir afin de devenir un élément à part entière de la section. La vitesse combinée à la puissance de ses coups provoquait un mélange explosif, permettant au jeune homme d'envoyer ses adversaires au tapis à la vitesse de la lumière. Face à lui et sa nouvelle aptitude aucune autres recrues ne réussissaient à lui tenir tête très longtemps, ce qui signifiait alors que le moment de partir en mission était venu.

C'était donc à l'âge de dix-sept ans que le Senju se retrouvait affilié à un groupe d'élite, parcourant les terres du monde sous les ordres de celui qui était venu le chercher sur son île natale. Protégeant les civils des bandits et déserteurs en tout genre, Kinzo se sentait enfin utile à la société. Il était désormais capable d'imposer sa vision de la justice à tous et cela sans éprouver aucun remord ou presque... Bien qu'efficace et craint par ceux qu'il rencontrait sur son chemin, la recrue n'aimait guère agir ainsi tout le temps. Il avait l'impression d'agir de la même façon que ses vulgaires bandits sans foi ni loi.

Le jeune ninja aurait aimé agir selon ses désirs, mais malheureusement la montée en puissance de la criminalité sur Hi no kuni et ses alentours et le manque d'effectif l'en empêchait. Fermant alors les yeux tout en prenant son mal en patience, il se disait qu'il ne ferait cela qu'un temps pour monter en grade. Puis une fois haut-gradé il pourrait alors suivre sa propre voie et l'instaurer aux yeux de tous, faisant payer ceux qui sont pour lui la honte de la profession et récompenser ceux grâce à qui le pays en est là aujourd'hui. Sa priorité première était pour le moment un groupuscule nukenin qui réussissait malheureusement à les esquiver depuis des mois, Kinzo en faisait désormais une affaire personnelle.

Chapitre 5: La naissance du Renard de Konoha [Partie 1]


Toujours en quête de justice, l'unité dont faisait partie Kinzo continuait sa traque. Suivant les traces de leur proie avec précision, les soldats de la section se retrouvaient dans une ville nommait Goméon. Les nukenin y régnaient en maître depuis des années, le village entier était le territoire d'un homme appelait Ginjo le maléfique. Il était d'ailleurs le chef de la troupe que poursuivait le jeune Senju, ils avaient tué et pillés des civils par centaine sur leur passage.

Ce genre de crime ne pouvait rester impayé, en tout cas pas pour le jeune garçon qui y voyait là un affront de leur part. Cette affaire était devenue personnelle pour lui, depuis le jour où il avait récupéré le cadavre d'une enfant âgé de six ans dans les décombres de la ville. Lui qui souhaitait la paix à tout prix avait cependant, fait une exception en promettant aux parents de la victime de la venger. Pour le bien de tous ce monstre devait disparaître de ce monde, la prison ne serait que le priver d'une véritable sanction exemplaire.

La traque se terminait enfin, le groupe arrivait en ville rapidement et les ninjas de la section secrète descendaient en formant les rangs. Des coups de kunais commençaient déjà à être échangé entre les deux camps, tandis que Kinzo et son chef fonçait ensemble dans les rues pour retrouver leur cible. Il était hors de question qu'un tel monstre leur échappe encore une fois et encore moins que celui-ci ne quitte cette ville vivant! Bien que contraire à l'éthique de la maison, les deux hommes étaient d'accord sur ce point et étouffer l'affaire si nécessaire.

Fouillant chaque recoin de la ville, Kinzo finissait par tomber sur un des hommes de sa cible. Tout en venant lui claquer un coup de tibia puissant, le soldat l'obligeait à lui donner l'emplacement de sa planque dans les plus brefs délais. L'homme à moitié sonné par la puissance du coup ne mettait pas longtemps avant de tout déballer afin de sauver sa propre peau. L'amitié chez les nukenins n'était qu'une facette, au final la seule loi existante était chacun pour soi.

Les petits malins s'étaient en réalité éparpillés pour augmenter leur chance de s'échapper, le maître de Kinzo partait donc en direction du second et de son bras droit. Laissant ainsi le jeune Senju partir seul à la rencontre du Leader nukenin, son pouvoir lui donnait un sérieux avantage sur ses adversaires. C'était donc pour cela que le maître n'hésitait jamais à envoyer sa jeune recrue au combat, qu'importe l'adversaire il savait que le jeune homme n'abandonnerait pas si facilement sa vie et sa vision de la justice.

Chapitre 5: La naissance du Renard de Konoha [Partie 2]


Le moment de vérité arrivait enfin lorsque Kinzo arrivait enfin face à celui qu'il détestait plus que tout au monde, le criminel ne semblait guère surpris de le voir arriver face à lui. Ginjo le maléfique possédait lui aussi un kekkai genkai  et se sentait grâce à cela invincible depuis bien trop longtemps. Les deux hommes se fixaient alors droit dans les yeux, le nukenin prenait peu à peu l'apparence d'un loup avant de foncer sur Kinzo. Le soldat laissait alors son adversaire lui passer à côté ainsi que son attaque avant de disparaître et revenir au-dessus de lui pour lui envoyer un coup de coude dans la nuque. L'homme loup poussait un gémissement de douleur avant de se relever, le Senju le fixait tout en lui annonçant que sa mort ne serait ni lente ni plaisante.

Pour chaque victime le nukenin allait subir une attaque de la part du ninja, il allait ainsi enfin comprendre quel était le véritable pouvoir de la justice! Continuant de jouer avec sa proie Kinzo accélérait peu à peu l'allure pour apparaître et disparaître à travers les arbres tout en frappant sa cible sans la moindre pitié. Les coups de poings et de coudes s'enchaînaient rapidement, très rapidement même. Les gens observant le combat ne réussissaient bientôt plus à suivre le Senju de l'oeil, seul les traces de chakra de ses attaques restaient après son passage tandis que son adversaire commençait à subir de lourds dégâts.

Si l'ennemi avait été quelqu'un d'autre il était sûr et certain que le jeune homme aurait été renvoyé pour avoir agi de la sorte, mais pour ce cas unique tout le monde préférait fermer les yeux. Laissant les hommes du déserteurs regarder leur chef se faire rouer de coups sans même pouvoir lui venir en aide, telle était la sentence que la section leur avait choisie. Kinzo ne s'arrêtait pourtant pas sur sa lancée jusqu'à temps que son adversaire finisse par tomber de fatigue sur le sol. Venant l'enfoncer dans le sol grâce à un puissant coup de double genoux dans le corps inerte du vaurien, le ninja assenait le cadavre de coups de poings jusqu'à ce que le visage de celui-ci ne soit plus reconnaissable.

Son supérieur l'obligeait tout de même à stopper le carnage afin qu'ils puissent aller enterrer le corps dans un endroit discret, où plutôt le balancer aux loups lors de leur voyage retour. Amenant les prisonniers dans la prison du groupuscule les ninjas allaient pouvoir rentrer faire leur rapport, malgré le fait que certains des hommes avaient réussi à disparaître de la circulation. Bien que connaissant la vérité sur les événements passés ce jour là, ils ne représentaient aucune menace pour Kinzo et son supérieur. Qui irait croire une bande de nukenin capable de prendre la vie d'une gamine de six ans sans le moindre remord...

Le groupe revenait alors à Konoha no kuni en conquérant, les soldats en véritables héros de guerre. Et Kinzo en jeune prodige, grâce aux rapports expliquant les faits "officiels" du jeune homme celui-ci obtenait le surnom de le Renard de Konoha. Obtenir un surnom dans cette section était une étape importante, il s'agissait là d'un signe de respect de la part des autres. Il était désormais un shinobi de la Racine à part entière et le jeune Senju en était fière malgré les circonstances douteuses de sa mission précédent.

Chapitre 6: Une vie remplie de Bonheur


Voilà maintenant six mois que cette histoire était passée, kinzo  continuait de voyager sur les routes tout en repassant sur son île natale au passage. Il aimait y retourner afin d'y retrouver sa famille et sa bien aimée, d'ailleurs le jeune homme s'apprêtait à y retourner, d'ici peu pour y fêter un événement spécial. Son mariage avec celle qu'il aimait depuis son enfance, la jeune femme venait d'apprendre qu'elle était enceinte. Cette nouvelle avait permis à Kinzo d'obtenir quelques semaines de vacances bien mérité pour l'occasion, ils avaient donc décidé de se marier durant cette période.

Les jours passaient sans encombres et le jeune shinobi rentrait enfin chez lui, heureux de retrouver les bras de sa femme qui portait en elle son héritier. Le couple accompagné de leurs parents mettaient alors rapidement le mariage en place, invitant la plupart des gens de l'île et se préparant à se dire oui pour la vie. Ils étaient heureux et aussi très pressés que ce fameux jour arrive enfin. La quantité de travail pour les préparatifs était énorme, jamais Kinzo n'aurait pensé dépenser autant d'énergie et d'argent pour une seule journée. Il commençait à ce dire que les combats étaient moins éprouvant que la vie de couple.

Puis le Jour-J arrivait enfin pour les deux amoureux, Kinzo portait un costume simple et sobre et sa femme une belle et longue robe blanche la mettant davantage en valeur. La cérémonie était chargée en émotion, comme dans tout mariage qui se respecte d'ailleurs. Les mariés échangeaient leur premier baisé en tant que Mari et Femme, puis la cérémonie laissait place à la fête si durement préparé. Cette journée était pour le couple le commencement d'une nouvelle vie pleine de changement, le jeune Senju se demandait ce que lui réservait encore l'avenir.

Suite à ce mariage le jeune couple heureux décidait de se mettre en ménage, achetant grâce à leur économie une petite maison dans un coin paisible de l'île. La maison n'était pas très grande, mais chaleureuse et la petite fenêtre de devant donnait sur le cerisier où ils s'étaient embrassés pour la première fois. Symbole de leur amour éternel, Kinzo et son épouse pourraient ainsi l'admirer chaque matin. Tout était donc parfait dans le meilleur des mondes pour les deux tourtereaux.

Neuf mois plus tard leur bébé venait au monde et héritait du nom du père de Kinzo, Yzaki Senju. Les deux parents étaient fières de leur enfant, qui soit dit en passant était un petit garçon blondinet tout à fait mignon. En voyant sa femme et son enfant dans ses bras le jeune ninja de la Konoha no kuni se mettait à douter, reprendre la route commençait à le gêner un peu. Il avait peur de ne pas pouvoir voir son fils grandir et rater ainsi les plus belles années de sa vie, sa femme aussi lui manquerait et il ne voulait plus la laisser aussi longtemps seule. Il devait en finir et donc retourner à Konoha no kuni donner sa démission au plus vite....

Chapitre 7: Quand le passé rattrape le présent


N'écoutant que son coeur le jeune Kinzo partait donc à bord de son navire personnel, bien décidé de vivre en paix sur son île natale. Il partait donner sa démission à celui qui lui avait tout appris, tout en espérant que celui-ci accepterait sans trop de difficultés son départ. Sa famille passait avant tout le reste, il le prouvait une fois encore en n'abandonnant ses rêves pour leur bien. La racine de Konoha allait devenir un père exemplaire afin que son fils puisse un jour entrer dans les ordres et établir la paix à sa place ou alors avec lui. Tout comme son père avant lui le jeune Senju allait transmettre ses rêves et idéaux à la chair de sa chair.

Son voyage avait alors débuté sur les mers déchaînés de Hi no kuni, le temps était noir comme l'enfer et les vagues aussi grandes qu'un monstre marin. Le temps semblait être contre la démission de Kinzo qui continuait de combattre ses épreuves afin de mener à bien son voyage jusqu'à Konoha no kuni. Et bien que le shinobi réussissait tant bien que mal à tenir la route face au temps, il ressentait en lui comme un mauvais pressentiment. Il sentait au plus profond de lui que quelque chose n'allait pas sur son île, cette étrange de sensation servant à prévenir l'homme des dangers l'entourant s'affolait. N'écoutant que son coeur une fois encore le jeune Kinzo décidait de faire demi-tour.

Durant ce temps sur l'île natale de Kinzo une ombre inquiétante venait se dresser sur les côtes de la petite île paradisiaque, un groupe de nukenin faisait son arrivée avec à leur tête l'ancien second du nukenin qu'avait poursuivit Kinzo durant plusieurs mois avant de tuer leur Leader. Celui-ci avait trouvé de nouveaux alliés mis en place son plan de vengeance, attendant le meilleur moment pour faire son arrivée sur l'île. Tuant chaque homme présent sur l'île ainsi que tous ceux qui se mettaient sur leur chemin, les criminels avaient pour objectif d'enlever la famille du soldat de la racine.

En seulement quelques minutes l'île du paradis devenait un véritable enfer, la mort régnait désormais en maître sur les lieux. Le feu commençait à s'attaquer aux maisons et autres bâtiments tandis que le leader des nukenin arrivait finalement devant chez Senju Uzumaki. Le tueur pensait pouvoir faire ce que bon lui semblait sans grandes difficultés, mais la femme de Kinzo n'était pas du genre à se laisser faire. Elle allait alors jusqu'à combattre les nukenins avec le sabre restant dans la maison depuis des années, mais au bout de quelques passes d'armes la femme aux cheveux rouges finissait par se faire embrocher par le sabre du déserteur. Au loin le navire de Kinzo commençait à apparaître...

Le père du jeune Kinzo arrivant sur les lieux au même moment, entrait alors dans le combat tout en espérant en avoir finit avec eux avant l'arrivée de Kinzo. Et tandis que le combat faisait rage dans le village, le shinobi de konoha no kuni se rendant compte de l'état de son havre de paix accélérait le mouvement pour arriver sur les lieux à son tour. Craignant le pire tout en espérant pouvoir arrêter ce carnage très rapidement, il se déplaçait rapidement sur les lieux du combat pour apercevoir sa femme sur le sol et son père combattre. Une rage immense mélangeait à une immense tristesse commençait à grandir à l'intérieur du ninja qui ne savait que faire.

Chapitre 8: Pour l'avenir de mon fils


Contrôlant tant bien que mal ses émotions, Kinzo serrait sa femme mourante dans ses bras. Il écoutait péniblement ses dernières paroles et volontés sans broncher, celle-ci souhaitait qu'il n'abandonne pas ses rêves afin que leur fils puisse grandir dans un monde meilleur. Elle lui rappelait également l'importance de respecter la loi et de ne pas se venger de ceux qui venaient de lui faire autant de mal, la haine engendrant la haine la jeune femme voulait simplement s'assurer que son fils n'aurait pas à vivre dans un monde remplit de haine comme cette île en ce moment. Ne pouvant lui refuser une telle chose Kinzo se contentait d'accepter ses volontés tout en l'embrassant une dernière fois avant de la reposer au sol et de se joindre au combat.

Grâce au pouvoir de son clan le jeune veuf réussissait à retourner rapidement la situation, le renard de Konoha enchaînait les adversaires en venant leur donner de violents coups de branches. Les nukenins tombaient les uns après les autres sans même comprendre ce qu'ils leur arrivaient. Puis venait enfin le moment qu'il souhaitait tant, Kinzo était maintenant, face à face avec le meurtrier de sa femme. L'envie de tuer cet homme était immense certes, mais le jeune homme avait promis et comptait évidemment tenir sa promesse. Même si cela était peu pour un tel acte, savoir ce tueur pourrir en prison l'aidait à surmonter son chagrin.

Le jeune membre de la racine se déplaçait alors rapidement pour désarmer son ennemi avant de lui envoyer un coup de genou dans l'estomac suivi d'un coup de coude dans le dos. Et pour finir son enchaînement le jeune Senju enveloppait son pied de bois mokuton  et venait le frapper au niveau du crâne sans aucune retenu. Le déserteur tombait au sol le visage recouvert de sang et s'attendait à subir le même châtiment que son ancien leader, cependant Kinzo préférait s'arrêter là tout en observant son père qui avançait vers le meurtrier. Lui n'avait rien promis à personne et ne comptait pas laisser passer l'occasion de se venger de cet homme malsain, il devait payer pour ses crimes ici et maintenant!

Les paroles de sa défunte femme résonnaient en Kinzo qui ne pouvait s'empêcher alors de se mettre au milieu et retenir la furie de son père en larme. Cette histoire avait coûté la vie à beaucoup trop de monde déjà et cela devait cesser, le nukenin allait devoir répondre de ses crimes devant les forces de Konoha no kuni et payer sa dette. Chaque personne aussi horrible soit-elle avait le droit à un jugement équitable avant de mourir, le tuer sans plus attendre n'aurait été que se rabaisser à son niveau qui était déjà bien bas et limiter malheureusement pour lui. Tout en ligotant son otage kinzo ordonnait à son père d'aller chercher l'enfant qui pleurait dans la maison et de rentrer rejoindre sa femme. Il n'était plus nécessaire de rester ici.

Le lendemain matin Kinzo avait instauré le calme à nouveau sur l'île et même pris le temps d'enterrer lui-même celle qui fut sa femme, tout cela l'avait anéanti et pourtant cela lui permettait de faire un choix plus que difficile. Le jeune ninja décidait d'annuler sa démission et de repartir à bord du navire qui allait arriver pour récupérer les prisonniers et faire un rapport de la situation. Laissant son fils au soin de ses parents pour le moment Kinzo avait pour nouvel objectif de façonner un monde meilleur, pour que son fils n'est plus jamais à souffrir qu'importe la voie que celui-ci choisira dans la vie. Et pour cela il n'y avait qu'une seule et unique solution dans ce monde de fous, imposer la justice ultime à tous! Et si cette justice n'est pas assez efficace, Kinzo deviendrait alors lui-même cette "JUSTICE!"


  Apparence & Caractère
 

  Bien je commencerais donc par le physique, cette partie étant pour moi le plus simple à réaliser et aussi ma préférée. Il faut dire que kinzo n'est pas le genre de personne à se balader autrement que torse nu, ce qui me facilite donc pas la tâche sur ce coup-là. Ne perdons donc plus de temps inutiles avec ce genre de commentaires et passons dès maintenant au vif du sujet!

La première chose que l'on remarque chez Kinzo n'est autre que sa taille, assez impressionnante pour un jeune homme tel que lui. Il est bien sûr loin de rattraper les deux mètres d'un géant, mais un mètre soixante-dix-neuf pour un humain ce n'est pas rien. Ajoutant à cela sa masse de soixante-six kilos, vous obtenez un jeune garçon en pleine possession de ses capacités physiques. Ni trop gros, ni trop maigre et ni trop petit! Tout est donc parfait dans le meilleur des mondes j'ai envie de dire.

Le jeune homme est facilement reconnaissable grâce à sa tignasse rouge assez longue et sa tresse encadrant son visage, faisant ainsi ressortir davantage ses yeux jaunes étincelants. Son visage fin et son physique lui ont d'ailleurs permis d'obtenir une certaine notoriété au niveau de la gent féminine lors de son adolescence. Mais aujourd'hui ce genre de choses ne l'intéresse guère plus, seule la réussite de sa mission le motive réellement.

Il porte autour de son cou un bandeau frontal, dont le motif est masqué par sa tresse de cheveux rouge qui retombe par-dessus. Ce motif représente en réalité un symbole ne représentant aucun village, elle est liée à l'histoire du jeune shinobi et plus précisément à un dicton lui venant de son père. C'est d'ailleurs ce bandeau qui permet de donner une petite touche très personnelle à son style vestimentaire déjà hors norme. Ne vous fiez cependant guère trop à sa tête d'ange, surtout si vous n'êtes pas du côté de Konoha no kuni et ses alliés.

Au niveau de son cou se trouve également un collier de perles caché par son fameux bandeau, le bijou n'est autre qu'un souvenir de sa famille et plus exactement de sa mère dont il ne se sépare jamais. Au niveau de son torse vous ne verrez jamais de gilet vert comme devrait porter chaque shinobi de Hi no kuni, celui-ci est en réalité que peu habitué à se vêtir et le moindre contact avec du tissu le met mal à l'aise. Ce qui n'est pas forcément pratique pour transporter des documents importants ou objets sans les laisser à vue de tous. Sur ses avant-bras on peut aussi voir des bandes blanches qui s'entrelacent entre elles et par-dessus un poids ressemblant à un bracelet avec les mêmes perles que son collier sur chaque bras. Fusionnant ainsi esthétique et pratique, Kinzo s'en sert également pour maintenir ses gants en place lors des affrontements.

Son pantalon est un modèle typique de l'île d'origine de Kinzo , d'un bleu-noir foncé identique à celui de ses gants. Celui-ci lui sert au niveau de la taille grâce à la ceinture en tissu orange s'y trouvant et s'arrête approximativement sur ses mollets. L'explication de ce style est assez simple une fois encore, les gens de son île utilisent ce genre de vêtement pour le combat aux pieds. Libérant ainsi leur tibia d'une couche de vêtement, ils peuvent s'assurer de ne pas rater leur cible .

À la place Kinzo porte des bandages blancs qui descendent jusqu'à ses chevilles, pour lui offrir un meilleur maintient. Bien que douloureux au départ, il ne ressent plus aucune gêne à se vêtir de cette façon qui est aujourd'hui pour lui "normal". Ses chaussures sont un peu différente de celles de ses confrères shinobi, un peu plus ouvertes et basses que les chaussures de bases. Elles en restent pour autant très efficaces et bonnes pour le combat et les longs voyages et cela suffit parfaitement à notre jeune homme.

Comme beaucoup d'hommes avant lui, Kinzo a forgé son caractère selon les épreuves qu'il a par le passé dû traverser. Plus le passé est difficile et plus l'homme se forge un caractère dur, ainsi va la vie et Kinzo n'échappe pas à cette règle. Ses erreurs passées et les souffrances ainsi que les personnes qu'il a autrefois rencontrées font de lui ce qu'il est devenu à ce jour.

Le jeune garçon est un homme possédant de véritables valeurs, connaissant la valeur de la vie. Au premier abord il paraît comme étant quelqu'un de calme et souriant, voir même généreux dans le fond. Sa vie de famille a su faire de lui quelqu'un de bon, le coeur sur la main il ne laissera jamais une personne dans le besoin. Toujours prêt à aider son prochain qu'importe les préjugés, Kinzo fera tout ce qui est en son pouvoir pour défendre l'opprimé et cela même s'il doit se mettre en difficulté pour y arriver.

Le trait le plus important de sa personnalité reste cependant son sens de la justice, inébranlable, sans faille! Kinzo porte une vision de la justice presque utopique, détestant les injustices et la violence gratuite. Le jeune homme haït ceux qui ne respectent pas les lois, car pour lui notre monde sombrerait dans la folie sans elles. C'est d'ailleurs parce que la justice n'avait pas effectué son travail comme elle le devait que le ninja perdu sa famille. N'en gardant cependant aucune haine envers son village, il s'était décidé à l'aider comme il le pouvait.

Autre trait de caractère faisant partie de la personnalité du jeune shinobi, sa ténacité sans limite! En effet le jeune shinobi de la Konoha no kuni a pour principe de ne jamais rien lâcher, ni abandonner d'ailleurs. Qu'il s'agit d'une simple mission ou d'un combat difficile, Kinzo n'abandonne jamais et donne tout ce qu'il a pour parvenir à ses fins. Ses principes sont pour lui précieux et quiconque se mettrait sur son passage en subirait les conséquences, que cette personne soit du camp ennemi ou allié. Les liens ne comptent plus lorsque celui-ci bafoue la vision que possède Kinzo de la justice, même si pour cela il se retrouve obligé de le tuer.

Bien qu'aveugler par sa soif de justice, il reste malgré tout ouvert et à l'écoute des autres qu'importe au camp auquel il appartient. Il pense que chaque être humain possède ses raisons pour agir de telle ou telle façon et essayer de comprendre ses raisons reste pour lui la meilleure façon d'avancer vers la paix. C'est les épreuves passées du jeune homme qui ont su le rendre ainsi, il est l'exemple même que même dans les moments difficiles il y a du bon à retenir.

Mais bien que le membre du village de la feuille soit indulgent, il n'en reste pas moins intelligent. Sachant séparer le vrai du faux quand il le faut, il ne se laissera pas duper aussi facilement par son interlocuteur. C'est grâce à cette intelligence que ce fou de justice réussit à se tirer des situations les plus houleuses, afin de les faire tourner à son avantage. Que son adversaire soit un simple humain sans art martial ou alors un fervent combattant possédant un kekkai genkai, rien ni personne ne le vaincra sans y perdre des plumes. Ses connaissances du combat lui permet bien souvent de mettre en place une stratégie en seulement quelques secondes, c'est d'ailleurs grâce à cela que le jeune homme compte bien gravir les échelons et enfin atteindre son but ultime.

Ses rêves...Parlons-en tiens! Comme vous le savez Kinzo rêve d'un monde régit par la justice, pour qu'enfin la paix apparaisse dans ce monde. Cependant, il ne s'agit pas là de son seul et unique objectif, il veut aussi par la même occasion faire abolir le service militaire des enfants et offrir aux enfants une véritable jeunesse. Horrifié par les passes-droits qu'ont les puissants de ce monde, le soldat rêve de prendre les commandes de Konoha no kuni afin de faire plier les seigneurs et les obliger à faire disparaître ce manque d'inégalité malsaine. Le chemin sera long et parsemé d'embûches, mais Kinzo ne savoura pas vaincu le temps qu'il pourra encore respirer !


  Détails
 

 

  © Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
FondateurDieu Shinobi
Rikudo Sennin
avatar
Messages : 120
Ryôs : 1755
Date d'inscription : 30/04/2013

Fiche Ninja
Nindô: Instaurer la paix
Statut:
MessageSujet: Re: Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]   Sam 19 Juil - 15:30
Bonjour et bienvenue sur le forum

Je poste afin de te signaler que j'ai bien vu ta présentation.

Néanmoins je suis pas mal occupé ces derniers mais je pourrai sûrement m'en occuper demain Wink

Cela serait dommage de traiter négligemment une fiche qui t'as pris du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]   Dim 20 Juil - 1:11
Pas de souci pour ça je serai absent dimanche, alors j'aurai la surprise en rentrant ^^

Je comprends parfaitement que gérer ici et sa vie privé n'est pas chose aisée.
Revenir en haut Aller en bas
FondateurDieu Shinobi
Rikudo Sennin
avatar
Messages : 120
Ryôs : 1755
Date d'inscription : 30/04/2013

Fiche Ninja
Nindô: Instaurer la paix
Statut:
MessageSujet: Re: Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]   Dim 20 Juil - 17:46
Surtout que c'était une longue histoire XD

Mais j'ai réussi à tout lire ! x) Même si quelques passages m'ont été un peu dur, lors de l'attaque de l'île de sa femme j'avais l'impression que ton personnage et on père était mélangé, enfin bref' c'était pas facile de dire qui était où et qui faisait quoi.

Je n'ai pas non plus compris pourquoi on le surnomme le renard de konoha mais j'ai peut-être sauté une ligne, c'est pas bien grave de toute façon.

Enfin bref' tout reste bon donc ya pas de soucis je valide Wink

Tu peux aller faire ta FT et rp avec les autres ! Smile

Fiche Validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Senju Kinzo un shinobi au grand coeur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cartouche, bandit au grand coeur !
» LE GRAND COEUR de Jean-Christophe Rufin
» je braque votre grand coeur
» [Rufin, Jean-Christophe] Le grand Coeur
» Un petite Vanessa au grand coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Jiyuu :: 
Introduction
 :: v1-2 :: Anciens
-